Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Code 93 : un polar de Olivier Norek

image.png

 

L’histoire : Victor Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits. Une série de découvertes étranges – un cadavre qui refuse de mourir, un toxico victime d’autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3. Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

 

Mon avis : « Code 93 » est le premier livre écrit par Olivier Norek, flic de profession dans le 9-3 durant une quinzaine d’année. Il est actuellement en disponibilité mais vu le succès que rencontrent ses écrits je doute fort qu’il retourne dans le monde policier.

Avant « Code 93 » j’avais déjà lu ce qui était son second bouquin «  Territoires ». Cela m’avait inquiété quant à la gestion des cités par les maires pour obtenir un calme relatif. Mais son réalisme et sa limpidité m’ont amené à poursuivre mes lectures de cet auteur Toulousain et c’est ainsi que je suis arrivé sur « Code 93 ».

J’avoue que je ne sais pas quelle est la part de vérité mais si cela est avéré ce n’est guère réjouissant (je n’en dévoile pas plus sinon que cela à un certain rapport pour ne pas dire un rapport certain avec le Grand Paris qui est en train de se bâtir).

Dans « Code 93 » je pensais qu’il y aurait davantage de sang après un départ tonitruant mais il n’en est rien. Ce bouquin reste néanmoins hyper-réaliste d’autant plus que c’est un vrai flic qui l’a écrit. Une fois que l’on en démarre sa lecture l’on ne peut plus le lâcher, vous voilà prévenus.

 

Bonne lecture.



16/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 52 autres membres