Sciences - Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Sciences


Combien de personnes sont nécessaire pour coloniser une planète ?

Colonisation Mars.PNGLes premières missions habitées avec Mars pour destination approchent à grands pas. Mais combien faut-il d'êtres humains pour coloniser une planète toute entière ?

Des chercheurs de l' Observatoire astronomique de Strasbourg ont établi un modèle mathématique afin de déterminer le nombre minimal de passagers à embarquer pour assurer la survie d'une population en partance pour Proxima Centauri b, l'exoplanète potentiellement habitable la plus proche de la Terre. Leurs travaux, publiés sur la plateforme scientifique arXiv, concluent que 98 personnes (49 femmes et 49 hommes) suffiraient à assurer la pérennité de la colonie. Et ce, même dans les scénarios probabilistes les plus catastrophiques, qui incluent une épidémie de peste parmi l'équipage ou la destruction d'une partie du vaisseau spatial. Un calcul purement mathématique, qui ne prend en revanche pas en compte la dimension psychologique d'une telle aventure céleste.

Il y a bien sûr d'autres questions inhérentes à un tel voyage : quel serait le régime politique à bord du vaisseau ? Dans quel état d'esprit se trouveraient les générations intermédiaires dont le seul but serait de se reproduire pour assurer le succès de la mission ? Pour le moment, les implications psychologiques et sociologiques ne sont pas mathématisables.


07/11/2018
0 Poster un commentaire

C'est quoi la radiothérapie ?

radiothérapie.PNGLe principe de la radiothérapie consiste à bombarder les cellules de radiations pour casser leurs brins d'ADN. Comme avec la chimiothérapie, le stress provoqué induit leur suicide.

 

Ses débuts remontent à l'aube du XXème siècle, avec la découverte des rayons X en 1895 (par le physicien allemand Wilhelm Röntgen), puis du radium en 1898 (par Pierre et Marie Curie).

 

Comment ça fonctionne ? : Un scanner ou IRM permet de définir l'emplacement exact de la tumeur. Deux techniques peuvent ensuite être utilisées.

 

  • La plus courante est la radiothérapie externe. Le patient est installé sous un accélérateur de particules chargé d'envoyer sur la tumeur des rayonnements (rayons X, électrons ou protons, selon les cas). Les faisceaux sont calibrés de manière à ne pas dépasser les contours de la tumeur, afin d'épargner les tissus sains. Les séances ont lieu cinq à sept fois par semaine (sur deux à huit semaines selon les cas), et durent environ quinze minutes
  • Lorsque les tumeurs sont "faciles d'accès" depuis l'extérieur (comme pour la prostate), le patient peut être traité par radiothérapie interne, ou curiethérapie. Des billes ou fils radioactifs sont alors installés dans son corps, au contact direct de la tumeur.

06/11/2018
0 Poster un commentaire

D’où vient le sentiment d’avoir vécu des vies antérieures ?

Vie antérieure.PNGDes scènes d’autrefois, de vifs flash-back sans rapport avec son passé. Ou bien des réflexes, des façons de parler qui s’écartent étrangement de son comportement usuel. Pour la personne qui les éprouve, ces impressions troublantes sont autant de traces d’une vie vécue à une autre époque. Mais pour les psychologues qui les étudient, rien d’aussi mystérieux : dans l’immense majorité des cas, ces « réincarnés » se rappellent des souvenirs engendrés inconsciemment à la suite de séances d’hypnose. Ces dernières étant en vogue, le phénomène est répandu et connu. C’est au moment de se remémorer des événements passés que la confusion se crée, mais seulement chez certains sujets : les personnes plus créatives que la moyenne montrent une plus forte tendance à développer de faux souvenirs. Un phénomène distinct touche les enfants de 2 à 5 ans auteurs de récits imaginaires : malgré de nombreuses études depuis les années 1960, il reste inexpliqué.


29/10/2018
0 Poster un commentaire

La vitesse de la lumière serait-elle différente dans un autre univers ?

Vitesse lumière.PNGImpossible de trancher. En ce qui concerne notre Univers, la relativité restreinte d’Einstein postule que la vitesse de la lumière dans le vide, notée « c », est une constante fondamentale de la physique, immuable partout, tout le temps, quel que soit celui qui la mesure. Ce que des observations toujours plus précises ont vérifié. Toutefois, sa valeur numérique (299.792.458 km/s) pourrait être différente dans un autre univers… s’il existe ! C’est ce que postulent des modèles de « multivers ». Tel le modèle d’univers « bulles » : proposé dès 1986 par le physicien Andreï Linde, il se pose comme une alternative au modèle cosmologique « standard » qui ne décrit que notre Univers. Selon lui, des univers se créeraient continuellement, chacun adoptant au hasard une certaine valeur de ses constantes fondamentales, dont « c ».
Un autre modèle, issu de la physique quantique et de la théorie des « cordes », envisage, lui, l’existence d’une multitude d’univers situés dans des espaces tridimensionnels enfilés les uns derrière les autres suivant une quatrième dimension, comme les pages d’un livre. Dans chacun de ces univers, la valeur de « c » serait alors quelconque.


26/10/2018
0 Poster un commentaire

Les prédictions météos vont s'améliorer grâce à une nouvelle génération de satellites.

GOES.PNGL'agence spatiale américaine a lancé il y a quelques mois un satellite météorologique de nouvelle génération qui offre des images en haute résolution des tempêtes au-dessus du continent américain, ce qui permet d'améliorer considérablement les prévisions météorologiques.

Baptisé GOES-S (Geostationary Operational Environmental Satellite), ce petit bijou de technologie est le second satellite lancé dans le cadre d'un programme mené conjointement par la Nasa et l'agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Le précédent GOES-R, a été déployé en novembre 2016 et a d'ores et déjà aidé à prédire de nombreux ouragans qui ont frappé les Caraïbes à l'été 2017.

Un responsable de la NOAA estime que cette nouvelle flotte de satellites météo, dans laquelle 11 milliards de dollars ont été investis, va révolutionner la manière d'aborder les prévisions météorologiques. Cela veut dire que plus de vies seront sauvées et que de meilleures informations environnementales seront mises à disposition pour les responsables locaux.

Deux autres satellites du programme GOES-R, construits par le groupe américain Lockheed Martin, doivent encore être déployés.


23/10/2018
0 Poster un commentaire

Que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque l’on se met en colère ?

colere.PNGC’est encore un mystère ! On trouve des centaines d’études sur les bases neuronales de la colère, mais il n’existe que quelques très rares travaux sur celles de l’énervement ou de l’irritation, cette sensation qui émerge lorsqu’une situation désagréable se prolonge. Des neuroscientifiques brésiliens de l’université de Sao Paulo ont bien observé en 2010 une augmentation de l’activité de deux régions particulières du cerveau : le cortex préfrontal, impliqué dans le raisonnement et le contrôle du comportement, et le cortex cingulaire subguénual, responsable du contrôle des émotions. Mais il est évident que ce ne sont pas les seules aires cérébrales impliquées. Ces zones de modulation des émotions n’interviennent qu’à la fin du processus. Avant, tout un réseau doit être mis en branle pour analyser la situation et lui donner une connotation affective. Sans compter que l’énervement mobilise sans doute aussi les réseaux du stress.


17/10/2018
0 Poster un commentaire

La première radiographie couleur du corps humain

radiographie couleur.PNGLa galerie des outils d’imagerie médicale n’en finit pas de s’agrandir. Une toute nouvelle technique vient d’être dévoilée par des scientifiques néo-zélandais, qui permet de faire des radios en couleur et en trois dimensions.
Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont utilisé le procédé habituel des radios en noir et blanc auquel ils ont intégré une nouvelle technologie, développée au départ pour faire du suivi de particules élémentaires au LHC, l’accélérateur de particules géant du CERN à Genève (celui qui a permis de découvrir le fameux boson de Higgs). Grâce à cette combinaison, ils ont réussi à isoler différentes parties du corps et à obtenir des images de très haute résolution, sur lesquelles il est possible de distinguer facilement les os, la graisse, les marqueurs de maladie…
Demain, cet outil pourrait contribuer à améliorer le diagnostic médical. Il devrait être testé en Nouvelle-Zélande dans les prochains mois sur des patients atteints de maladies orthopédiques et rhumatologiques.


16/10/2018
0 Poster un commentaire

C’est quoi la chimiothérapie ?

Chimiothérapie.PNGVoilà un terme qui fait peur mais qu’est-ce exactement ?

Le principe de la chimiothérapie consiste à interrompre chimiquement la réplication de l’ADN et la prolifération cellulaire.
Ses prémices datent de la Première Guerre mondiale. Les scientifiques avaient remarqué que le gaz moutarde, alors utilisé comme arme, tuait les cellules de la moelle osseuse, qui se divisent rapidement. Le poison a ensuite été modifié pour en faire de la moutarde azotée, utilisée en chimiothérapie.

Le traitement est généralement administré par perfusion intraveineuse. Les séances (dont la fréquence varie selon les patients) ont lieu à l’hôpital ou à domicile. Elles durent généralement plusieurs heures. Dans certains cas, le traitement se prend en intramusculaire ou en gélules. Quelle que soit leur forme, les molécules utilisées ont pour but d’empêcher la prolifération cellulaire.
Incapables de se multiplier, les cellules subissent un stress qui les conduit à se tuer elles-mêmes. Si elle a l’avantage de s’attaquer aux cellules tumorales quelle que soit leur localisation (et donc d’atteindre les métastases, ou tumeurs secondaires, contrairement à la chirurgie et à la radiothérapie), la chimiothérapie vise par contre toutes les cellules à division rapide. Les cellules saines, comme celles des cheveux, sont donc également touchées, ce qui explique les effets secondaires (perte des cheveux notamment).


11/10/2018
0 Poster un commentaire

L’impact de la lumière bleue sur les rétines.

Lumière bleue.PNG
Des chercheurs de l’université de Toledo (États-Unis) ont compris pourquoi les écrans d’ordinateurs et de Smartphones sont néfastes à la vision : la lumière bleue provoque une chaîne de réactions chimiques qui conduit à la création de molécules toxiques dans les cellules photoréceptrices.


Ainsi, une exposition prolongée peut entraîner la dégénérescence maculaire et la perte de la vue.


06/10/2018
0 Poster un commentaire

Les neutrinos peuvent-ils traverser un trou noir ?

Neutrinos.PNGMême si ces particules élémentaires sont capables de traverser la matière, il leur est impossible de ressortir d’un trou noir ! Leur masse, 500.000 fois inférieure à celle de l’électron, est infime, mais suffisante pour qu’ils soient soumis à la force de gravitation.


Un neutrino tombant à l’intérieur d’un trou noir est donc perdu. Cela étant, les neutrinos interagissant très peu avec la matière, ils s’extirpent donc mieux qu’aucune autre particule des zones les plus denses de l’Univers, tels les abords d’un trou noir. Du reste, alors qu’ils sont très nombreux, la densité des neutrinos dans l’univers est très faible, de même que leur énergie. Le flux continu de neutrinos absorbés par les trous noirs ne contribue donc pas à l’augmentation de leur masse.


04/10/2018
0 Poster un commentaire