Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Sport


Pour être au top lors du mondial féminin de football

image.png
Mesdames, le Monde entier va vous regarder

 

Ce 7 juin à 21 heures sera donné le coup d'envoi de la 8ème Coupe du Monde de football féminin.

 

Le match inaugural opposera, au Parc des Princes, la France (Pays organisateur) à la Corée du Sud.

 

C'est donc l'occasion de rendre hommage à nos compagnes sportives et leur souhaiter la meilleure réussite possible (tant au niveau de la qualité de jeu que du nombre de spectateurs et téléspectateurs qui vont suivre cette compétition).

 

Mais pour apprécier encore plus ce spectacle qui durera jusqu'au 7 juillet, je vous livre quelques infos toujours utiles.

 

Quelles sont les équipes participantes ?

24 Nations vont tenter de décrocher le Graal. Elles seront réparties dans les 6 groupes suivants :

 

Groupe A : France, Corée du Sud, Norvège, Nigeria
Groupe B : Allemagne, Chine, Espagne, Afrique du Sud
Groupe C : Australie, Italie, Brésil, Jamaïque
Groupe D : Angleterre, Écosse, Argentine, Japon
Groupe E : Canada, Cameroun, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas
Groupe F : États-Unis, Thaïlande, Chili, Suède

Les 16 meilleures équipes seront qualifiées et pourront poursuivre leur route en 8ème de finale.

 

Où se dérouleront les matches ?

Il y en aura pour tous les goûts et les matches se dérouleront aux 4 coins de l'Hexagone (Depuis quand un hexagone a 4 coins ? ).
Les villes retenues sont Lyon, Paris, Nice, Rennes, Montpellier, Valenciennes, Le Havre, Grenoble et Reims.

 

Une petite particularité : les demi-finales et la finale (le 7 juillet à 17 heures) ne se dérouleront pas à Paris mais à Lyon.

 

image.png
C'est à Lyon que sera décerné le titre suprême
Quel est le palmarès ?

7 finales ont déjà eu lieu depuis sa création en 1991 :

 

1991 : États-Unis 2-1 Norvège
1995 : Norvège 2-0 Allemagne
1999 : États-Unis 0-0 Chine (après 5-4 aux tirs au but)
2003 : Allemagne 1-0 Suède (après but en or)
2007 : Allemagne 2-0 Brésil
2011 : Japon 2-2 États-Unis (après 3-1 aux tirs au but)
2015 : États-Unis 5-2 Japon

 

Mais avant que la FIFA n'organise ce Mondial féminin, il existait un Mundialito. Il s'agissait d'une compétition internationale organisée par l'Italie et qui s'est déroulée 4 fois entre 1984 et 1988 avec 2 victoires pour l'Italie et 2 pour l'Angleterre.

 

La singularité de 2003
image.png
Le SRAS bouscule les plans établis !

 

En 2003, la Chine s'apprêtait à accueillir les fans de foot féminin pour ce mondial tant attendu. Mais la nature en a décidé autrement en faisant planer une sérieuse menace sur le pays : le SRAS (Syndrome respiratoire aigu sévère).

 

Ne négligeant nullement les risques d'épidémie (le SRAS avait déjà fait 800 victimes en Chine depuis son apparition en 2002), la FIFA décida prudemment de déplacer la compétition aux States.
Mais, chose équitable, l'Empire du Milieu a eu droit à son mondial 4 ans plus tard.

 

image.png
Tout est prêt pour que ce mondial féminin se déroulant sur le sol français soit une totale réussite.
Nul doute que le niveau de jeu sera de très haute qualité et peut-être, que pour la première fois, un pays Sud-Américain réussira à l'emporter.
Ceci étant le couronnement serait une victoire de l'équipe de Corinne Diacre amenant le foot national sur les sommets du Monde tant chez les hommes - c'est déjà fait - que chez les femmes !

07/06/2019
0 Poster un commentaire

Faut-il faire des étirements avant et après une séance de sport ?

Etirements.PNGCensée prévenir les blessures avant l'effort et améliorer la récupération ensuite, cette pratique connue sous le nom de stretching est contre-productive. Notre corps possède en effet des neurones sensoriels qui nous empêchent de trop tirer sur les muscles et les ligaments. Or, des étirements trop intenses peuvent perturber leur efficacité et engendrer une insensibilisation partielle pendant plus d'une heure. Résultat : si l'on est habitué à dépasser le seuil de tolérance de la douleur, on risque une déchirure ou une entorse en cas d'effort de vitesse ou de force. Par ailleurs, les fibres musculaires normalement torsadées s'allongent lors des étirements, ce qui réduit la force du muscle. Effectuée après l'effort, cette pratique ajoute une tension musculaire et favorise les microdéchirures musculaires.


05/05/2019
0 Poster un commentaire

Que se passe-t-il quand un coureur "frappe le mur" ?

Mur Marathon.PNGLes marathoniens connaissent bien ce terme caractérisant la défaillance physique qui surgit sans prévenir autour du trentième kilomètre. D'un coup, les jambes semblent peser une tonne, et chaque foulée paraît entravée par une force invisible. Ce coup de pompe, qui peut frapper même les coureurs bien préparés, correspond à l'épuisement des réserves de glycogène, le principal carburant musculaire.

Rationné en énergie, le coureur ne tient plus la cadence et doit ralentir, voire marcher et parfois même abandonner.

Pourtant, les réserves de glycogène ne sont pas totalement à plat, mais leur faible taux oblige l'organisme à puiser dans une autre source d'énergie : les acides gras, autrement dit les graisses présentes dans les muscles et les tissus adipeux. Problème, le processus de dégradation de ces acides gras est lent et son rendement, plus faible que celui du glycogène. Et il requiert du glucose, ce qui peut entraîner une hypoglycémie. C'est alors généralement la force mentale qui permet au coureur de dépasser le fameux "mur".


15/04/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi ne court-on pas un marathon entier pour s'entraîner ?

Marathon.PNGParce que cela n'est pas nécessaire. La condition physique adéquate s'acquiert en courant diverses distances. La plus longue course varie en général de 25 à 32 km. Ces distances sont suffisantes pour mettre sous pression l'énergie stockée (en particulier sous forme de glycogène, une longue chaîne de glucose) dans les muscles et le foie.

Courir sur une plus longue distance, voire tenter les 42,195 km en entraînement, induit une fatigue inutile, à la fois physique et mentale, qui vide le corps de ses réserves d'énergie. Si l'on peut courir 32 km sans trop souffrir, un marathon ne devrait pas être insurmontable.


11/04/2019
0 Poster un commentaire

Se priver de sexe la veille d'une compétition est-il efficace ?

Avant compétition.PNGEn fait, il n'y a pas de règle chez les sportifs de haut niveau : chacun adopte le comportement qui lui convient le mieux. Sachant que la question de savoir s'il faut éviter d'avoir des rapports sexuels la veille d'une compétition afin de préserver ses forces ou son influx nerveux a fait l'objet d'une étude dans le "Journal of Sports Medicine & Physical Fitness" en 2000. Des sportifs (uniquement des hommes) ont été soumis à des tests physiques 2 heures et 10 heures après avoir eu un rapport sexuel. Résultat ? Aucune différence n'a pu être mesurée, ni sur le taux de testostérone, ni sur la résistance à l'effort.

Dont acte...


29/01/2019
0 Poster un commentaire

Les sportifs dopés peuvent-ils être trahis par leur chevelure ?

Sportifs.PNGHélas pour eux : oui ... et tant mieux pour le sport !

Huit heures après la prise d'un produit dopant, sa trace peut être retrouvée dans le follicule pileux. Huit à dix jours plus tard, il est même détectable dans le cheveu.

Depuis 2013, l'Agence mondiale antidopage étudie la possibilité d'analyser les cheveux des sportifs pour confondre les tricheurs.

Ce principe fonctionne aussi avec les drogues ou l'alcool : en Allemagne, en Suisse ou encore en Italie, il est impossible de récupérer un permis de conduire suspendu pour consommation de stupéfiants ou d'alcool sans passer par un prélèvement capillaire, qui pourra confirmer si une personne a réellement été abstinente pendant la période de suspension - contrairement aux analyses d'urine, qui ne couvrent que les trois à quatre jours précédant le prélèvement.


08/10/2018
0 Poster un commentaire

Pourquoi y a-t-il 18 trous sur un parcours de golf ?

Golf.PNGC’est une norme qui date du XIXème siècle, lorsqu’il fallut harmoniser les règles du golf au Royaume-Uni (où le nombre de trous oscillait entre 6 et 20).


Le golf tel qu’on le connaît aujourd’hui est né au XVème siècle, à St Andrews (Ecosse), sur une étroite langue de terre en bord de mer.
Le parcours comptait alors 11 trous répartis au gré de la topographie du terrain, d’un bout à l’autre de la propriété. Une fois arrivé à l’extrémité, on rebroussait chemin tout en continuant à jouer en sens inverse, ce qui équivalait à 22 trous.


En 1764, on considéra que certains d’entre eux étaient trop proches les uns des autres. On en supprima donc deux, ramenant leur nombre à 9 et le total à 18.


Dans les années 1890, il fut décidé de prendre pour norme les 18 trous du "Royal and Ancient Golf Club of St Andrews". De nombreux clubs durent alors allonger ou réduire leur parcours pour s’y conformer.


02/09/2018
1 Poster un commentaire

Le football et le Big data

Foot et big-data.PNGSi les clubs de football, à l’instar du Paris Saint-Germain, créent de nouveaux postes à la frontière entre les sciences du sport et des données, c’est que les entraîneurs peuvent être épaulés par des modèles mathématiques leur indiquant les meilleures décisions à prendre.
Une prouesse rendue possible par les big data sportives collectées à partir des vidéos des matchs par des sociétés spécialisées (Opta ou Stats).
Les performances passées des joueurs alimentent de puissants modèles d’apprentissage machine. De quoi simuler un match et déterminer la composition de l’équipe. Seules les statistiques individuelles sont pour l’instant prises en compte, aux prochains modèles d’intégrer la dimension collective.


05/07/2018
0 Poster un commentaire

Pourquoi le tournoi de Roland Garros s'appelle-t-il ainsi ?

Comme chacun le sait, le célèbre tournoi de tennis des Internationaux de France se déroule - pour cette année 2018 - du 27 mai au 10 juin.
Ce tournoi, sur terre battue, est mondialement connu sous le nom de Roland Garros.

 

image.png


Vous êtes-vous déjà posé la question de pourquoi ce nom ? Quel rapport entre Roland Garros et le tennis ? L'aurait-il pratiqué ? En était-il un dirigeant émérite ?... Que nenni.

image.png

 

Si l'on analyse de plus près le curriculum vitae de cet intrépide Roland, l'on constate qu'il est né à Saint-Denis de la Réunion en 1888, qu'il devient en 1906 champion inter-scolaire de cyclisme et que 3 ans plus tard le virus de l'aviation le prend. Il s'impose alors comme un as de l'aéronautique, en réalisant notamment, la première traversée aérienne de la Méditerranée en 1913 et il mourra en combat le 05/10/1918.... à un mois de l'armistice.

 

Il est à noter que durant cette Grande Guerre, Roland Garros a mis au point un système de tir de mitraillette à travers l'hélice qui a contribué à faire évoluer le combat aérien.

 

Rien à voir avec le tennis, étonnant par ailleurs qu'aucune course cycliste internationale ne s'appelle la Roland Garros eu égard à son appétence pour ce sport !

 

Donc pourquoi l'association de ce nom avec le monde tennistique ? Pour répondre à cette interrogation il faut remonter à 1928, année au cours de laquelle la France se devait d'organiser la finale de la Coupe Davis. A cette occasion la construction d'un nouveau stade est décidée. L'un des meneurs du projet, Émile Lesieur, impose que le nouveau temple du tennis français porte le nom de Roland Garros en hommage de son ami (mais également camarade de promotion à HEC Paris) tombé au champ d'honneur une décennie plus tôt.

 

Et voilà comment ce nom, sans rapport avec le sport qu'il évoque, est devenu célèbre à travers la planète.

 

PS : Pour être complet c'est la France qui a remporté cette finale de 1928 grâce à ses fameux 4 mousquetaires (Jacques Brugnon, Jean Borotra, Henri Cochet et René Lacoste).


04/06/2018
0 Poster un commentaire

Quels sont les plus grands domaines skiables du monde ?

Paradiski.PNG
Les deux plus grands domaines skiables du monde se trouve en .... France.

Les domaines des Trois Vallées et de Paradiski, tous les deux situés en Savoie, totalisent 944 km de pistes à eux deux. De quoi satisfaire les 6,3 millions de Français qui déclarent pratiquer le ski.

Les touristes ne sont pas en reste, faisant de la France le deuxième plus grand pays du ski (en nombre de journées par skieur), après avoir cédé la première place aux Etats-Unis en 2014 !


27/02/2018
0 Poster un commentaire