Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

L'ananas (Abaca)

4 appréciations
Hors-ligne
A la
fin
Du repas
J’ai croqué dans ce fruit, l’ananas
Je le croyais doux comme un pêché
Il m'a mordu ma tendre bouche
Me laissant à la flamme de mon envie
Je ne l’ai pas remis à sa place
Près de moi je l’ai gardé
Pour retirer la première couche
Heureuse, je me suis sentie
C’est bon
Ne riez pas
Ce n’est pas
La gourmandise
Mais une faim de démon
qui tâche mon esprit qui survivra
Du souvenir de cette belle île là bas
Réunion de ma jeunesse, belle friandise
Où toi le bon ananas on t’appelle Victoria
Je suis tentée en ce jour de te nommer Attila
Car tu me piques de tes flèches la bouche
À l'avenir j'aurai soin de te déshabiller sage
De tirer ton écorce attirante sans vil remord
Pour découvrir enfin, le grand bonheur inouï
De la vraie saveur inoubliée de ce jaune d'or
Témoin à jamais du vif soleil tropical
Qui réchauffe nos pensées attristées
Dans ce bel hiver piquant
mes yeux voilés pleurent
De ton ombre
Viens


Dernière modification le dimanche 05 Juin 2016 à 07:41:14
Administrateur du blog

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres