Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

La Voie lactée cacherait un second trou noir.

Voie lactée.PNGAu centre de notre galaxie loge un trou noir supermassif baptisé Sagittarius A, qui pèse près de 4 millions de masses solaires. Pour rappel, un trou noir est un objet si compact (de quelques dizaines à un milliard de fois la masse du Soleil) que son champ gravitationnel empêche toute matière ou rayonnement de s'en échapper. Si les trous noirs ne peuvent pas être observés directement, leurs effets gravitationnels permettent de les localiser, du moins en théorie. C'est ainsi que des astrophysiciens de l'université Keio, au Japon, ont deviné (en observant un nuage de gaz dans lequel la vitesse des particules était curieusement modifiée) que le trou noir de la Voie lactée pourrait bien avoir un compagnon : un trou noir d'une taille intermédiaire, 100.000 fois plus massif sue le Soleil. Une taille inhabituelle (on en connaît soit des très légers, soit des très lourds), qui suggère que les plus gros trous noirs pourraient se former en engloutissant les plus petits.



26/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres