Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Le premier disque dur à ADN est opérationnel !

Disque dur ADN.PNGComment stocker nos quantités toujours plus grandes de données ? En remplaçant certains composants électroniques par de l'ADN. Cette molécule microscopique contient en effet 3 milliards de paires de bases (qui stockent notre information génétique), et peut se conserver des millions d'années. De là à l'intégrer dans une machine ? Voilà qui est fait !

Pour la première fois, une équipe de l'université de Washington (Seattle), en partenariat avec Microsoft, a créé un dispositif capable de stocker automatiquement des données sous forme d'ADN synthétique. Une sorte de disque dur au potentiel énorme : une microgouttelette d'ADN peut contenir jusqu'à 10 térabits, 10 fois plus qu'un disque dur standard ! Certes, ce prototype est lent, encombrant et cher. Mais en l'optimisant, d'ici quelques années, il gagnera en vitesse et fera la taille d'une boîte à chaussures ... nous promettent ses concepteurs. Les futurs data centers ne seront sans doute pas plus petits, mais pourraient conserver des millions de fois plus de données qu'aujourd'hui.



01/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres