Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Société


Les services judiciaires américains sont-ils rivaux ?

Service judiciaire.PNGUne certaine défiance existe du fait de l’organisation judiciaire américaine. Chaque métropole possède sa police, comme les célèbres LAPD à Los Angeles et NYPD à New York. Indépendantes, elles ne peuvent opérer en dehors de la ville. En cas d’absence de police municipale, c’est celle du comté, dirigée par un shérif, qui enquête.
A cela s’ajoutent la police d’État (State police), sous l’autorité du gouverneur, et le FBI (Federal Bureau of Investigation), dont le statut fédéral donne aux agents le droit d’intervenir dans toutes les juridictions du pays.
Enfin, la DEA, agence de lutte contre le trafic de drogue, est la seule à pouvoir agir à l’étranger. Dans certains dossiers, tel un important trafic de drogue, la police municipale, celle du comté, le FBI voire la DEA, mais aussi d’autres agences spécialisées, peuvent être obligées de collaborer, d’où des frictions pour obtenir la direction de l’enquête.


13/09/2018
0 Poster un commentaire

La pollution des bateaux à moteur est-elle contrôlée ?

Bateau à moteur.PNGSi les six millions de jet-skis et de yachts à moteur de l’Union européenne sont soumis à une législation, il n’en est rien pour les cargos et les paquebots – qui consomment entre 150 et 300 tonnes de carburant par jour !
La fédération France nature environnement a calculé qu’un navire de croisière de 300 mètres de long émet autant de particules fines et d’oxydes d’azote qu’un million de voitures. Un seul cargo émettrait autant de soufre que 50 millions de voitures !

Le carburant utilisé par les gros diesels contient en effet entre 15 grammes de soufre par kilo de fioul (pour un paquebot) et 35 grammes (pour un cargo) alors qu’un kilo de carburant diesel pour voiture en contient moins de 300 milligrammes par kilo.


21/08/2018
0 Poster un commentaire

Pour savoir si votre profil Facebook a été communiqué à Cambridge Analytica

Cambridge.PNGL'affaire Facebook-Cambridge-Analytica a abouti à mettre les données de 87 millions d'abonnés Facebook, sans consentement, entre les mains d'une entreprise de profiling !

Le gros des troupes (70 millions) est aux Etats-Unis, suivi de loin par les Philippines, l'Indonésie et le Royaume-Uni - un peu plus de 1 million de personnes à chaque fois.

 

En France, 76 personnes ont téléchargé l'application This is Your Digital Life. Par relations "amicales", plus de 200.000 Français ont vu leurs données personnelles avalées.

 

Pour découvrir si vous êtes concernés, rien de plus simple. Rendez-vous sur https://www.facebook.com/help/yourinfo.

 

En bas de page, Facebook reconnaît néanmoins être incapable d'identifier le périmètre des informations éventées ou le nombre exact de personnes touchées. Pas top pour un Gafa !


02/07/2018
0 Poster un commentaire

La Star de la face sombre du Web

image.png


Un événement qui vous est probablement passé inaperçu est l'arrestation le 31 août 2017, à l'aéroport d'Atlanta, d'un certain Gal Vallerius.

 

Ce barbu se rendait à Austin (Texas) pour participer à un concours mondial de ... barbes (il faut dire que la sienne est très impressionnante). C'est cette obsession qui a fait tomber celui que beaucoup considèrent comme une star du dark Net.
Le dark Net étant la face "sombre" du web, soi-disant, difficile d'accès... mais nous verrons à la fin de ce post qu'il n'en est rien !

 

Mais revenons à Gal Vallerius. La police a découvert qu'il intervenait comme animateur de Dream Market (site de vente de stupéfiants) sous le pseudonyme d'OxyMonster. Une Star (en son domaine) que la presse américaine avait surnommé "The Darknet Drug Baron of Breton".... tout simplement car ce truand de 38 ans résidait souvent en Bretagne dans le paisible village de Plusquellec ! Un véritable choc pour les 548 habitants de ce lieu !

 

Cela permet de ré-évoquer le dark web (dont je déconseille l'utilisation) qui se trouve être en pleine expansion puisque plus de 6 millions d'internautes le visitent régulièrement, que 200.000 sites ou forums sont actifs et dont 68% des contenus sont illégaux.
Y accéder n'est pas si difficile que cela, et les habitués prennent un certain nombre de mesures telles :

 

  • Se connecter sur des wi-fi publics afin de ne pas être repérés.
  • Utiliser des systèmes d'exploitation "anonymisant" tel Tails.
  • Se servir de TOR (The Onion Router) : réseau informatique superposé et décentralisé.
  • Passer par un VPN est un plus.

Le dark Net ou deep Web (j'ai simplifié, mais ces 2 termes qui sont fréquemment confondus ont une signification différente qui est expliquée dans cet excellent article de PaperGeek) est une partie - cachée du grand public - que les moteurs de recherche, tels Google, ne peuvent scruter.
De ce fait, dans le dark Web, les criminels sont réputés intraçables, ce qui est presque exact jusqu'au jour où ils commettent une faute en utilisant, par exemple, le bitcoin pour régler les transactions. Car ce bitcoin ils doivent le transformer en monnaies flat (dollars, yens, livres, euros,...) et passer par une plateforme d'exchange qui trace tout !

 

Ce réseau parallèle à l'internet classique est crypté et les entrées sur des sites prohibés se fontessentiellement par cooptation après, bien souvent, des années de collaboration et de confiance.

 

Il convient de rappeler que tous ceux qui visitent ou utilisent le dark Net ne sont pas des voyous ou des terroristes, car ce Net "secret" demeure un outil essentiel pour les populations opprimées afin de défendre leurs libertés et exprimer leur opinion : les dissidents syriens, des journalistes d'investigation, des homosexuels africains,... l'utilisent régulièrement.

 

Comme en toute chose, chaque technologie possède une face au soleil et une face cachée. A nous de faire en sorte que ces 2 faces trouvent leur utilité propre.

 

Et ce samedi 16 Juin 2018 la police française vient de démanteler une importante plateforme illégale la "Black Hand", ce qui prouve bien que les truands peuvent être détectés et appréhendés. Voilà qui est plutôt rassurant !

Pour aller plus loin :

https://www.letelegramme.fr/monde/gal-vallerius-le-hipster-breton-plaide-coupable-12-06-2018-11992012.php
https://linuxfr.org/news/tails-sauve-discretement-le-monde-chaque-jour-et-a-besoin-de-votre-soutien
http://www.liberation.fr/futurs/2018/06/16/demantelement-d-un-forum-du-dark-web-une-des-plus-importantes-plateformes-illegales-en-france_1659670


17/06/2018
0 Poster un commentaire

La grosse galère de la pollution par les plastiques....

image.png

 

Etre écologiste aujourd'hui c'est devoir affronter plusieurs problèmes graves qui menacent, à terme, notre planète et l'humanité qui la peuple.. .
Tout le monde évoque le réchauffement climatique (sans toutefois que tous le combattent réellement) ou la pollution de l'air, mais ce ne sont, hélas, pas les seules luttes à mener. Il en existe une autre qui prend, chaque jour qui passe, une ampleur plus qu'inquiétante : les plastiques et les micro-plastiques.

 

Kézaco ce truc ? C'est simple : le plastique, vous connaissez, et les micro-plastiques sont des particules de plastique dont la taille est inférieure à 5 mm. Ils proviennent de tous les plastiques que l'on balance dans les rivières ou directement à la mer.
Les poissons, les mammifères marins et les oiseaux de mer les ingurgitent. Animaux que l'homme chasse et qui finissent - via le circuit classique de la chaîne alimentaire - dans nos assiettes.... avec les micro-plastiques dans leur estomac. Notre avenir n'est peut-être pas si clair que cela !

 

Le 7 juin de cette année Greenpeace a annoncé en avoir découvert dans les confins de l'Antarctique, là où l'on pensait que régnait une certaine pureté !.

 

Depuis 1950, 6,3 milliards de tonnes de plastiques ont été produites dans le monde, 9% ont été recyclés et 12% incinérés.
Un rapide calcul laisse 79% qui sont, soit enterrés, soit dans la nature, créant ainsi de la pollution visuelle et de la pollution tout court !
Et chaque année 5.000 nouvelles tonnes viennent s'ajouter à l'existant !

 

Les experts estiment que d'ici 2050, les océans contiendront, en poids, plus de plastique que de poissons ! Je trouve cela dramatique. Pour ralentir ce phénomène, plusieurs pays se sont prononcés pour l'interdiction des sacs plastiques. Ce fut notamment le cas de la France depuis le 1er juillet 20016.

 

Petit rappel : Un sac plastique est fabriqué en 1 seconde, il est utilisé en moyenne durant 20' et met 100 à 400 ans à se dégrader dans la nature. Édifiant !

Il est à noter qu'actuellement, l'Union Européenne lance une grande campagne pour que la totalité des emballages soient recyclables en 2030.

 

Ce sont les mers et les océans qui constatent les dégâts les plus significatifs
Les déchets plastiques finissent d'ailleurs par constituer, sous l'impulsion des courants marins, un 7ème "continent" sur lequel la fondation Algalita à dénombré 334.271 fragments de plastique par km2 en moyenne avec des pics allant jusqu'à plus de 969.000 fragments au km2.
La plaque de déchets du Pacifique Nord occupe une surface actuellement estimée à 3,4 millions de km2 soit quasiment 5 fois la superficie de la France. Vertigineux !

 

Le mauvais élève actuel est l'Asie orientale dont, à titre d'exemple, le seul fleuve Yangzi Jiang charrie, à lui seul, 1,5 million de tonnes de déchets plastiques par an ! Une sacrée menace sur notre environnement.

 

Un sacré défi à relever pour l'humanité mais que l'égo, la bêtise ou l'aveuglement de certains politiques met quelque peu sous l'étouffoir !


12/06/2018
0 Poster un commentaire

La grève SNCF fait-elle le lit du télétravail ?

image.png

 

Depuis plus d'un mois, en France, nous subissons une grève perlée des cheminots de la SNCF.

 

Au-delà des conséquences néfastes qu'elle entraine (accroissement du déficit de la société nationale que devrons payer tous les contribuables, mise en difficulté d'un certain nombre d'entreprises, fatigue et énervement de ses « clients », impopularité croissante du mouvement, ...) l'on peut raisonnablement se poser la question de savoir si cela n'entraîne pas une évolution sociétale progressive.

 

Finalement, les fameuses I.R.P (Instances Représentatives du Personnel) sont probablement en train de mettre fortement en péril la boîte plutôt que de la sauver.
Défendre un système isolé et de plus en plus archaïque par rapport à l'évolution du monde environnant n'est peut-être pas la meilleure façon de préparer l'avenir, mais à chacun ses responsabilités.

 

Dans ce cadre de tension, 2 éléments me semblent plaider en faveur du télétravail :

 

  • Une récente réforme (ordonnance N°3 du 31 août 2017) a été prise qui prévoit une certaine forme d'inversion de la charge de la preuve en imposant désormais à l'employeur de motiver de manière objective son refus d'accorder des jours de télétravail à ses salariés

  • La grève à rallonge de la SNCF qui amène de nombreuses entreprises à examiner la voie du télétravail plutôt que de voir perdre des journées entières d'activité menaçant leur avenir

 

Force est de constater que le télétravail est désormais une solution qui s'impose chaque jour davantage face aux galères à répétition des transports.
De nombreuses entreprises font coïncider les jours fixes de travail à distance avec les jours de grève après accord des managers.
Quant aux autres sociétés n'ayant pas encore conclus d'accords sur le télétravail, elles accélèrent le mouvement. Il est toujours préférable de confier un PC sécurisé à un collaborateur que de perdre des journées entières de travail.

 

Plus les entreprises parviendront à faire coïncider les jours de télétravail avec les jours de grève de la SNCF et moins, ces derniers auront d'impacts. Bien entendu, toutes les professions ne peuvent pas bénéficier du télétravail, mais pourquoi s'en priver dès lors que cela est possible.
Le gouvernement l'a bien compris puisque la Ministre du travail, Muriel Penicaud, avait lancé au début du conflit social, un appel à privilégier le télétravail pour amortir les conséquences de la grève des cheminots.

 

Autre effet de ces grèves : les gens s'organisent en privilégiant Ouibus, le covoiturage, le vélo....et là encore au détriment, bien souvent, de la SNCF. L'addition finale risque d'ailleurs d'être élevée pour cette dernière.

 

A trop en vouloir, les syndicats cheminots risquent de tout perdre.... et de faire perdre l'emploi de ceux qu'ils sont censés défendre.
A l'inverse le télétravail en sortira grandi...


06/06/2018
0 Poster un commentaire

D'où vient l'expression : Sous les pavés, la plage ?

PAvé et plage.PNG
Qui ne connaît pas ce célèbre aphorisme ? Peut-être les moins de 20 ans....

Il a été créé lors des "événements" de Mai 68 et on le doit à un jeune Parisien (à l'époque, car depuis il a vieilli), Bernard Cousin.

A l'époque, il buvait un café en terrasse alors que, devant lui, le boulevard Saint-Michel se faisait éventrer par des étudiants en colère qui en extrayaient les pavés. Il n'y avait quasiment plus de chaussée sinon la couche de sable servant de soubassement.

Pour passer le temps, Bernard cherche un slogan de soutien au mouvement étudiant. Les slogans, c'est son métier : il travaille dans une agence de publicité.

Il tourne d'abord autour d'une idée plutôt bucolique : "Il y a de l'herbe sous les pavés"... Mais il craint un amalgame avec la marijuana. Soudain, quelqu'un ouvre une vanne d'incendie sur le trottoir, pour évacuer les déchets. L'eau se répand sur la chaussée, giclant, comme une vague sur le sable. Eurêka ! "Sous les pavés, la plage"....

Le soir même, heureux de son invention, le jeune homme part dans Paris avec un ami pour la copier plus de cent fois sur les murs.


26/05/2018
0 Poster un commentaire

C'est quoi exactement la fiche S ?

On en parle souvent sans réellement savoir de quoi il en retourne...

Cette fiche représente une des catégories du fichier des personnes recherchées (FPR) qui compte au total 21 types de fiches, dont voici quelques exemples : IT pour les interdictions de territoires, M pour les mineurs fugueurs, V pour les évadés, T pour les débiteurs envers le Trésor Public, J et PJ pour les recherchés par la justice ou la police, X pour les personnes disparues,...

 

La fiche S, pous "Sûreté de l'Etat", est attribuée aux personnes susceptibles d'attaquer l'Etat, comme certains militants extrémistes de droite, de gauche, écologistes, anarchistes ou religieux.

Le fichage S n'est pas spécifiquement français. Les pays membres de l'espace Schengen y contribuent avec leurs propres fiches. Une fiche S n'entraîne pas toujours une action des autorités (arrestation ou autre). Elle a surtout un rôle d'alerte. Lors de contrôles d'identité, à l'aéroport, aux frontières, elle permet de suivre les déplacements d'un individu.


26/05/2018
0 Poster un commentaire

Pour payer moins chères vos boîtes de médicaments

medicament.PNGAllant peu souvent à la pharmacie je n’avais pas vraiment fait attention que depuis maintenant 10 ans, on doit payer 0,5 euros pour chaque boîte ou flacon de médicament prescrit par notre médecin traitant. Évidemment il y a un garde-fou : cela ne peut dépasser 50 euros/an. Mais tout de même !  
Et que dire pour les grands malades ou pour ceux atteints d’infections chroniques. Le plafond de 50 € doit vite être atteint.  
 
Souvent mon médecin, et probablement le vôtre, me prescrit des boîtes pour un mois voire deux. Or, il s’avère que plus de 350 médicaments couvrant diverses pathologies sont conditionnés en boîtes de 3 mois.  
Donc le renouvellement de la prescription médicale est à faire trimestriellement et non mensuellement. Le calcul est simple : 3 boîtes mensuelles = 1,50 € versus 0,5 € pour une boîte trimestrielle. Le diable se niche vraiment dans les détails !  
 
Outre, le patient qui est bénéficiaire, l’Assurance maladie est également gagnante car il faut savoir que le prix des médicaments en grand format est inférieur d’environ de 13%.  
 
Bien entendu, il semble logique de ne pas procéder ainsi en début de traitement et ce, tant que vous n’avez pas pu vérifier que ledit traitement ne vous procure pas des effets indésirables. Les boîtes conditionnées par trimestre conviennent surtout aux patients habitués à leur traitement et ne souffrant d’aucune difficulté de tolérance.


23/04/2018
0 Poster un commentaire

Y a-t-il une vie avant la mort ? Drôle d'interrogation de Pierre Rabhi !

Au cours de mes lectures je suis tombé sur une déclaration très étonnante et très sensée de Pierre Rabhi prononcée lors du TEDxParis 2011. Un véritable conteur, sage et poète....

 

Les conférences TED (Technology, Entertainment and Design) sont organisées dans le but de diffuser des « idées qui valent la peine d'être diffusées ». Un vaste programme donc !
En 2011, la conférence de Paris s'est déroulée à l'espace P. Cardin et réunissait de nombreuses personnalités aux profils différents voire atypiques tels Nicolas Bedos, Nicole Turbé-Suetens, Jean-François Noubel, Elisabeth Laville, Jacques Dupriez,....

 

Et c'est au cours de cette conférence que Pierre Rabhi s'est interrogé sur une question de fond « Y a-t-il une vie avant la mort ? ». Sobrement et calmement il a alors prononcé ces sages paroles :

 

« La grande proclamation de la modernité, c'était que le progrès allait en quelque sorte libérer l'être humain. Mais moi, quand je prenais l'itinéraire d'un être humain dans la modernité, je trouvais une série d'incarcérations, à tort ou à raison. De la maternelle à l'Université on est enfermés, on appelle ça un « bahut ». Tout le monde travaille dans des boites, des petites, des grandes boites, etc. Même pour aller s'amuser, on va « en boite », bien sûr, dans sa « caisse » hein, bien entendu ! Et puis vous avez la dernière boite, où on « stocke » les vieux, en attendant la dernière boite que je vous laisse deviner.
Voilà pourquoi je me pose la question : « existe-t-il une vie avant la mort ?
».

 

Et cette évidence m'est soudainement apparue : notre vie n'est faite que de boîtes (et pas seulement de conserve:)) qui nous incarcèrent sans cesse... est-ce cela la vie ? Où est la Liberté ? Mais là,  j'ouvre une autre « boite » de Pandore.... Encore une boîte !

 


20/04/2018
0 Poster un commentaire