Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Sciences


L'avion supersonique silencieux ... c'est peut-être pour demain !

X-Plane.PNGL'on sait tous que lorsqu'un avion franchit la fameux "mur du son" l'on entend un sacré Bang. qui est en réalité une détonation liée à l'air qui entoure l'aéroplane.

Pour info, le mur du son est atteint lorsque la vitesse est supérieure ou égale à 1.224 km/h.

A ce jour, seuls les avions militaires sont capable de franchir ce mur et de générer ce son si caractéristique. Mais nul n'a oublié que le Concorde était le seul avion commercial capable de réaliser cette performance.

 

Mais la technologie évolue elle aussi à la vitesse du son et il se pourrait qu'un nouvel avion ultra-rapide naisse prochainement mais avec la caractéristique notable d'être .... silencieux !

La Nasa et Lokheed Martin souhaitent mettre au point un avion supersonique X-Plane qui pourrait décoller d'ici à 2021. Le cahier des charge impose que cet avion devrait juste émettre le bruit d'une portière de voiture qui claque soit environ 75 décibels... tout en filant à plus de 1.500 km/h.

 

Cela permettra à cet avion de passer discrètement au-dessus des zones habitées. Maintenant il ne reste plus qu'à savoir comment les ingénieurs vont réaliser ce prodige.

 

Affaire à suivre.


15/07/2018
0 Poster un commentaire

Que se passerait-il si notre planète tournait dans l’autre sens ?

Rotation Terre.PNGVoilà une question qui peut surprendre mais pourquoi ne pas se la poser ?
Des dunes de sable en lieu et place de la forêt amazonienne, d’épais manteaux neigeux couvrant en hiver la majeure partie de l’Europe de l’ouest, une végétation luxuriante s’étendant à perte de vue en Afrique centrale et au Moyen-Orient….
Voilà à quoi ressemblerait notre planète si elle tournait dans l’autre sens !
Ce résultat a été obtenu par des chercheurs allemands à l’aide de simulations numériques.

Depuis sa formation, la Terre tourne sur elle-même d’ouest en est. La rotation induit une force perpendiculaire à sa vitesse, la fameuse « force de Coriolis ». Dans les simulations, les chercheurs l’ont inversée. Les conditions climatiques sont alors apparues totalement chamboulées.
La Terre apparaît beaucoup plus « verte » et le Gulf Stream qui réchauffe l’Atlantique nord s’éteint.
Évidemment l’exercice n’est que purement théorique, car il n’y a vraiment aucune chance pour que la Terre se mette un jour à changer de sens de rotation.


13/07/2018
0 Poster un commentaire

Que devient un cadavre dans l’espace ?

Cadavre espace.jpg
Sur Terre, la décomposition d’un cadavre est due à des facteurs externes (température, humidité, action des insectes, …) et internes (dégradation des tissus sous l’effet des bactéries et micro-organismes contenus dans le corps, autodestruction des cellules privées d’oxygène et de nutriments par l’arrêt de la circulation sanguine….)

Mais qu’en est-il dans l’espace où les données sont quelque peu différentes !

Eh bien, dans l’espace, les conditions de pression et de température jouent un rôle majeur. La température frôle le zéro absolu (-273 °C) et sous l’effet du vide (absence de pression), l’eau contenue dans le corps et les bactéries se transforme en vapeur. La déshydratation interrompt le processus de décomposition. Tout desséché, le cadavre est comme momifié.


11/07/2018
0 Poster un commentaire

L’ISS et le lieu le plus froid de l’univers

ISS.PNGLa Station Spatiale internationale va abriter le lieu le plus froid de l’univers !


L’objectif de la nouvelle expérience consiste à refroidir un gaz d’atomes de rubidium et de potassium à une température inférieure à un dixième de milliardième de kelvin au-dessus du zéro absolu… Soit une température 100 millions de fois plus basse que celle du vide interstellaire !


Une façon d’explorer des régimes de température jusqu’à présent inaccessibles où de nouveaux phénomènes quantiques pourraient apparaître.


10/07/2018
0 Poster un commentaire

L’hyperloop sera-t-il le moyen de transport du futur ?

Hyperloop.PNG
L’hyperloop
, vous connaissez ? Probablement que oui car depuis 2 ans un grand battage est fait autour de cette innovation.

Mais tout a commencé en 2012, lorsque le mégalo-visionnaire-foisonnant patron de Tesla et SpaceX a présenté un nouveau moyen de transport : l’hyperloop.

Le principe : Faire rouler des capsules dans un tube quasi sous vide à une vitesse avoisinant  celle du son. Ces capsules pourraient transporter tant des humains que des marchandises.
Schématiquement l’Hyperloop reprend, mais à grande échelle, l’envoi du courrier par tubes pneumatiques.

Évidemment, au début, Elon Musk est passé pour quelqu’un de visionnaire certes, mais surtout de déjanté. Sa crédibilité il l’a acquise via sa réussite dans l’entreprise Paypal, puis via ses voitures Tesla (qui peuvent être considérées comme les prototypes des futures voitures autonomes). Pour moi, aujourd’hui, Elon Musk est le nouveau Steve Jobs du monde moderne…. Un agitateur d’idées !

Elon Musk n’a pas déposé de brevet afin que chacun puisse se saisir de ce concept  et le développer. C’est d’ailleurs ce qu’ont fait les sociétés Virgin Hyperloop One (Richard Branson et Shervin Pishenar) et Hyperloop Transportation Technologies.

Depuis l’annonce de 2012, les choses ont donc bien changé et ce concept se matérialise chaque jour davantage.

Et, pour une fois, cela se passe pour partie en France, à Toulouse, plus précisément où l’une des premières installations prend forme.

Hyperloop Transportation Technologies a déjà réceptionné les premiers segments de tubes  (de 4m de diamètre) qui sont en cours d’assemblage. Le premier tronçon ne sera que de 320 m et devrait être testé avant la fin 2018. En cas de réussite, le projet sera ensuite installé entre Dubaï et Abu Dhabi aux Emirats arabes unis.

Cela préfigure très probablement ce que sera le train du futur. Le train et l’avion (au moins les courriers intérieurs) seront directement menacés et les exploitants de ces types de transports devront rapidement se remettre en question s’ils ne veulent pas définitivement disparaître.

Dans un tel contexte, les grèves que connaît la France via la SNCF et Air-France sont de plus en plus incompréhensibles. Nul doute que si nous avons un moyen de substitution nous aurons un choix qui n’existe pas toujours aujourd’hui. La seule interrogation est, à mon sens, le degré d’acceptation du grand public d’être confiné dans des tubes lancés à grande vitesse.

Pour aller plus loin :

 


04/07/2018
0 Poster un commentaire

Les Grecs Antiques : de prolifiques inventeurs

image.png
[Source : ] Pixabay Morhamedufmg

 

En fouillant un peu pour satisfaire ma curiosité j'ai découvert que les Grecs Antiques avaient inventé de nombreux concepts ou objets que nous utilisons encore quotidiennement et c'est, pour leur rendre hommage, que j'ai rédigé ce post.
Évidemment l'on sait que nous leur devons le concept de démocratie (Kratos : le pouvoir et Demos : le peuple --> Gouvernement pour et par le peuple).

 

Mais leur génie a été multi-directionnel et pour preuve j'ai choisi 4 de leurs inventions... dont je ne pensais pas une seconde qu'ils en soient à la base !

 

La carte géographique :

 

Pour se repérer dans le monde il nous faut une carte (une mappemonde). Je parle de l'époque antérieure à Google Maps !
La première carte de géographie a été probablement réalisée par Anaximandre (qui vécut au VIème siècle avant J-C)... ainsi que la première carte du ciel. Trop fort !
Sa carte, pour l'époque considérée, était déjà fort précise puisqu'elle indiquait trois continents, l'Europe, l'Asie et la Libye, entourés d'un océan.
Je me demande comment il a pu procéder pour arriver à un tel résultat. Internet n'existait pas !

 

Mais l'apport des Grecs, en ce domaine, ne s'arrête pas là car au IIème siècle après J-C, c'est à l'astronome Claude Ptolémée que l'on doit la cartographie moderne.
Pour cela, il a considéré que la Terre était une sphère puis a tracé les méridiens et les parallèles. Les premiers reliant tous les points de même longitude (est/ouest) et passant par les pôles alors que les seconds sont des cercles parallèles à l'équateur reliant les lieux de même latitude (nord/sud).

 

Avouons que tant Anaximandre que Ptolémée étaient vraiment des esprits supérieurs ! Aujourd'hui ils inventeraient chez Apple !

 

Le distributeur automatique

 

On connaît tous le distributeur automatique de boissons ou de friandises. On introduit une pièce, on sélectionne le numéro du produit que l'on désire et celui-ci tombe dans un réceptacle où nous pouvons le récupérer.
Ce concept nous paraît tout à fait moderne, or .... il n'en est rien ! Le principe de base a été trouvé il y a 2.000 ans par un mathématicien grec répondant au doux nom de Héron d'Alexandrie (qui a épousé la cousine de Ptolémée !).
Son système permettait de distribuer de l'eau bénite en échange d'une pièce de monnaie.
Il fallait donc déposer la pièce dans un récipient qui faisait tomber celle-ci sur une balance qui s'abaissait ainsi d'un côté et permettait l'ouverture d'une soupape qui libérait une certaine quantité d'eau.
C'est simple mais absolument génial !

L'horloge et le réveil-matin

 

Utilisée tous les jours pour nous rappeler le rythme de notre vie et nous permettre de ne pas rater de rendez-vous, cette invention est hyper-utile et quasiment indispensable. Mais comment imaginer que cela soit également sorti du cerveau d'un Grec Antique ?

 

L'une des toutes premières méthodes utilisées pour calculer le temps qui s'écoule fut la fameuse clepsydre (klepsudra en grec qui signifie "qui vole l'eau").
Le principe est basé sur l'écoulement de l'eau d'un récipient gradué à un autre et fut très probablement inventé par les Egyptiens (autres grands inventeurs) mais repris et nettement amélioré par un fils de barbier Grec Ctésibios.
C'est Ctésibios qui mit au point une remarquable horloge hydraulique qui fonctionnait en continu sans intervention humaine !

 

Selon la légende ce serait Platon qui a fabriqué le premier réveil en ajoutant un système de sifflet qui s'activait dès lors qu'il n'y avait plus d'eau dans le récipient.

 

La douche

 

Encore un geste quasi automatique que l'on exécute tous les jours : se doucher. Et là encore la patte grecque a posé son empreinte en généralisant les bains publics qui étaient, au début, installés dans les gymnases. Ce fut, en quelque sorte, le début des principes d'hygiène.
Mais nos Grecs Antiques ont fait plus que de prendre des bains puisqu'ils sont également à l'origine du premier système de douche avec, s'il vous plaît, arrivée d'eau via des tuyaux mais également évacuation des eaux usées.

 

De sacrés inventeurs ces Grecs et, aujourd'hui, je leur dit un grand Merci !

 

Pour aller plus loin :

 

http://www.anticopedie.fr/download/technologies-fr.pdf
https://www.dailymotion.com/video/xei25
https://prezi.com/_mlbt6dxzsct/les-grandes-inventions-grecques/


23/06/2018
0 Poster un commentaire

Question du jour. C'est quoi exactement un coeur : un organe, un muscle ?

image.png
[Source] Pixabay ChadoNihi

 

J'en vois déjà certains d'entre vous qui doivent se gausser en se demandant l'intérêt d'une telle question !

 

Évidemment, vous allez me dire : "c'est la pompe qui fait circuler la sève (le sang) dans nos corps", ou encore "c'est le palpitant qui rythme l'amour", ou ...

 

Bon ok, j'ai compris, vous avez raison... Mais vous-êtes-vous demandé si ce fameux cœur était un muscle ou un organe ?
Ah, là, ça rigole moins... Prenez deux minutes et réfléchissez.

 

image.png
[Source] Pixabay Vectors

 

Bon, le temps imparti à votre réflexion est écoulé et vous êtes un peu dans le gaz. Avouez-le !

 

La bonne réponse est : les deux à la fois, un muscle et un organe !

 

Pour cela, décortiquons-le. Sa taille est, à peu près, celle d'un poing pour un poids variant, pour un adulte, entre 300 à 500 g.

 

3 parties le composent :

 

  • Une partie externe : le péricarde, c'est l'enveloppe du cœur
  • Juste en dessous se trouve le myocarde (Infarctus du myocarde, ça vous parle ?) : c'est un tissu musculaire. La signification de son nom est la suivante : muscle (myo-) du cœur (-carde). Avouez que vous venez d'apprendre quelque chose ....
  • Et à l'intérieur l'endocarde : c'est une fine membrane qui tapisse la cavité cardiaque et dont le rôle est d'éviter la coagulation du sang au contact de la paroi.

Le cœur est donc un organe ... musclé. Subtile, non ?

 

En tout cas, c'est une extraordinaire machine qui fonctionne, chaque jour que Dieu fait, à un rythme approximatif de 100.000 battements (les fameuses pulsations cardiaques) et qui pompe 8.000 litres de sang !

Pour le fun, j'ai refait le calcul, sur la fréquence de mon cœur. Sa moyenne est d'environ 60 pulsations/minute soit 3.600 en une heure et 86.400/jour, mais comme il y a des moments où je stresse, où je cours, ... je dois bien atteindre ce fameux chiffres de :

 

image.png

 

Et ce bel organe-muscle ne s'arrête jamais (heureusement pour nous car lorsqu'il se met en grève c'est mal barré pour notre compte). Il bat de manière autonome, mais en étant relié à notre cerveau par deux voies nerveuses : les nerfs sympathiques (ou orthosympathiques) et parasympathiques.

 

Une nouvelle fois, l'on ne peut qu'apprécier la nature que d'avoir façonné de telles œuvres à notre plus grand profit. Mais en sommes-nous conscients ?

 

Pour aller plus loin :

 

http://sante.lefigaro.fr/sante/organe/coeur/quest-ce-que-cest
http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2001/mag0413/dossier/sa_3819_coeur_pompe.htm
http://www.parismatch.com/Actu/Sante/Infarctus-du-myocarde-l-espoir-des-cellules-souches-1500131


16/06/2018
0 Poster un commentaire

Allons-nous vers des centrales nucléaires sur l'eau ?

image.png
La barge nucléaire Academik Lomonosov

 

Le débat sur les centrales nucléaires est bien délicat. Rien qu'en France, cette énergie occupe la première place grâce à ses 58 réacteurs qui représentent 77% de la production totale de notre pays.
La France est le deuxième producteur mondial derrière les Etats-Unis.

 

Mais face aux risques évidents et mis en exergue ces derniers temps par notamment : Tchernobyl (en 86), Fukushima (en 2011), Fort Cahloun (en 2011), ... la France a voté une Loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) qui a été publiée le 18 août 2015 au Journal officiel. La part du nucléaire dans la production d'électricité devrait être réduite à 50% vers 2025.

 

Cela va dans le bon sens d'un point de vue de réduction des risques et de protection de la planète et de ses habitants.

Mais tout le monde ne rame pas dans le même sens, ainsi les Russes viennent de finir de construire et de mettre à la mer une centrale nucléaire flottante.
La finalité de celle-ci est de rejoindre en 2019 le port de Pevek (péninsule de Tchoukotka - Sibérie Orientale) pour alimenter une ville de 100.000 habitants.

 

Ce "Tchernobyl flottant", comme l'a baptisée Greenpeace, est la première centrale nucléaire flottante au monde.
Academik Lomonosov (c'est son vrai nom) est composée d'une barge d'acier de 144 mètres de long pour 30 de large et est équipée de deux réacteurs nucléaires KLT-40S qui fourniront ensemble 70 MW/h d'électricité.

 

Est-ce bien raisonnable de se lancer dans un tel défi ? La barge a une coque à fond plat la rendant très vulnérable en cas de tsunami ou de typhons, cyclones, ... et autres joyeusetés du genre ! Il reste à souhaiter (fortement) que cela n'entraînera pas de catastrophe nucléaire dans les eaux de l'Arctique.

 

Mais le mouvement semble prendre de l'ampleur car la Chine travaille également sur deux projets de centrales nucléaires flottantes... et les Etats-Unis seraient aussi tentés par la chose !

Affaire à suivre de près !

 

Pour aller plus loin :

 

http://www.businessinsider.fr/video-bateau-russe-centrale-nucleaire-flottante/
http://sciencepost.fr/2018/05/en-russie-le-premier-tchernobyl-flottant-ou-titanic-nucleaire-est-ne/
https://www.rtbf.be/info/societe/detail_l-electricite-nucleaire-ruineuse-ou-bon-marche-en-france-le-debat-fait-rage?id=9943918
https://www.rts.ch/info/monde/9528367-une-centrale-nucleaire-flottante-russe-part-pour-etre-chargee-en-combustible.html?rts_source=rss_t
https://www.iaea.org/NuclearPower/Downloads/Technology/meetings/2011-Jul-4-8-ANRT-WS/2_%D0%9ALT-40S_VBER_OKBM_Afrikantov_Fadeev.pdf


15/06/2018
0 Poster un commentaire

La découverte anatomique : Un nouvel organe humain aurait été identifié

image.png
[source] : Pixabay - Café

 

Je pensais, étant donné l'état d'avancement de la médecine, que tous les organes humains avaient été identifiés. Mais il n'en est rien car un nouveau vient d'être découvert. Son doux nom ? Interstitium.

 

Pour vous rédiger ce présent post je me suis renseigné à droite et à gauche, et j'ai eu la surprise d'apprendre que l'avant-dernier organe avait été découvert très récemment en ... 2017 ! Il s'agissait du mésentère qui était le 79ème organe humain.

 

Donc, l'étude publiée, le 27 mars - (je sais, ça commence à dater un peu, mais je crois que peu de personnes sont encore au courant de cela) dans la revue "Scientific Reports" nous fait part de la découverte du 80ème organe.

 

Cela m'amène à m'interroger sur les points suivants :

 

- Qui a découvert ce nouvel organe ?

 

C'est une équipe américano-isrélienne (de New York et de l'hôpital Mount Sinaï Beth Israel) qui a mis à jour l'interstitium alors même que de nombreux savants pensaient qu'il n'y avait plus de « terra incognita » dans notre corps.
Et c'est par hasard que cette découverte a été réalisée (par Petros Benias et son collègue David Carr-Locke), lors d'une observation chez un patient atteint de cancer, en employant une récente technique d'endomicroscopie confocale. Cette nouvelle technologie autorise une vue microscopique des tissus vivants au lieu des tissus fixes.

 

- Pourquoi n'a-t-il pas été découvert plus tôt ?

 

En première réponse j'aurais dit qu'il n'avait pas été découvert car de petite taille - erreur, cf. point suivant - mais tout simplement parce que les techniques d'observation (microscopie) n'étaient pas suffisamment élaborées jusqu'à présent. L'endomicroscopie confocale a permis de franchir un cap.

 

- De quoi s'agit-il ?

 

L'interstitium, qui serait le plus grand organe de notre corps, est une couche de tissus, formée de compartiments remplis de fluide circulant dans l'ensemble du corps.
Son rôle pourrait être celui d'un amortisseur destiné à protéger les organes qu'il entoure. Il se trouve sous la peau, entourant les veines, les artères et le tissu entre les muscles, ainsi que le système digestif, les poumons et les voies urinaires.
Cette trouvaille s'accompagne de plein d'espoir sur ses implications qui pourraient notamment expliquer la propagation de certains cancers. Et selon le Docteur Theise il est possible que "l'échantillonnage direct du liquide intersticiel puisse devenir un puissant outil de diagnostic" faisant ainsi encore évoluer la médecine au profit de tous.

 

Pour le moment, cette étonnante découverte, n'a pas encore été officiellement validée par la communauté scientifique et nous devrons encore attendre plusieurs mois pour avoir confirmation qu'il s'agit bien de notre 80ème organe.

 

Pour aller plus loin :

 

http://sciencepost.fr/2018/04/decouverte-de-linterstitium-potentiel-80e-organe-du-corps-humain/
https://www.lci.fr/sciences/on-a-decouvert-le-80e-organe-du-corps-humain-decouvert-l-interstitium-l-organe-amortisseur-2082987.html
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2063147/fr/evaluation-de-l-endomicroscopie-confocale-par-laser-dans-la-caracterisation-des-stenoses-indeterminees-des-voies-biliaires

 

En vous souhaitant bonne lecture et n'hésitez pas à me faire part de vos remarques, d'autant que je ne suis pas spécialiste du domaine.


14/06/2018
0 Poster un commentaire

La surveillance des océans … par un drone naval !

Drone Autonaut.PNGOn innove dans la surveillance des océans : pour la première fois un drone marin autonome remplacera les bouées de mesure.


C’est la société britannique  Autonaut qui a mis au point ce navire qui est fabriqué avec des pièces imprimées en 3D.
Ce drone sera doté d’un mécanisme de propulsion qui transforme l’énergie de la houle en un mouvement vers l’avant (2 à 5 nœuds).
Le pont est tapissé de panneaux solaires dont la vocation est d’alimenter les sondes et les capteurs nécessaires aux diverses mesures.


Cerise sur le gâteau : l’ensemble sera contrôlé par satellite…. On n’arrête pas le progrès !


08/06/2018
0 Poster un commentaire