Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Pourquoi se laisse-t-on piéger par les illusions d'optique ?

C'est un fait : même si nous connaissons le mécanisme à l'origine d'une illusion d'optique, notre cerveau ne peut s'empêcher de se faire avoir !

Il ne faut pas oublier que ce dernier ne fait qu'interpréter des signes visuels à partir de déductions de ce qu'il connaît ; ainsi, lorsqu'une image présente une ambiguïté, notre perception peut être induite en erreur. Car le cerveau cherche à mettre du sens partout... même là où il n'y en a pas !

A partir d'indices visibles, il complète ce que les yeux ne voient pas. Et parfois, il en fait trop, amplifiant les contrastes, créant contours, couleurs, perspectives, reliefs, mouvements, en fonction de son expérience vécue.

Les apprentissages étant différents d'une personne à l'autre, c'est aussi pourquoi, malgré une organisation générale commune du cortex visuel, on note une sensibilité variable à certaines illusions. Pour autant, succomber à une illusion d'optique n'est pas le signe d'une faiblesse cérébrale, bien au contraire. Nous pouvons aussi interpréter ces perceptions illusoires comme un signe de notre capacité sensorielle incroyable, complexe et efficace à transformer des données sensorielles en une compréhension et une interprétation rapide d'une situation de façon à générer des actions adéquates au bon moment.

 

Illusion.PNGToutes les lignes rouges sont droites et parallèles !



08/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres