Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

La grosse galère de la pollution par les plastiques....

image.png

 

Etre écologiste aujourd'hui c'est devoir affronter plusieurs problèmes graves qui menacent, à terme, notre planète et l'humanité qui la peuple.. .
Tout le monde évoque le réchauffement climatique (sans toutefois que tous le combattent réellement) ou la pollution de l'air, mais ce ne sont, hélas, pas les seules luttes à mener. Il en existe une autre qui prend, chaque jour qui passe, une ampleur plus qu'inquiétante : les plastiques et les micro-plastiques.

 

Kézaco ce truc ? C'est simple : le plastique, vous connaissez, et les micro-plastiques sont des particules de plastique dont la taille est inférieure à 5 mm. Ils proviennent de tous les plastiques que l'on balance dans les rivières ou directement à la mer.
Les poissons, les mammifères marins et les oiseaux de mer les ingurgitent. Animaux que l'homme chasse et qui finissent - via le circuit classique de la chaîne alimentaire - dans nos assiettes.... avec les micro-plastiques dans leur estomac. Notre avenir n'est peut-être pas si clair que cela !

 

Le 7 juin de cette année Greenpeace a annoncé en avoir découvert dans les confins de l'Antarctique, là où l'on pensait que régnait une certaine pureté !.

 

Depuis 1950, 6,3 milliards de tonnes de plastiques ont été produites dans le monde, 9% ont été recyclés et 12% incinérés.
Un rapide calcul laisse 79% qui sont, soit enterrés, soit dans la nature, créant ainsi de la pollution visuelle et de la pollution tout court !
Et chaque année 5.000 nouvelles tonnes viennent s'ajouter à l'existant !

 

Les experts estiment que d'ici 2050, les océans contiendront, en poids, plus de plastique que de poissons ! Je trouve cela dramatique. Pour ralentir ce phénomène, plusieurs pays se sont prononcés pour l'interdiction des sacs plastiques. Ce fut notamment le cas de la France depuis le 1er juillet 20016.

 

Petit rappel : Un sac plastique est fabriqué en 1 seconde, il est utilisé en moyenne durant 20' et met 100 à 400 ans à se dégrader dans la nature. Édifiant !

Il est à noter qu'actuellement, l'Union Européenne lance une grande campagne pour que la totalité des emballages soient recyclables en 2030.

 

Ce sont les mers et les océans qui constatent les dégâts les plus significatifs
Les déchets plastiques finissent d'ailleurs par constituer, sous l'impulsion des courants marins, un 7ème "continent" sur lequel la fondation Algalita à dénombré 334.271 fragments de plastique par km2 en moyenne avec des pics allant jusqu'à plus de 969.000 fragments au km2.
La plaque de déchets du Pacifique Nord occupe une surface actuellement estimée à 3,4 millions de km2 soit quasiment 5 fois la superficie de la France. Vertigineux !

 

Le mauvais élève actuel est l'Asie orientale dont, à titre d'exemple, le seul fleuve Yangzi Jiang charrie, à lui seul, 1,5 million de tonnes de déchets plastiques par an ! Une sacrée menace sur notre environnement.

 

Un sacré défi à relever pour l'humanité mais que l'égo, la bêtise ou l'aveuglement de certains politiques met quelque peu sous l'étouffoir !



12/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres