Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Les sportifs dopés peuvent-ils être trahis par leur chevelure ?

Sportifs.PNGHélas pour eux : oui ... et tant mieux pour le sport !

Huit heures après la prise d'un produit dopant, sa trace peut être retrouvée dans le follicule pileux. Huit à dix jours plus tard, il est même détectable dans le cheveu.

Depuis 2013, l'Agence mondiale antidopage étudie la possibilité d'analyser les cheveux des sportifs pour confondre les tricheurs.

Ce principe fonctionne aussi avec les drogues ou l'alcool : en Allemagne, en Suisse ou encore en Italie, il est impossible de récupérer un permis de conduire suspendu pour consommation de stupéfiants ou d'alcool sans passer par un prélèvement capillaire, qui pourra confirmer si une personne a réellement été abstinente pendant la période de suspension - contrairement aux analyses d'urine, qui ne couvrent que les trois à quatre jours précédant le prélèvement.



08/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres