Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

La découverte anatomique : Un nouvel organe humain aurait été identifié

image.png
[source] : Pixabay - Café

 

Je pensais, étant donné l'état d'avancement de la médecine, que tous les organes humains avaient été identifiés. Mais il n'en est rien car un nouveau vient d'être découvert. Son doux nom ? Interstitium.

 

Pour vous rédiger ce présent post je me suis renseigné à droite et à gauche, et j'ai eu la surprise d'apprendre que l'avant-dernier organe avait été découvert très récemment en ... 2017 ! Il s'agissait du mésentère qui était le 79ème organe humain.

 

Donc, l'étude publiée, le 27 mars - (je sais, ça commence à dater un peu, mais je crois que peu de personnes sont encore au courant de cela) dans la revue "Scientific Reports" nous fait part de la découverte du 80ème organe.

 

Cela m'amène à m'interroger sur les points suivants :

 

- Qui a découvert ce nouvel organe ?

 

C'est une équipe américano-isrélienne (de New York et de l'hôpital Mount Sinaï Beth Israel) qui a mis à jour l'interstitium alors même que de nombreux savants pensaient qu'il n'y avait plus de « terra incognita » dans notre corps.
Et c'est par hasard que cette découverte a été réalisée (par Petros Benias et son collègue David Carr-Locke), lors d'une observation chez un patient atteint de cancer, en employant une récente technique d'endomicroscopie confocale. Cette nouvelle technologie autorise une vue microscopique des tissus vivants au lieu des tissus fixes.

 

- Pourquoi n'a-t-il pas été découvert plus tôt ?

 

En première réponse j'aurais dit qu'il n'avait pas été découvert car de petite taille - erreur, cf. point suivant - mais tout simplement parce que les techniques d'observation (microscopie) n'étaient pas suffisamment élaborées jusqu'à présent. L'endomicroscopie confocale a permis de franchir un cap.

 

- De quoi s'agit-il ?

 

L'interstitium, qui serait le plus grand organe de notre corps, est une couche de tissus, formée de compartiments remplis de fluide circulant dans l'ensemble du corps.
Son rôle pourrait être celui d'un amortisseur destiné à protéger les organes qu'il entoure. Il se trouve sous la peau, entourant les veines, les artères et le tissu entre les muscles, ainsi que le système digestif, les poumons et les voies urinaires.
Cette trouvaille s'accompagne de plein d'espoir sur ses implications qui pourraient notamment expliquer la propagation de certains cancers. Et selon le Docteur Theise il est possible que "l'échantillonnage direct du liquide intersticiel puisse devenir un puissant outil de diagnostic" faisant ainsi encore évoluer la médecine au profit de tous.

 

Pour le moment, cette étonnante découverte, n'a pas encore été officiellement validée par la communauté scientifique et nous devrons encore attendre plusieurs mois pour avoir confirmation qu'il s'agit bien de notre 80ème organe.

 

Pour aller plus loin :

 

http://sciencepost.fr/2018/04/decouverte-de-linterstitium-potentiel-80e-organe-du-corps-humain/
https://www.lci.fr/sciences/on-a-decouvert-le-80e-organe-du-corps-humain-decouvert-l-interstitium-l-organe-amortisseur-2082987.html
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2063147/fr/evaluation-de-l-endomicroscopie-confocale-par-laser-dans-la-caracterisation-des-stenoses-indeterminees-des-voies-biliaires

 

En vous souhaitant bonne lecture et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques, d'autant que je ne suis pas spécialiste du domaine.



14/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 58 autres membres