Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Les cryptos sont-elles ou non des monnaies ?

Crypto.PNG
Voilà une question qui revient régulièrement sur le devant de la scène. La réponse dépend, à mon sens, d'où l'on se place !

Du point de vue des banques.

Plusieurs éléments de réponse peuvent être mis en avant :

 

  • Selon l'article L111-1 du code monétaire et financier, le bitcoin et ses imitations ne sont pas des monnaies car : « La monnaie de la France est l'Euro. Un euro est divisé en cent centimes ».

  • Cours légal : Depuis le 28/02/2002, l'euro est la seule monnaie ayant cours légal, cela signifie qu'il ne peut être refusé dans l'hypothèse d'un règlement de dette. Par contre, vous pouvez refuser le dénouement d'une dette en crypto.... au risque de ne jamais voir la dette remboursée !

  • Une monnaie doit répondre à plusieurs fonctions :

1 - Être une unité de compte : l'on peut considérer que les cryptos remplissent ce rôle.

2 - Être un intermédiaire des échanges : dans les faits peu de commerçants acceptent les cryptos --> difficile de faire ses courses en cryptos dans le supermarché du coin ou les petits commerces de proximité.

3 - Être une réserve de valeur : les cryptos sont trop volatiles pour vraiment remplir ce rôle.

 

De ce fait, la Banque de France considère que les cryptos ne remplissent pas les fonctions attribuées à la monnaie et refuse l'appellation de crypto-monnaies et préfère "crypto-actifs" ou « crypto-assets ». Cette appellation a d'ailleurs été validée par les Grands Argentiers lors du récent G20 (19-20 Mars 2018) qui s'est tenu à Buenos Aires. Cela démontre que les principaux leaders économiques mondiaux considèrent les cryptos comme des actifs et non comme des devises.

 

Du point de vue du consommateur.

Assimilable à de la monnaie dès lors que la préoccupation majeure est de régler des achats (acquisition d'appartements à Dubaï, en Turquie, règlements en ligne sur internet, transferts d'avoirs,.....).

 

Finalement, cela n'est pas sans me rappeler l'effet « Canada-Dry » ... pour ceux qui se souviennent de cette ancienne pub : « Ça ressemble au Champagne, mais ce n'est pas du Champagne ».
Pour les cryptos, l'on peut donc conclure en paraphrasant : « Ça ressemble à de la monnaie mais ce n'est pas de la monnaie ».... au moins avec nos définitions monétaires du moment !



05/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres