Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Quand la télémédecine pousse ses pions...

image.png
La télémédecine se développe rapidement

 

Seriez-vous prêts, dès demain à vous faire soigner autrement ? Si oui, nul doute que vous rencontrerez prochainement la télémédecine.... si cela n'est pas déjà fait !

C'est quoi la télémédecine ?

 

La télémédecine est une pratique médicale, à distance, basée sur les technologies de l'information et de la télécommunication. Elle vous permet donc de consulter votre médecin (ou un autre), par téléphone ou visioconférence.
Il est, en outre, évident que plus ces technologies progresseront, et plus la télémédecine investira notre vie de tous les jours.

Cette pratique a, pour la première fois, été reconnue dès 2009 par la législation française dans le cadre de la loi HPST - hôpital, patients, santé et territoires - (Article L6316-1).

Un décret de 2010 a défini 5 actes de télémédecine. Mais quels sont-ils ?

 

image.png
Découvrons les 5 actes de la télémédecine

 

Il est temps de lever le voile sur ces 5 actes, qui sont :

 

La téléconsultation : c'est, par exemple, une consultation d'un médecin à distance via une application de votre smartphone telle Livi. Les consultations sont remboursables en respectant les règles de l'Assurance Maladie. Le service est ouvert 7j/7.

La téléexpertise : c'est la possibilité pour un professionnel de la médecine de solliciter l'avis d'un ou de plusieurs autres confrères de sa spécialité ou non, de sa région ou non, ou de différents établissements (hôpital, clinique, Ehpad,...). Depuis le 10 février 2019, la téléexpertise est devenue une méthode prise en charge par la sécurité sociale.

La télésurveillance : Les données sont directement collectées sur le lieu de vie du patient avant d'être interprétées par le médecin. Pour cela, il suffit de doter la personne à suivre d'un appareil spécifique ou d'un bracelet de surveillance qui enregistre les paramètres vitaux ou autres (fréquence cardiaque, tension, saturation du sang en oxygène, oubli de prise de médicaments, ...) pour, soit les stocker pour analyse ultérieure, soit les transmettre directement au médecin. En fonction des informations recherchées des alertes peuvent être directement adressées à ce dernier.
La télésurveillance est également utilisée pour détecter les chutes des personnes âgées et permettre ainsi une intervention rapide.

La téléassistance : Son objectif est de permettre à un professionnel médical d’assister à distance un autre professionnel de santé au cours de la réalisation d’un acte. Cela peut également s'appliquer à des actes de chirurgie.

La régulation médicale : La régulation médicale est la réponse médicale apportée dans le cadre de l’activité des centres contactés par le 15.... c'est-à-dire le SAMU.

Maintenant que l'on perçoit mieux les grandes composantes de la télémédecine, il est temps de s'interroger sur ses avantages versus ses inconvénients.

Les avantages de la télémédecine
image.png
Quels sont les avantages de cette nouvelle médecine ?

 

La télémédecine procure une foultitude d'avantages qui, chaque jour passant, se font de plus en plus prégnants. En voici quelques-uns :

- Face à la désertification des médecins en milieu rural, la télémédecine s'impose comme étant une vraie première réponse dans la mesure où elle abroge le temps et les distances.
- Gain de temps car il n'est plus besoin de prendre un rendez-vous ni de se déplacer hors de son domicile.
- Véritable réponse pour les patients qui ont du mal à se déplacer (handicapés, malades, ...).
- Meilleur suivi des seniors surtout lorsqu'ils sont isolés à leur domicile.
- Réduction des attentes interminables aux urgences en prenant en charge les "petits bobos" ou en réorientant les patients vers d'autres médecins.
- Possibilité pour le médecin traitant de récolter des informations dont il pourrait être privé en temps ordinaire. Cela est possible dès lors que le patient porte un appareil enregistreur ou un bracelet médical sur lui.
- En cas de doute d'un médecin, le malade peut rester en observation en regagnant sa demeure, tout en libérant un lit d'hôpital.
- Permet aux praticiens et professionnels de santé éloignés géographiquement de partager et d’échanger leur savoir faire à travers l’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication.
- Lors d'un accident, les urgentistes peuvent saisir des données sur le malade (type de blessure, médicaments administrés depuis la prise en charge,...) et les transmettre à l'hôpital le plus adapté afin de préparer une meilleure prise en charge à l'arrivée du malade ou du blessé.
- ...

Les inconvénients de la télémédecine
image.png
Y aurait-il des inconvénients à l'exercice de la télémédecine ?

 

- La télémédecine ne peut se suffire à elle-même et doit, bien souvent, être complétée par des soins réalisés directement en face à face (palpation, auscultation, interrogation, ...). Ceci peut néanmoins être contourné dès lors qu'une assistante médicale peut se déplacer chez le malade pour effectuer diverses manipulations telles la prise de sang, la prise de tension, le contrôle des inflammations,... Les informations recueillies peuvent alors être transmises directement au praticien par mail ou par visio, ce qui permettra, à ce dernier, d'établir son diagnostic.
- La protection des données. Cela est un véritable problème car ces données ne doivent pas tomber entre des mains non désirées (hackers, compagnies d'assurance, famille, fabricants d'appareils médicaux de mesure, ...).
- Disparition de la relation humaine, cela peut entraîner une déshumanisation et accroître davantage l'isolement du patient.


- ...

image.png
Il est indéniable que la médecine, sous l'influence du progrès technologique, évolue fortement. L'arrivée de l'intelligence artificielle, de l'IoT, et du Big Data, vont encore faire accélérer les choses. A nous de savoir nous y adapter tout en étant prudents sur le sort des données captées et qui nous concernent directement.
De façon plus pragmatique, j'avoue préférer - pour les maladies courantes - recourir à la télémédecine, plutôt que de me rendre fiévreux chez mon médecin et propager une épidémie. Pensons aux autres.


29/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres