Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Que vaut le GPS européen ?

Galileo.PNGAnnoncé comme plus performant que le GPS américain, le service européen de positionnement par satellites Galileo est, après bien des déboires, accessible depuis 2016.

Officiellement, quiconque disposant d'un appareil compatible peut s'y connecter gratuitement. Problème : sa précision laisse à désirer. Elle se situe entre 1,5 m et 2 m (contre 5 à 10 m pour le GPS américain), voire 5 ou ... 50 m, selon que l'on est en terrain dégagé ou en ville.

La raison ? La constellation Galileo n'est pas encore au grand complet. Seuls 18 satellites sont opérationnels sur les 30 annoncés d'ici à 2020. De quoi expliquer le faible nombre d'appareils aujourd'hui compatibles : les fabricants attendent que le système soit complet pour investir dans des puces proposant Galileo en complément de ses concurrents : GPS (États-Unis), Glonass (Russie) et Beidou (Chine). Reste que le service est voué à s'améliorer. Une fois les 30 satellites opérationnels, il sera accessible en tout point du globe et gagnera en précision : jusqu'à 1 m (en conditions idéales), et même jusqu'à 1 cm pour la version haute précision (payante). Ce qui intéresse surtout les professionnels.... D'ailleurs, Galileo mise surtout sur l'indépendance qu'il confère à l'Union européenne dans les domaines stratégiques de la géolocalisation et du référentiel temporel, sur lequel reposent notamment les transactions financières et la télévision. Et là, on est loin du GPS de voiture, de vélo ou de randonnée....



29/12/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres