Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Question du jour : la brillance des vers luisants la nuit

image.png

 

Encore une question métaphysique de la première importance et, sans doute, cela vous a-t-il traversé l’esprit que de savoir comment ces petites bestioles arrivaient à s’illuminer.

 

Au cours de ma présente recherche, j'ai eu 3 surprises :

 

Première surprise : le ver luisant… n’est pas un ver ! Eh non, il s’agit en fait d’un insecte coléoptère appelé lampyre ou pour être plus exact Lampiris noctiluca. Ce nom vient du grec lampein qui signifie briller et qui a donné naissance au mot lampe !
Me voilà rassuré car ces fameux vers brillaient déjà à l’époque Grecque… c’est mieux que les piles Wonder (LoL).

 

Redevenons sérieux car ce coléoptère n’aime pas le soleil et préfère se montrer la nuit pour luire de mille feux.

 

Deuxième surprise : ce n’est pas le mâle qui brille mais bel et bien la femelle et ce, grâce à un lampion postérieur !
Ce phénomène est connu des spécialistes sous le terme de bioluminescence. De quoi s’agit-il ? Accrochez-vous pour l’explication : la bioluminescence résulte de l’action de l’oxygène sur une protéine, la luciférine, qui interagit avec une enzyme dénommée luciférase.

 

Si vous n’êtes pas convaincus, un petit tour du côté de Wikipédia s’impose !

 

Mais ne nous laissons pas distraire et revenons à notre sujet. Cette réaction produit une lumière froide dans les teintes jaune-vert mais qui peut varier avec la température. Au-delà de 25 °C, le jaune tire vers le rouge.

 

Troisième surprise : Je pensais que les vers luisaient pour notre plaisir mais, en réalité, c’est le moyen qu’ont trouvé les femelles pour attirer le mâle (qui, lui, est incapable de bioluminescence, mais peut voler … contrairement à la femelle).

 

La Nature est décidément bien faite…



05/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres