Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Comment perce-t-on un tunnel ?

Tunnel.PNGDe l'exploitation minière aux infrastructures de transport en passant par le contrôle des eaux usées, les tunnels sont essentiels. Leur construction fait l'objet d'un chantier très particulier.
Avant de s'attaquer aux travaux, une analyse géologique de la zone choisie s'impose. Les propriétés et les dimensions de la construction sont ajustées en fonction du type de roche et de sol. Une première ouverture est percée, consolidée par un revêtement en béton et des boulons en roche pour empêcher la structure de s'effondrer. Un puits de ventilation est également créé. Alors seulement, la construction du tunnel peut vraiment commencer.
Depuis 1954, les grands projets de tunnels ont été réalisés avec des machines de forage baptisées « taupes » ou « tunneliers », guidées par des faisceaux laser. La méthode du « tube immergé » consiste à insérer un tunnel préfabriqué dans une tranchée préalablement creusée à l'aide d'un grappin d'excavation. Cette procédure s'est révélée extrêmement efficace, en particulier pour les tunnels sous-marins. Pour les constructions plus petites, creuser le tunnel « à la main » (avec des outils) est une solution encore fréquemment employée, car plus économique que l'utilisation d'une grosse machine.



09/10/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres