Société - Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Société


Vêtements neufs : mieux vaut les laver avant de les porter

vêtements neufs.PNGJusqu'au mois d'octobre 2018, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), en collaboration avec des médecins spécialisés (dermatologues, allergologues, toxicologues) et des patients a poursuivi une vaste étude visant à identifier les substances irritantes présentes dans les vêtements neufs.

La première phase de ces travaux venant de s'achever, l'Anses recommande d'ores et déjà de laver son nouveau jean, t-shirt ou caleçon avant de le porter pour la première fois. Les vêtements neufs seraient en effet dans leur grande majorité porteurs de substances chimiques allergènes ou irritantes, comme la benzidine, le chrome VI ou encore le nickel.

Des analyses sur une quarantaine d'articles neufs ont permis d'affiner les familles de substances chimiques à rechercher et de confirmer, entre autres, la présence de nonylphénols ou encore de formaldéhyde. Elles ont également permis d'identifier des substances qui ne sont pas systématiquement recherchées en routine, alors qu'elles peuvent entraîner des dermatites de contact, comme la PPD (paraphénylène diamine).

Un passage en machine permet de réduire l'exposition à ces substances chimiques, indiquent les experts de l'Anses, qui réclament la mise à jour de la classification européenne des substances responsables d'allergies cutanées et prônent l'information du consommateur (étiquetage, emballage) pour signaler leur présence potentielle.


15/11/2018
0 Poster un commentaire

Connaissez-vous l'illectronisme ?

illectronisme.PNGFaites-vous partie des 23% de Français qui affirment ne pas être à l'aise avec les technologies numériques ? Alors vous souffrez peut-être d'illectronisme (néologisme mêlant les termes illettrisme et électronique), une pathologie moderne qui désigne le manque ou l'absence totale de connaissances pour utiliser des appareils électroniques et informatiques (ordinateur, tablette, smartphone,...).

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, sachez que vous n'êtes vraiment pas seuls : un sondage effectué par l'institut CSA pour le Syndicat de la Presse Sociale (SPS) et relayé par le Parisien révélait récemment qu'un tiers de nos compatriotes avait déjà renoncé au moins une fois à effectuer une démarche en ligne à cause des difficultés pour naviguer sur internet.

Les personnes âgées sont logiquement les plus impactées par l'illectronisme : 58% des sondés âgés de plus de 70 ans trouvent qu'il est difficile de se repérer et de naviguer sur internet. C'est le symbole d'une nouvelle forme de fracture sociale. Se sentir perdu quand il s'agit d'acheter un produit ou un voyage sur un site marchand peut être rapidement résolu en allant dans un "vrai" magasin ou une agence de voyage, mais buter sur des démarches plus essentielles est beaucoup plus handicapant. C'est la cas pour les papiers administratifs qui sont de plus en plus uniquement accessibles en ligne.


03/11/2018
0 Poster un commentaire

Est-il possible de maigrir sans rien faire ?

Maigrir.PNGOui et non… Même sans activité physique, on perd naturellement du poids grâce à un réflexe vital : la respiration.
C’est un physicien australien, Ruben Meerman, qui l’a mis en évidence en 2014. La graisse est stockée dans certaines de nos cellules (les adipocytes) sous forme de triglycérides, des chaines d’atomes de carbone, d’hydrogène et d’oxygène.
Lorsque nous inspirons, le dioxygène de l’air réagit chimiquement avec ces atomes pour donner du dioxyde de carbone (CO2) et de l’eau. Le premier est évacué par nos poumons via l’expiration, la seconde par les fluides corporels (sueur, larmes,…) et les selles.
Ainsi, pour perdre 10 kg de graisse, par exemple, il faudrait inspirer 29 kg de dioxygène. La réaction chimique donnerait 28 kg de CO2 et 11 kg d’eau, qui seraient ensuite évacués à 84 % par les poumons, et à 16% par les fluides corporels et les selles. Ces 29 kg de dioxygène équivalent à la quantité d’air que nous inspirons pendant onze jours et demi environ : autrement dit, il nous suffirait de prendre de grandes inspirations durant ce laps de temps et le tour serait joué !

Si seulement c’était aussi simple…
Par la respiration, certes, nous maigrissons un peu tous les jours, de 200 g environ. Mais ce n’est pas assez pour compenser les graisses que nous ingurgitons lors des repas ! D’autant que le dioxygène que nous inspirons n’est pas seulement dévolu à la régulation de notre embonpoint : en passant par le sang, il alimente aussi nos autres cellules, permettant le bon fonctionnement de notre cœur, notre cerveau, nos muscles,…
Inutile, donc, d’arrêter de manger et de vous mettre à respirer profondément. Pour que les poumons évacuent davantage de graisse plus vite, la solution la plus efficace pour un individu en bonne santé est encore de faire du sport : une heure de course équivaut environ à 50 g de graisse perdue !


28/10/2018
0 Poster un commentaire

Les chiffres du cancer

cancer.PNG
Ce fléau peut tous nous toucher. Pour rappel, voici quelques chiffres le concernant :

 

- Le cancer est la 1ère cause de mortalité dans les pays développés, dont la France.

- 11 millions de personnes sont diagnostiquées chaque année dans le monde ; ce chiffre sera de 15 millions en 2020.

- 40% des cancers pourraient être évités en adoptant un mode de vie plus sain : sans tabac, sans alcool, en se protégeant des UV et avec un meilleur régime nutritionnel.

- 87% : c'est le taux de survie (cinq ans après le diagnostic) à un cancer du sein en France ; il est de 17% dans le cas d'un cancer du poumon.


24/10/2018
0 Poster un commentaire

Existe-t-il des familles de chauves ?

Famille chauve.PNGOui, car la calvitie est en partie héréditaire ! Pas de chance....

 

C'est en tout cas ce qu'ont montré des chercheurs écossais qui ont analysé l'ADN et les cheveux de 52.000 personnes. Ils ont calculé que près de 200 gènes sont impliqués dans la calvitie, c'est-à-dire l'accélération de la chute des cheveux.

 

Surprise : alors que ce sont les hommes qui sont majoritairement touchés, ces gènes leur sont transmis... par la mère ! Merci maman !

Les scientifiques espèrent réussir à prévoir si une personne présente un risque de devenir chauve ou non, rien qu'en regardant son ADN.


22/10/2018
0 Poster un commentaire

Qui a inventé do, ré, mi, fa, sol, la, si ?

Gamme.PNG


C’est à Guido d’Arezzo, un moine bénédictin italien du XIème siècle, que l’on doit cette invention.
Ce système de notation musicale est connu sous l’appellation de « solmisation ». Pour le mettre au point, Guido d’Arezzo a isolé la première syllabe de chaque vers d’un hymne à saint Jean-Baptiste écrit en latin : UT queant laxis / REsonare fibris / MIra gestorum / FAmuli tuorum / SOLve polluti / LAbii reatum / Sancte Ioannne (« Pour que puissent résonner des cordes détendues de nos lèvres, les merveilles de tes actions, ôte le péché de ton impur serviteur, saint Jean »).
Il remplace dans les pays latin le système datant de l’Antiquité grecque qui utilisait les lettres de l’alphabet classique, de A à H – toujours en usage en Allemagne et en Angleterre, notamment.

Il faut attendre le XVIème siècle pour voir apparaître le SI, initiale de Sancte Iohannes, initiative attribuée au musicien Anselme des Flandres.
L’UT, considéré comme difficile à prononcer, tend à céder sa place au do (première syllabe de DOminus, « Seigneur »), sans doute employé pour la première fois par le musicologue florentin Giovanni Battista Doni au XVIIème siècle.


13/10/2018
0 Poster un commentaire

Les canons de la beauté sont-ils purement culturels ?

Canon beauté.pngJeunes, grandes, élancées, avec un visage de poupée et une taille de guêpe : chaque année, la trentaine de candidates au titre de Miss France semblent toutes faites sur le même moule. Comme si la beauté physique ne pouvait avoir qu’une seule forme… Pourtant au XVIème siècle, Raphaël peignait des femmes bien plus voluptueuses. La beauté ne serait-elle alors qu’une affaire de mode ? Au vrai, la majorité d’entre nous considère comme belles les personnes dotées de certaines caractéristiques physiques bien précises. En Occident, les hommes sont attirés par les femmes plus petites et plus jeunes qu’eux (d’au moins deux ans), avec un rapport taille/hanches assez marqué – environ 70% - et une poitrine généreuse. Le visage le plus plébiscité a plutôt les traits lisses, des lèvres pulpeuses, des pommettes saillantes, un petit nez et de grands yeux. Les femmes, elles, préfèrent souvent les hommes plus grands qu’elles, aux larges épaules, à la taille mince, avec un visage à la mâchoire carrée. En résumé : des femmes très féminines et des hommes très masculins. Pour la plupart des psychologues évolutionnistes, si notre cerveau assimile certains traits à la beauté, ce serait pour une raison qui n’a rien de romantique : l’enjeu est avant tout… la reproduction.
Or, jeunesse, minceur ou force suggèrent santé et fertilité. Toutefois, nous ne sommes pas tous sensibles à la même forme de beauté. Dans une étude publiée en 2014, l’équipe du Britannique Ian Penton-Voak a présenté différents portraits d’hommes et de femmes à 962 volontaires dans 10 pays.
Résultat : Si la plupart des Canadiennes, des Britanniques et même des Chinoises de Shanghai ont plébiscité barbes et mâchoires carrées, une grande partie des femmes du peuple des Shuars (des Indiens d’Amazonie au passé guerrier) a préféré les visages aux traits masculins peu marqués, suggérant une moindre agressivité. Pour Ian Penton-Voak, ce serait sans doute un gage de sécurité : moins enclins au combat, ces hommes y inciteraient également moins leurs futurs enfants…


07/10/2018
0 Poster un commentaire

La pollution lumineuse est-elle totale ?

Pollution lumineuse.PNGLa pollution lumineuse due à l’éclairage nocturne empêche désormais 80% des habitants de la planète (99% des Européens et des Américains) de profiter du ciel étoilé. Même à la campagne, un voile blanc brouille la vision de la voûte céleste, parfois si intensément qu’il masque la Voie  lactée !
En pleine mer, les torchères des plateformes pétrolières peuvent aussi illuminer le ciel autant qu’une ville. Tandis qu’au cœur des gros centres urbains, l’éclairage empêche la rétine d’activer son mode de vision nocturne pour admirer les étoiles. Du coup, l’œil distingue les couleurs comme de jour ! En plus d’être une immense perte culturelle, la blancheur de la nuit menace la biodiversité et nos biorythmes.
De plus en plus de pays tentent de lutter contre cette pollution. En France, 12.000 communes ont déjà choisi d’éteindre leur éclairage public la nuit et 574 d’entre elles détiennent le label « Villes et villages étoilés ».


29/09/2018
0 Poster un commentaire

À chacun son odeur corporelle ?

odeur..PNGContrairement à Jean-Baptiste Grenouille, le protagoniste du roman « Le Parfum » de Patrick Süskind, qui se voit privé d’identité car dépourvu d’odeur corporelle, chaque individu se définit par une odeur qui lui est propre. Celle-ci dépend des réactions biochimiques du corps, et varie tout au long de la vie. Elle serait plus ou moins forte selon l’âge – et notamment plus prononcée de 20 à 30 ans, puis de 45 à 55 ans chez les hommes, selon une étude menée en 2012 par des neuropsychologues américains et suédois.
L’odeur corporelle s’intensifie également sous l’effet du stress, qui génère la production de sueur par les glandes sudoripares apocrines (situées au niveau des aisselles et des organes génitaux). Différente de celle produite par la transpiration, cette sueur nourrit les bactéries présentes à la surface de la peau. C’est le produit de leur digestion qui est responsable de l’odeur dégagée.


28/09/2018
0 Poster un commentaire

Les services judiciaires américains sont-ils rivaux ?

Service judiciaire.PNGUne certaine défiance existe du fait de l’organisation judiciaire américaine. Chaque métropole possède sa police, comme les célèbres LAPD à Los Angeles et NYPD à New York. Indépendantes, elles ne peuvent opérer en dehors de la ville. En cas d’absence de police municipale, c’est celle du comté, dirigée par un shérif, qui enquête.
A cela s’ajoutent la police d’État (State police), sous l’autorité du gouverneur, et le FBI (Federal Bureau of Investigation), dont le statut fédéral donne aux agents le droit d’intervenir dans toutes les juridictions du pays.
Enfin, la DEA, agence de lutte contre le trafic de drogue, est la seule à pouvoir agir à l’étranger. Dans certains dossiers, tel un important trafic de drogue, la police municipale, celle du comté, le FBI voire la DEA, mais aussi d’autres agences spécialisées, peuvent être obligées de collaborer, d’où des frictions pour obtenir la direction de l’enquête.


13/09/2018
0 Poster un commentaire