Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Bientôt des ordinateurs à base de bactéries ?

Ordinateur à bactéries.PNGQuand on imagine de futurs ordinateurs, les bactéries ne viennent pas forcément à l'esprit. Pourtant, deux études publiées cet été témoignent de possibilités surprenantes quand on commence à manipuler le vivant. On sait déjà utiliser l'ADN pour stocker des informations numériques, alors pourquoi ne pas le faire avec des cellules vivantes ?
C'est la prouesse réalisée par l'université de Harvard (États-Unis), qui a pu stocker l'ensemble des données relatives à une courte vidéo (Un GIF animé d'un cheval au galop) dans une bactérie Escherichia coli. Pour cela, les chercheurs ont d'abord converti les pixels de l'image dans l'alphabet de l'ADN (symbolisé par les lettres A, T, G et C). Ils ont ensuite synthétisé cet ADN, pour en faire des fragments viraux. Ceux-ci ont été mis au contact des bactéries, qui les ont absorbés en effectuant une copie de leur ADN, comme elles le font dans la nature.
Il ne restait plus qu'à séquencer l'ADN des bactéries pour y déchiffrer l'image préalablement stockée, ce que les scientifiques ont pu faire avec un taux de réussite de 90%. Pour la première fois, un organisme vivant a donc servi de support de stockage numérique réinscriptible.



01/12/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 51 autres membres