Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Les seniors sont-ils plus esseulés ?

personnes agees.PNGPas du tout ! La famille a toujours été la principale pourvoyeuse d'aide auprès des personnes âgées et, aujourd'hui encore, elle constitue, en France, le socle de leur accompagnement. Selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), en 2008, 3,4 millions de personnes en France aidaient un proche de 60 ans ou plus, à domicile, dans les tâches de la vie quotidienne. Et parmi ces personnes âgées, celles qui souffrent d'un handicap (soit environ 28 % des représentants de cette classe d'âge) sont 8 sur 10 à recevoir l'aide régulière de leur entourage. Alors non, la famille n'abandonne pas ses anciens ! Avant 1962, année qui marque le début d'une politique vieillesse en France, lorsque vous étiez âgé et pauvre avec de lourds handicaps, vous n'aviez pas vraiment d'autre option que de terminer à l'hospice. Aujourd'hui, toute une série de services d'accompagnement permettent aux personnes âgées de rester à domicile... lorsque la famille est là pour servir d'intermédiaire ! Les recherches menées dans ce domaine démontrent d'ailleurs que les enfants se mobilisent au quotidien auprès de leurs parents âgés. Pour preuve, 93 % des bénéficiaires de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), une prestation mise en place en 2002 pour soutenir les personnes âgées à domicile, sont parallèlement aidés par un membre de leur famille. Les interventions des professionnels ne sont donc pas le signe d'un désengagement familial, même s'ils modifient la nature de l'accompagnement. Les enfants deviennent alors les grands organisateurs des soins parentaux et assument un nouveau rôle de "gestionnaires de soins".



24/01/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres