Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Comment ou Pourquoi


Pourquoi la minute de silence Anglaise dure-t-elle deux minutes ?

minute silence.PNGLa minute de silence, rituel obligé des cérémonies officielles ou des hommages publics, est un moment de recueillement collectif, sorte de prière laïque en l'honneur d'un défunt ou d'un événement tragique. La première répertoriée comme telle aurait eu lieu au Royaume-Uni le 7 novembre 1919, "jour du souvenir" instauré par le roi George V pour célébrer le premier anniversaire de la fin de la Grande Guerre. Cette "minute" en durait deux, la première pour les morts, la seconde pour les survivants. Depuis lors, la date a changé, mais pas la durée. Deux minutes de silence sont observées le 11èmejour du 11ème mois de chaque année (date de l'armistice), à 11 heures, dans tout le pays.

 

La France a adopté le principe et raccourci le temps de silence à une minute unique en souvenir des morts. La première chez nous a eu lieu le 11 novembre 1922, à Paris, lors de la commémoration de la Première Guerre mondiale à l'Arc de Triomphe, en présence du président du Conseil Raymond Poincaré, qui aurait repris l'idée de George V. Certaines sources en attribuent cependant la paternité à des sénateurs portugais. Ils auraient ainsi salué, dès 1912, le décès d'un ministre des Affaires étrangères brésilien, défenseur de la république au Portugal.


25/06/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

chat ronronne.PNGLe ronronnement du chat, sorte de sifflement sourd, demeure mystérieux. Est-il dû à la vibration du diaphragme (cloison musculaire en forme de cloche séparant la cage thoracique de la cavité abdominale) et au passage de l'air au niveau du larynx (siège des cordes vocales) ? Autres hypothèses : l'action de petits muscles sur la veine cave (où chemine le sang entre le cœur et les autres organes), la vibration du ligament de l'os hyoïde (reliant la clavicule à la gorge) ...

Ronronner est sa manière à lui de manifester son humeur. On l'interprète le plus souvent comme une expression de bien-être, de satisfaction, lorsqu'on le caresse ou qu'on lui donne sa ration de croquettes. Mais, à l'inverse, il peut aussi ronronner dans un contexte de stress, de douleur. Cette façon d'exprimer sa souffrance ou son anxiété lui permettrait de l'apaiser, par analogie avec les épisodes heureux.

La production d'hormones générée par cette espèce de ronflement aurait même des vertus thérapeutiques en cas de fracture ou de lésion musculaire, accélérant la guérison. Tout comme il serait un moyen de rassurer ses chatons quand un danger se profile à l'horizon.

Le ronronnement semble donc polysémique, mais qui connaît bien son matou a toutes les chances de pouvoir décoder le sens qu'il veut transmettre !


20/06/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi parle-t-on d'architecture gothique ?

Architecture gothique.PNGCe style apparaît en Ile-de-France entre les XIIème et XVème siècles, sous le nom d'opus francigenum, le "style français".

 

Le terme "gothique" est péjoratif. Il est inventé à la Renaissance par des artistes italiens, qui assimilent ces constructions ne respectant pas les canons esthétiques gréco-romains aux cabanes primitives des forêts germaniques : les Goths.

 

Les italiens n'allaient pas avec le dos de la cuillère !


12/06/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi les métaux ne brûlent-ils pas ?

Feu.PNGAu contraire, ils brûlent très bien ! Du moins quand ils sont à l'état de poudre fine. Ils deviennent alors extrêmement inflammables. La poudre d'aluminium sert ainsi de combustible dans les propulseurs de la fusée Ariane. Cette propriété a intéressé des chercheurs de l'université McGill au Canada, qui proposent d'utiliser de la limaille de fer dans les moteurs à la place de l'essence ou du charbon. La combustion du fer est avantageuse par rapport à celle des produits pétroliers : elle est trois fois plus énergétique et ne produit aucun gaz à effet de serre. Le fer se transforme ensuite en oxyde ferreux, un composé non toxique et facilement récupérable. Mais seuls des moteurs à combustion dite ouverte, comme ceux des locomotives à vapeur, sont adaptés à son utilisation.


08/06/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi dit-on : Valoir son pesant d'or ?

Pesant d'or.PNGQuand quelque chose (ou quelqu'un) vaut son pesant d'or, c'est que cet objet est de grande valeur et particulièrement cher. Pour souligner cette valeur, on utilise la comparaison avec l'or, métal précieux dont on mesure le prix par son poids. Ainsi, plus il y a d'or, plus la valeur est grande. Si l'allusion est évidente, le mot "pesant", lui, ne semble pas très français : on évoque le "poids" d'un objet et non son "pesant".

 

Et pour cause : le terme "pesant" serait une déformation du mot "besant" : le  "besant" est une ancienne pièce d'or, utilisée à Byzance, en Turquie (aujourd'hui Istanbul). L'expression remonte au XIIIème siècle, lorsque Byzance était l'une des villes les plus riches du Proche-Orient, une cité réputée pour sa richesse et son luxe.

A cette époque, le poids du besant est de 4,48 grammes d'or. Aujourd'hui, un besant vaudrait donc près de 166 euros.

 

Dès le XIIème siècle, on indique qu'une personne est "chère" à son coeur en évoquant son poids en or. Mais l'expression a aussi évolué au fil des années. De "valoir son pesant d'or", on passe, au XVIIème siècle, à "valoir son pesant de plomb". Le mot est employé pour se moquer d'une personne et souligner ses défauts.

De nos jours, on entend aussi "valoir son pesant de cacahuètes", transformation ironique de l'expression originale, pour désigner un objet ridicule et sans valeur.


27/05/2019
0 Poster un commentaire

Comment explorer le cerveau ?

IRM Cerveau.PNGRéussir à observer le cerveau ne va pas de soi, car il est abrité par la boîte crânienne. C'est pourtant essentiel pour comprendre son fonctionnement, ainsi que l'apparition et le développement de maladies. La méthode d'imagerie la plus ancienne est la radiographie aux rayons X, mais elle est peu informative, car les rayons X sont en grande partie absorbés par les os du crâne.

 

Aujourd'hui, le cerveau est donc exploré à l'aide d'autres techniques d'imageries, mieux adaptées. C'est notamment le cas de l'IRM cérébrale (imagerie par résonance magnétique), qui reste l'examen privilégié pour explorer le tissu cérébral avec minutie. C'est une technique puissante et moderne qui repose sur les interactions entre un champ magnétique créé par la machine et les atomes d'hydrogène, principal constituant de la molécule d'eau (H2O) qui compose à 78 % le cerveau. Les signaux recueillis par l'appareil en provenance de l'hydrogène de l'eau sont analysés par informatique, afin de reconstruire une image en coupes et en trois dimensions. Le signal diffère pour chaque tissu selon qu'il contient plus ou moins d'eau. L'IRM permet ainsi de visualiser les différentes zones du cerveau dans différents plans avec une grande précision, et de repérer les éventuels dysfonctionnements.


20/05/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi le miel est-il bon pour la santé ?

Miel.PNGPremier atout : il est composé en moyenne de 40 % de fructose, 35 % de glucose, 5 % de saccharose et 15 % d'eau, alors que le sucre est constitué à 99,8 % de saccharose. Or le fructose possède un pouvoir sucrant supérieur de 50 % à celui du saccharose : on en utilise donc moins pour un même résultat. Par ailleurs, le miel contient des défensines, une famille de protéines aux effets bactériostatiques (elles empêchent la multiplication des bactéries, mais sans les tuer). Cela justifie son usage en cas d'irritation de la gorge. Il renferme aussi du dextrométhorphane, le principe actif de certains sirops contre la toux. Mais tous les miels ne se valent pas. Certains, comme celui d'acacia, sont riches en fructose : on les reconnaît à leur consistance liquide. D'autres, tel le miel de colza, contiennent plus de glucose, d'où leur aspect cristallisé.


14/05/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi les lits sont-ils si petits dans les châteaux ?

Lit.PNGVous vous êtes forcément posé la question lors d'une visite tant cette particularité saute aux yeux.

Une première idée vient tout de suite à l'esprit : les pièces d'un château sont tellement immenses, et les hauteurs sous plafond, si vertigineuses, que le lit semble minuscule. Surtout si vous le comparez à la place qu'occupe le vôtre dans votre chambre.

Seconde réflexion : les gens étant plus petits à l'époque (un homme mesurait en moyenne 1,65 m au Moyen Age, contre 1,77 m aujourd'hui), ils n'avaient pas besoin d'un lit surdimensionné pour éviter à leurs pieds de dépasser.

 

Mauvaises réponses ! En réalité, jadis, on dormait assis, appuyé sur des coussins calant la tête et le dos. Ce n'était pas une question de confort ni de considérations physiologiques, mais de superstition. La position allongée était associée à la maladie et surtout à la mort. Alors, autant ne pas tenter le diable ! Être étendu de tout son long, c'était bon pour les défunts, à l'instar des gisants, ces statues funéraires couchées sur les tombeaux, dans les églises. On imagine que les rois avaient droit à un lit sur mesure, du moins l'espère-t-on pour ceux qui avaient un gabarit hors-norme, tel François Ier, qui devait mesurer 2 m au vu de la taille de son armure, et Louis XVI, qui frisait les 1,90 m. Même assis, ces deux-là avaient besoin de place.


12/05/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi les camions de pompiers sont-ils rouges ?

Camion pompiers.PNGParce que la couleur rouge symbolise le danger et qu'on la voit très bien.

 

Pourtant, si l'on devait privilégier ce dernier critère, il faudrait peindre les camions en jaune-vert. C'est en effet dans cette gamme de couleurs que l’œil humain possède la meilleur acuité.


11/05/2019
0 Poster un commentaire

Comment le lait peut-il donner autant de fromages différents ?

Fromages.PNGTout est lié au principe de fabrication. Fondamentalement, un fromage se forme à partir de la coagulation du lait, qui donne ce que l'on appelle le caillé. On utilise pour cela des ferments lactiques (des bactéries) ou de la présure (une enzyme extraite de l'estomac de veaux abattus avant sevrage). Mais plus généralement c'est un mélange des deux qui est privilégié. Quand les ferments sont prédominants, on obtient des fromages humides comme le camembert.

Si la part de présure est plus importante, on produit des fromages dits secs, comme le comté ou le cantal. Le panachage entre ferments lactiques et présure est quasi infini, comme leurs résultats, le fromager pouvant en outre combiner différentes souches de ferments. A cette première phase succèdent toutes les étapes de fabrication, jusqu'à l'affinage.


08/05/2019
0 Poster un commentaire