Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Le soldat le plus malchanceux de la Grande Guerre

Trebuchon.PNGLe nom d’Augustin Trébuchon est peu connu. Ce berger de 40 ans originaire de Lozère fut pourtant le soldat français le plus malchanceux de l’histoire de la Première Guerre mondiale… puisqu’il fut le tout dernier à être tué !
Il fut abattu d’une balle dans la tête à Vrigne-Meuse (Ardennes), entre 10h45 et 10h55 le matin du 11 novembre 1918. Quelques minutes plus tard, les clairons sonnaient l’arrêt des tirs.

 

Comme lui, de nombreux hommes perdirent la vie le dernier jour du conflit, certains « sacrifiés » par des généraux qui décidèrent de lancer des opérations militaires tout en sachant que le cessez-le-feu avait été acté ! Leur nombre reste incertain, car ils furent comptabilisés parmi les victimes du 10 novembre pour éviter toute polémique…

 

La Grande Guerre fit au total quelques 18,6 millions de morts (dont 8,9 millions de civils) et plus de 21 millions de blessés.



05/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres