Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Qui réussira à craquer Kryptos ?

Kryptos.PNG
Conçue par l'artiste américain Jim Sanborn, la sculpture Kryptos a été érigée en 1990 dans l'enceinte du quartier général de la CIA, à Langley (Virginie). Elle comprend quatre parties chiffrées selon un code différent. A ce jour, seules les trois premières ont été décryptées.
En 1999, l'informaticien James Gillogly fut le premier à annoncer publiquement leur décryptage. Mais depuis, la CIA et la NSA ont démontré que leurs analystes y étaient déjà parvenus, respectivement en 1998 et 1992.
La première partie, écrite par Jim Sanborn lui-même, révèle une phrase mystérieuse : « Entre ombre subtile et l'absence de lumière se trouve la nuance de l'iqlusion (l'erreur typographique est intentionnelle). »
La deuxième délivre des coordonnées GPS pointant à quelques mètres au sud de la sculpture et la troisième est un extrait du journal de 1922 de l'archéologue Howard Carter relatant sa découverte de la tombe de Toutankhamon et finissant avec la question « Can you see anything » (Pouvez-vous voir quelque chose ?). Constituée de 97 caractères, la quatrième section reste un mystère, bien que le sculpteur ait déjà livré deux indices. En 2010, il a annoncé que les lettres de la 64ème position à la 69ème (NYPVTT) codaient le mot « BERLIN » puis, en 2014, que les lettres suivantes (MZFPK) correspondaient au mot « CLOCK ». Mais décrypter cette partie ne sera pas suffisant pour craquer Kryptos. Car les quatre sections forment une énigme à part entière, dont la réponse permettrait de découvrir un secret enterré sous la CIA....



07/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres