Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Quelle est la structure technique des blockchains ?

Blockchain.PNG
Les blockchains comportent 3 parties principales qui sont :

 

  • Le réseau : celui-ci est distribué et est composé de noeuds dits pleins (full nodes). Chaque nœud contient, un enregistrement complet de toutes les transactions qui ont déjà été enregistrées dans la blockchain. Ces nœuds sont localisés dans le monde entier et peuvent être exploités par n'importe qui. Ceci étant il est très difficile et très coûteux d'exploiter un nœud plein ce qui explique que ceux qui l'exploite veulent se faire rémunérer en crypto-monnaies pour leurs investissements et leur travail. L'algorithme de blockchain sous-jacent les récompense pour leur service (chaque travail méritant rémunération ;) ).

 

  • Le bloc : cela correspond à une liste de transactions enregistrées dans un grand livre (appelé registre) sur une période donnée. La taille, la période et l'événement déclencheur pour les blocs sont différents pour chaque blockchain.

 

        Exemple de bloc : https://anders.com/blockchain/block.html

 

  • La chaîne : un hash (empreinte numérique), relie un bloc à un autre, les enchaînant mathématiquement ensemble.

 

        Exemple de hash : https://anders.com/blockchain/hash.html

 

C'est la magie qui permet de coller des blocs ensemble et leur permet de créer une confiance mathématique. Le hachage est antérieur à la création des     blockchains puisqu'il a été inventé il y a plus de 30 ans. Le hachage créé une fonction à sens unique qui ne peut être déchiffrée et qui mappe des données de n'importe quelle taille à une chaîne de bits d'une taille fixe (Pour le SHA 256 cela se traduit par une chaîne hexadécimale de 64 caractères).



01/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres