Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Pour être au top lors du mondial féminin de football

image.png
Mesdames, le Monde entier va vous regarder

 

Ce 7 juin à 21 heures sera donné le coup d'envoi de la 8ème Coupe du Monde de football féminin.

 

Le match inaugural opposera, au Parc des Princes, la France (Pays organisateur) à la Corée du Sud.

 

C'est donc l'occasion de rendre hommage à nos compagnes sportives et leur souhaiter la meilleure réussite possible (tant au niveau de la qualité de jeu que du nombre de spectateurs et téléspectateurs qui vont suivre cette compétition).

 

Mais pour apprécier encore plus ce spectacle qui durera jusqu'au 7 juillet, je vous livre quelques infos toujours utiles.

 

Quelles sont les équipes participantes ?

24 Nations vont tenter de décrocher le Graal. Elles seront réparties dans les 6 groupes suivants :

 

Groupe A : France, Corée du Sud, Norvège, Nigeria
Groupe B : Allemagne, Chine, Espagne, Afrique du Sud
Groupe C : Australie, Italie, Brésil, Jamaïque
Groupe D : Angleterre, Écosse, Argentine, Japon
Groupe E : Canada, Cameroun, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas
Groupe F : États-Unis, Thaïlande, Chili, Suède

Les 16 meilleures équipes seront qualifiées et pourront poursuivre leur route en 8ème de finale.

 

Où se dérouleront les matches ?

Il y en aura pour tous les goûts et les matches se dérouleront aux 4 coins de l'Hexagone (Depuis quand un hexagone a 4 coins ? ).
Les villes retenues sont Lyon, Paris, Nice, Rennes, Montpellier, Valenciennes, Le Havre, Grenoble et Reims.

 

Une petite particularité : les demi-finales et la finale (le 7 juillet à 17 heures) ne se dérouleront pas à Paris mais à Lyon.

 

image.png
C'est à Lyon que sera décerné le titre suprême
Quel est le palmarès ?

7 finales ont déjà eu lieu depuis sa création en 1991 :

 

1991 : États-Unis 2-1 Norvège
1995 : Norvège 2-0 Allemagne
1999 : États-Unis 0-0 Chine (après 5-4 aux tirs au but)
2003 : Allemagne 1-0 Suède (après but en or)
2007 : Allemagne 2-0 Brésil
2011 : Japon 2-2 États-Unis (après 3-1 aux tirs au but)
2015 : États-Unis 5-2 Japon

 

Mais avant que la FIFA n'organise ce Mondial féminin, il existait un Mundialito. Il s'agissait d'une compétition internationale organisée par l'Italie et qui s'est déroulée 4 fois entre 1984 et 1988 avec 2 victoires pour l'Italie et 2 pour l'Angleterre.

 

La singularité de 2003
image.png
Le SRAS bouscule les plans établis !

 

En 2003, la Chine s'apprêtait à accueillir les fans de foot féminin pour ce mondial tant attendu. Mais la nature en a décidé autrement en faisant planer une sérieuse menace sur le pays : le SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère).

 

Ne négligeant nullement les risques d'épidémie (le SRAS avait déjà fait 800 victimes en Chine depuis son apparition en 2002), la FIFA décida prudemment de déplacer la compétition aux States.
Mais, chose équitable, l'Empire du Milieu a eu droit à son mondial 4 ans plus tard.

 

image.png
Tout est prêt pour que ce mondial féminin se déroulant sur le sol français soit une totale réussite.
Nul doute que le niveau de jeu sera de très haute qualité et peut-être, que pour la première fois, un pays Sud-Américain réussira à l'emporter.
Ceci étant le couronnement serait une victoire de l'équipe de Corinne Diacre amenant le foot national sur les sommets du Monde tant chez les hommes - c'est déjà fait - que chez les femmes !


07/06/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres