Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Comment ou Pourquoi


Pourquoi souffre-t-on du décalage horaire ?

Jet lag.PNGLe syndrome du décalage horaire, ou jet lag (de l'anglais jet, avion, et lag, décalage), peut être ressenti après un voyage impliquant la traversée de plusieurs fuseaux horaires (au moins trois).

Il se manifeste par un bouleversement passager de certaines fonctions biologiques comme le sommeil, les sécrétions hormonales ou la température interne. Les voyageurs peuvent souffrir d'insomnie, de fatigue, de maux de tête, voire de troubles digestifs. Le malaise ressenti provient d'une désynchronisation de l'horloge biologique sous l'effet de la lumière, le plus puissant des Zeitgebers.

Généralement, il suffit de quelques jours pour que l'horloge interne se cale sur les horaires du pays hôte et que tout rentre dans l'ordre.


21/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi est-on lève-tôt ou couche-tard ?

Lève-tôt.PNGSi un lève-tôt a hâte de commencer sa journée, un couche-tard l'attaque plus tardivement, atteignant une forme olympique en soirée. Il se peut que ces chronotypes, c'est-à-dire la disposition de chacun pour l'organisation des périodes quotidiennes d'activité ou de repos, soient dus à des gènes ou à leurs mutations, voire à notre façon de réagir à la lumière ou à la nourriture.

Cependant, il vaut mieux être attentif à ses habitudes quotidiennes et à la façon dont elles affectent le sommeil avant de blâmer ses gènes. Si quelqu'un s'est accoutumé à s'exposer à trop de lumière le soir ou à boire du café en fin de journée, il lui sera difficile d'aller tôt au lit.


20/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi dit-on : Faire grève ?

Faire grève.PNGContrairement au sens que l'on connaît aujourd'hui, "faire grève" signifie à l'origine.... chercher du travail !

Au Moyen-Age, la place de Grève est l'une des plus importantes de Paris : située sur la rive droite de la Seine, au centre de la capitale, elle tire son nom de sa proximité avec les berges du fleuve. C'est l'un des principaux ports de la ville où se tiennent également un grand marché et les exécutions publiques.

Les travailleurs se réunissent alors chaque matin place de Grève, à la recherche de travail, surtout physique (décharger les bateaux de marchandises, par exemple). Lorsqu'un ouvrier finit une tâche, il retourne se mettre "en Grève", en attente de travail.

"Faire grève" garde cette signification jusqu'au XIXème siècle, qui amène les premiers grands mouvements sociaux pour les droits des travailleurs. Pour protester contre leurs conditions de travail et demander une meilleure répartition des profits, les ouvriers se réunissent sur cette même place de Grève, mais refusent le travail qu'on leur propose. "Être en Grève" ou "faire grève" prend alors le sens actuel : stopper de manière manifeste le travail comme moyen de réclamer plus de droits.

Ces mouvements donnent lieu, entre autres, à la célèbre loi Waldeck-Rousseau (1884) : le texte annule le "délit de coalition" et autorise tous les travailleurs à se syndiquer. Le droit de grève est un droit à valeur constitutionnelle depuis 1971. La place de Grève est devenue la place de l'Hôtel de ville, celle où se trouve la mairie de Paris.


18/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi Napoléon avait-il l'abeille pour emblème ?

Napoléon.PNGL'Empire napoléonien avait en effet pour emblème, à côté de l'aigle, symbole de puissance depuis la Rome antique, l'abeille. A cela, plusieurs raisons.

Sur le point de se faire sacrer empereur des Français en 1804, le premier consul Napoléon Bonaparte est à la recherche d'emblèmes pouvant se rattacher à sa nouvelle fonction.

Le Conseil d’État auditionne un certain nombre de personnalités. Les propositions fusent, dont l'abeille, suggérée par le deuxième consul Cambacérès et quelques autres. Ils y voient le symbole d'une "république qui a un chef", de l'organisation (à la manière d'une ruche) et du travail (la fabrication du miel).

L'abeille a une autre vertu, sa dimension historique. Elle renvoie au roi mérovingien Childéric 1er (père de Clovis, Vème siècle). Au XVIIème siècle, des insectes d'or et grenats identifiés comme abeilles (mais peut-être s'agissait-il de cigales, le débat entre spécialistes n'est pas tranché) ont en effet été découverts dans sa tombe à Tournai (actuelle Belgique). Une manière pour Napoléon et l'Empire, de s'approprier l'un des plus anciens emblèmes des souverains français et de s'inscrire dans leur lignée tout en rompant avec la fleur de lys de l'Ancien Régime. Elle rappelle aussi l'Antiquité à travers le poète latin Virgile, qui lui a consacré un livre des Géorgiques.

Le jour du sacre, les vêtements de l'empereur et de l'impératrice sont recouverts de nuées d'abeilles brodées au fil d'or sur fond pourpre. Il s'en trouve également sur les tentures disposées dans la cathédrale Notre-Dame et sur les armoiries.


16/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi notre nez coule lorsque l'on pleure ?

nez coule.PNGParce qu'en conditions normales, les larmes s'évacuent dans le sac lacrymal, qui se trouve à proximité des narines.

Les larmes, mélange d'eau, de sucre et de gras, sont produites en permanence par les glandes lacrymales afin de protéger et d'humidifier les yeux. Elles sont constamment évacuées, un peu par évaporation au niveau de l’œil, mais surtout sous forme de microgouttelettes lors des expirations par le nez. En fait, pour le bien-être de nos yeux et afin d'éviter leur assèchement, on pleure en permanence, sans le savoir !

C'est seulement lorsqu'il y a une surproduction de larmes que celles-ci commencent à couler par le nez, puis le long des joues. L'irritation (poussières, contact physique,...) l'émotion (tristesse, joie) ou la douleur déclenchent ainsi l'action réflexe et nerveuse de la glande lacrymale principale, qui sécrète plus d'eau.

Si cette surproduction est trop importante pour pouvoir être évacuée normalement dans l'air, le sac lacrymal se remplit. Une fois qu'il est plein, une partie des larmes en surplus se mélange au mucus nasal, puis est déglutie par la gorge ou expulsée par les narines... Et comme le canal lacrymal devient également saturé, les autres larmes restent au niveau des yeux, par lesquels elles s'évaporent ou glissent le long du visage.


14/03/2019
0 Poster un commentaire

Comment bien choisir son système de navigation ?

GPS.PNGVous vous êtes sans doute déjà demandé si votre système de navigation avait bien fait de vous indiquer tel chemin plutôt que tel autre... Le hic, c'est qu'aucune étude récente n'a comparé la pertinence des différents outils de guidage, qu'il s'agisse des applications ou des boîtiers GPS.

Pour choisir, il faut donc regarder les fonctionnalités de chaque système.

 

Côté applications gratuites pour smartphone comme Waze ou Google Maps, elles s'illustrent par la précision avec laquelle elles parviennent à estimer l'état du trafic routier, quasiment en temps réel. Waze s'appuie pour cela sur une large communauté d'utilisateurs, dont l'algorithme analyse les données (position, vitesse) et compile les signalements d'incidents. L'appli permet aussi à ses utilisateurs de demander un coup de main à la communauté en cas de pépin, via une fonction SOS désormais disponible.

 

Les rares boîtiers GPS à proposer une fonction de signalement (Tom-Tom notamment) ne disposent pas d'une communauté aussi active. En revanche, ils ont l'avantage de fonctionner correctement dans les zones non couvertes par les réseaux 3G/4G, ainsi qu'à l'étranger.

Autres différences : la prise d'appel en kit mains libres ne fait pas disparaître le plan de l'écran, ils préservent la batterie du smartphone et certains sont équipés de caméras et dispensent de petits services supplémentaires.

 

Dans ces conditions, le choix d'un système GPS dépend ... de vos besoins : si les applis sont les championnes de l'infotrafic en temps réel, ceux qui souhaitent réserver d'autres usages à leur smartphone préféreront les boîtiers GPS.


13/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi la tour de Pise penche-t-elle ?

Tour de Pise.PNGMondialement connue et admirée chaque années par des centaines de milliers de touristes, la tour de Pise est un des symboles de l'Italie. Mais pourquoi penche-t-elle ? Est-ce un caprice, une fantaisie des bâtisseurs ?

Pas du tout ! Son inclinaison si particulière est due aux caractéristiques mêmes du terrain et qui, quelques années seulement après le début de sa construction au 12ème siècle, ont fait pencher le campanile. Celui-ci a été construit sur une plaine alluviale, c'est-à-dire constituée d'alluvions (sédiments, anciens débris, ...), un sol riche en eau pouvant entraîner des affaissements de terrain. Ce serait alors une roche sédimentaire du nom de marne, sensible à l'eau et favorisant les instabilités de pente, qui expliquerait pourquoi la tour de Pise est penchée. D'autres études du bâtiment suggèrent qu'un défaut de fondation aurait pu aggraver cette inclinaison.


12/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi tant d'hectares partent chaque été en fumée ?

Incendies.PNGSi, chaque année, quelque 6.000 départs de feu sont déclarés en moyenne en France, principalement dans le sud de l'Hexagone, les progrès réalisés dans la prévention, la détection précoce et la lutte contre les incendies portent toutefois leurs fruits : en vingt ans, les surfaces annuellement brûlées ont ainsi été divisées par deux ! Reste que c'est trop.

Oui, mais les causes de ces catastrophes sont multiples. Les données fournies en 2006 par la base de données Prométhée, qui recense les incendies dans les régions méditerranéennes, sont accablantes pour l'homme. Car c'est bien lui qui, dans ces régions propices à l'embrasement, est à l'origine de 9 incendies sur 10 dont la cause a pu être identifiée : malveillance dans 27 % des cas ; imprudence pour 18 % ; 15 % de causes accidentelles. Aussi, si l'on excepte les 29 % de feux d'origine inconnue, la part purement naturelle (impacts de foudre, ...) se réduit tout juste à 10 %. Dans ces conditions, la lutte contre les incendies n'est pas près de s'arrêter, car elle ne tient pas seulement aux moyens engagés.


10/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi se laisse-t-on piéger par les illusions d'optique ?

C'est un fait : même si nous connaissons le mécanisme à l'origine d'une illusion d'optique, notre cerveau ne peut s'empêcher de se faire avoir !

Il ne faut pas oublier que ce dernier ne fait qu'interpréter des signes visuels à partir de déductions de ce qu'il connaît ; ainsi, lorsqu'une image présente une ambiguïté, notre perception peut être induite en erreur. Car le cerveau cherche à mettre du sens partout... même là où il n'y en a pas !

A partir d'indices visibles, il complète ce que les yeux ne voient pas. Et parfois, il en fait trop, amplifiant les contrastes, créant contours, couleurs, perspectives, reliefs, mouvements, en fonction de son expérience vécue.

Les apprentissages étant différents d'une personne à l'autre, c'est aussi pourquoi, malgré une organisation générale commune du cortex visuel, on note une sensibilité variable à certaines illusions. Pour autant, succomber à une illusion d'optique n'est pas le signe d'une faiblesse cérébrale, bien au contraire. Nous pouvons aussi interpréter ces perceptions illusoires comme un signe de notre capacité sensorielle incroyable, complexe et efficace à transformer des données sensorielles en une compréhension et une interprétation rapide d'une situation de façon à générer des actions adéquates au bon moment.

 

Illusion.PNGToutes les lignes rouges sont droites et parallèles !


08/03/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi a-t-on les doigts qui fripent quand on reste trop longtemps dans l'eau ?

Doigts fripés.PNGUn bain chaud, un bon livre et une tasse de thé, de quoi passer une bonne heure de relaxation. Oui, mais au bout de quelques dizaines de minutes, c'est inévitable : la peau des doigts devient toute fripée !

On a longtemps pensé que ce phénomène physiologique était dû à l'eau qui passait sous la peau et la faisait gonfler. Mais de nouvelles études ont montré qu'il s'agissait en réalité d'un processus actif commandé par le système nerveux et causé par la contraction des vaisseaux sanguins. Les doigts qui fripent permettent ainsi de mieux saisir les objets humides, qui seraient plus glissants avec une peau lisse !

Les doigts ridés assurent une meilleure prise dans des conditions humides. Cela pourrait fonctionner comme les sillons sur les pneus des voitures, qui permettent à une plus grande surface du pneu de rester en contact avec la route et donnent une meilleure adhérence.


06/03/2019
0 Poster un commentaire