Pour mieux connaître la station spatiale internationale - Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Pour mieux connaître la station spatiale internationale

ISS.PNGCet assemblage d'éléments disparates qui forme la Station spatiale internationale (ISS) n'a pas vraiment le profil aérodynamique auquel nous sommes habitués avec nos engins spatiaux habités. Aussi fragile qu'elle puisse apparaître, cette construction de 400 tonnes est pourtant solidement ordonnée autour d'une épine dorsale de 110 m de longueur, appelée poutre.
Depuis le début de la construction de l'ISS, en 1998 (date de mise en service de son premier module, Zarya), la poutre de ce Meccano géant n'a cessé d'être agrandie (onze segments au total), ce qui a permis d'ajouter des modules à la station. Les segments de poutre du côté « bâbord » de la station sont identifiés par la lettre P ; ceux à « tribord » portent la lettre « S » ; et les segments haut/bas, la lettre Z. Outre leur rôle d'amarres à modules, ces segments contiennent les circuits électriques et de refroidissement. Et lorsque les astronautes font des sorties extravéhiculaires (en dehors de l'ISS), ils se déplacent en s'accrochant à des rampes fixées à l'armature.
L'assemblage de la poutre est aujourd'hui terminé (plus de 40 vols spatiaux ont été nécessaires), c'est pourquoi l'ISS ne changera pas beaucoup d'apparence d'ici à sa retraite, dans les années 2020.



01/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres