Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

La tête à l’envers des hiboux

Tête hibou.PNGLorsque l’on observe patiemment un hibou (mais ça fonctionne aussi avec la chouette) l’on peut avoir la chance de voir ce rapace nocturne (mais oui, c’est bien un rapace) se mettre la tête à l’envers !

Pour aussi étonnant que cela puisse paraître l’explication tient dans le fait que cet animal possède quatorze vertèbres cervicales (pour rappel, nous n’en avons que 7). Ces quatorze vertèbres procurent une grande souplesse à leur cou, permettant au hibou de tourner sa tête à 270 degrés (soit presque un tour complet).
La nature est bien faite car cet animal ne peut faire pivoter ses yeux dans leur orbite. Le fait de ne pas pouvoir tourner les yeux est donc compensé par une tête « pivotante » !


Bien entendu sa physionomie est adaptée, ainsi, les artères carotides ne s’affinent pas mais, au contraire, s’élargissent sous la mandibule formant de la sorte des réservoirs sanguins assurant la continuité du flux du sang lors de ces rotations extrêmes.


Autre détail important : ces mêmes carotides sont placées sur le devant du cou et non pas de façon latérale comme chez les autres animaux. Cela évite qu’elles ne se pincent durant la rotation.

Vraiment la nature est bien faite…



17/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres