Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Que pensez-vous de l'effet placebo ?

image.png
Le placebo aux effets miracles ?

 

Depuis quelques mois, le gouvernement français réfléchit au déremboursement de l'homéopathie sous prétexte d'inefficacité. Il s'en est suivi, comme l'on pouvait s'y attendre, une vague de contestation avec de nombreux témoignages à l'appui des effets positifs de cette médecine alternative.

 

Il convient de savoir que le remède homéopathique, sur le plan physico-chimique, ne contient rien. C'est donc, selon moi, un véritable placebo... et cela m'a donné envie d'en savoir plus sur ledit effet placebo.

 

C'est quoi le placebo ?

Le placebo (du latin placere qui signifie plaire) est un traitement thérapeutique n'ayant aucune efficacité pharmacologique mais qui a pourtant un effet positif sur le malade qui croit prendre un traitement actif... c'est en quelque sorte un leurre médical ... utilisant un "faux médicament".

 

Il semblerait que ce soit Paracelse (1493-1541) qui en ait détecté en premier les effets positifs.

 

image.png
Les tests en aveugle !

 

Mais c'est au cours des années 1950, que l'effet placebo fut confirmé. L'idée était née, à l'époque, de tester l'efficacité de vrais médicaments face à des leurres.
Pour réaliser cette expérience, l'on séparait les patients en deux groupes. Au premier, on donnait le vrai médicament tandis qu'au second groupe on confiait une substance inactive d'apparence similaire.... sans que personne n'en sache rien, bien évidemment !

 

Et la surprise fut de constater qu'environ 30% des personnes ayant bénéficié du produit placebo constataient une amélioration de leur état.

 

Encore plus surprenant : de nos jours il existe même de la chirurgie placebo. Cela consiste à faire une incision à l'endroit où le malade aurait normalement dû être opéré pour laisser une cicatrice. A son réveil, le patient pense avoir subi une intervention chirurgicale ... et cela semble fonctionner assez souvent.
Personnellement, je n'aimerais pas apprendre que l'on m'a fait cela. Prendre le risque de m'anesthésier pour me faire une incision bidon ...

 

L'effet placebo est tellement confirmé de nos jours que la majorité des tests pharmaceutiques sont réalisés en double aveugle.
Le principe de cette méthode est simple : ni les patients, ni les chercheurs ne savent qui va recevoir le vrai médicament ou le placebo.
Voilà une méthode que je trouve rassurante car, si les effets du médicament ne sont pas supérieurs au placebo, sa commercialisation n'a pas lieu ... Enfin, je l'espère.

 

Maintenant il est grand temps de savoir pourquoi cela fonctionne ...

 

image.png
Why ... est bien la question

 

Comme je l'ai déjà précisé, l'effet placebo fonctionne en moyenne chez une personne sur trois et, dans certains cas, l'efficacité est nettement supérieure.
Même inconsciemment vous avez déjà dû tester cela. Le simple fait de vous rendre chez votre médecin (ou plutôt d'en ressortir) et , déjà, vous vous sentez mieux !

 

Le pourquoi du comment de la chose trouverait sa source tant dans le neurobiologique que dans le psychologique.

 

Les causes neurobiologiques
image.png
Les effets positifs de la dopamine

 

L'effet placebo serait déclenché par l'activation de dopamine et d'endorphines (analgésiques et antidépresseurs naturellement produits par le corps). Il en résulte des modifications semblables à celles observées après administration du médicament, et cela dans les mêmes aires cérébrales.

 

Il est à noter, qu'à ce jour, les chercheurs ne s'expliquent pas encore - à ma connaissance - comment ce conditionnement, ou l’attente de la réponse, peuvent activer, dans notre cerveau, des circuits mémorisés reproduisant la réponse biologique attendue. Mystère.

 

Le déclenchement de l'effet placebo n'est pas dû qu'aux seules raisons neurobiologiques ... il y a aussi le psychologique !

 

Les causes psychologiques
image.png
L'influence de la psychologie ...

 

Le placebo a un impact sur la psychologie du patient qui entraîne elle-même une modification physiologique.

 

3 causes sont généralement avancées :

 

Le conditionnement pavlovien : notre cerveau associe le fait de prendre un médicament à celui de guérir.

 

La dissonance cognitive : c'est le désaccord entre l'idée et le fait.

A titre d'exemple : Plus le traitement est douloureux et cher, plus le placebo serait efficace car le patient ne comprend pas que le traitement ne fonctionne pas alors même qu'il exige de lui de gros sacrifices. (à prendre avec précautions, car les études sur ce sujet sont en cours !).

 

L'autosuggestion : Le patient souhaitant la réussite du traitement, il ordonne inconsciemment à son corps d'aller mieux.
Cela ne vous rappelle rien ? La fameuse méthode Coué qui trouverait de la sorte sa validation.

 

image.png
L'effet placebo est réel et de plus en plus démontré. Cela prouve, si besoin en était, que notre cerveau et notre corps ont des ressources insoupçonnées.
On ne peut donc jeter les médecines alternatives avec l'eau du bain sans avoir tout le recul et les études nécessaires prouvant leur éventuelle inefficacité...


11/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres