Petit hommage à la vis - Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Petit hommage à la vis

Vis.PNGVoilà un objet qui passe souvent inaperçu mais qui est bien pratique : la vis. Aussi est-ce pour cela que je vous livre ce petit laïus.
Les premières vis n'étaient pas destinées à assembler des objets, mais à transformer un mouvement circulaire en mouvement linéaire.
C'est ainsi que le génial Archimède (celui de l'Eurêka) aurait imaginé une vis pour déplacer de l'eau du Nil et irriguer des champs en Égypte, vers le IIIème siècle avant J-C. Deux cents ans plus tard, les Romains l'ont utilisée pour presser les olives et le raisin afin de produire de l'huile et du jus destiné à la fabrication du vin. L'utilisation de la vis de fixation et de son acolyte - le fameux tournevis - semble remonter au Moyen Age, tout comme celle de l'écrou, la pièce complémentaire qui permet de faire des boulons, très utilisés pour assembler, par exemple, des objets de métal.
L'usage de la vis (et de l'écrou) ne s'est cependant généralisé qu'à la fin du XIXème siècle, après l'invention des machines-outils capables de tailler le filetage hélicoïdal, une rainure en hélice que l'on appelle aussi pas de vis.
En 1841, le Britannique Joseph Whitworth propose de normaliser la forme des pas de vis pour qu'une vise usinée dans un certain atelier soit compatible avec des écrous fabriqués ailleurs.



10/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres