Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Comment ou Pourquoi


Pourquoi se protège-t-on des rayons X avec du plomb ?

Rayons X.PNGLes rayons X sont classés dans les rayonnements ionisants ; à ce titre, ils peuvent, à haute dose d'irradiation, provoquer des brûlures et même des cassures de l'ADN et entraîner des cancers.

La protection du personnel travaillant quotidiennement avec des sources de rayons X représente ainsi une préoccupation majeure dans les hôpitaux.

On utilise donc du plomb pour s'en protéger, mais en réalité, n'importe quel matériau dense ferait également l'affaire. On pourrait très bien utiliser de l'or par exemple, mais comme une épaisseur de quelques centimètres est tout de même nécessaire pour se protéger des rayons X, on a recours au plomb, très efficace et d'un coût abordable.


17/01/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi a-t-on le vertige en hauteur ?

peur du vide.PNGEn haut d'un immeuble, au bord d'une falaise ou même perché sur un simple escabeau, certains peuvent éprouver une sensation désagréable de vertige des hauteurs, une sorte de peur du vide.

Le malaise vient du fait que le cerveau reçoit en même temps deux informations contradictoires qu'il a du mal à gérer. En cause, le système vestibulaire (organe sensoriel situé dans l'oreille interne) et les yeux.

Directement relié au cerveau, le premier, qui contrôle le sens de l'équilibre, lui indique que les pieds touchent bien le sol. Les seconds, les yeux, envoient un message différent : autour et vers le bas, il n'y a que du vide. La terre ferme, que la vision renvoie en contrebas, n'est pas celle sur laquelle reposent les pieds. C'est cette discordance qui crée l'impression de déséquilibre, le cerveau peinant à faire le tri.


15/01/2019
0 Poster un commentaire

Comment les huîtres fabriquent-elles les perles ?

Huitre perlière.PNGLa perle, cette petite sphère irisée et précieuse dont on fait des bijoux, est le résultat d'un mécanisme d'autodéfense de l'huître. Pour laisser entrer l'eau de mer  contenant les nutriments nécessaires à son alimentation, ce mollusque marin entrouvre la coquille qui le protège. Il arrive alors qu'un corps étranger (grain de sable, débris, insecte de mer,...) en profite pour venir se loger entre la coquille et le manteau, ce repli de peau recouvrant les organes.

Incommodée par la présence de cet intrus dont elle ne peut se débarrasser, l'huître va l'enrober afin d'en adoucir les aspérités et le rendre moins agressif. Pour ce faire, elle sécrète une substance, le carbonate de calcium, qui cristallise sous forme d'aragonite, le constituant principal de la nacre. Celle-ci se dépose peu à peu en couches concentriques (un peu comme les strates d'un oignon), formant une boule qui, avec le temps, grossit.

Il faut entre deux et six ans pour que la perle prenne son aspect définitif.


14/01/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi les Vikings combattaient-ils avec des haches ?

Viking.PNGParce qu'ils n'étaient pas tous riches et que les épées étaient chères à fabriquer. Seuls les chefs en possédaient. Les autres s'armaient plutôt d'outils du quotidien. En outre, la hache avait l'avantage d'être plus solide que l'épée, composée d'un acier pauvre en carbone et contenant des scories qui la fragilisaient. Seule exception, l'épée Ulfberht, forgée avec un acier fabriqué en Inde, riche en carbone et dépourvu de scories. Les Vikings allaient le chercher en lingots jusqu'en Iran, empruntant la route commerciale de la Volga, via la Russie, jusqu'à la mer Caspienne. De retour, les forgerons travaillaient les lingots en bandes qu'ils repliaient plusieurs fois sur elles-mêmes. Résultat : une lame constituée de plus de mille couches d'une solidité exceptionnelle. Il faudra attendre le XIXème siècle, soit près de huit cents ans plus tard, pour que les métallurgistes réussissent à fabriquer un acier d'une résistance équivalente.


06/01/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi parle-t-on de crue centennale ?

inondation.PNG

 

Ce qualificatif ne désigne pas que l'on a affaire à la crue du siècle mais à une inondation de grande ampleur qui a une chance sur cent d'avoir lieu chaque année.

Comme c'est une statistique, la crue centennale peut donc se répéter plusieurs fois dans l'année. Leur amplitude équivaut au moins à la crue de référence. Cette dernière correspond au phénomène le plus violent qui s'est produit sur un siècle au moins.

Pour la connaître, les hydrologues se basent sur des témoignages, des prélèvements de sédiments, tout en prenant en compte tout ce qui pourrait empêcher une crue de se reproduire au même endroit, par exemple la construction d'un barrage.


04/01/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi les sapins gardent-ils leur feuillage l'hiver ?

Sapins.PNGParce que, comme les autres conifères, ils poussent souvent dans des conditions environnementales dures : sol pauvre, altitude et basses températures hivernales.

Garder son feuillage permet à l'arbre d'économiser l'énergie - importante - nécessaire pour faire pousser de nouvelles feuilles. Les aiguilles sont de petites feuilles dures, recouvertes d'une sorte de cire. Ce qui permet d'éviter une évaporation trop importante quand l'air est très sec. Par ailleurs, l'hiver, la sève se charge en sels minéraux et en sucres, formant une sorte d'antigel qui permet aux pins et aux sapins de résister jusqu'à - 30 °C. A ne pas confondre avec la résine qui, elle, protège l'arbre en cas de blessure.


30/12/2018
0 Poster un commentaire

Pourquoi faut-il saler l'eau des pâtes avant ébullition ?

pates.PNGSites spécialisés en cuisine, fabricants de pâtes... tous disent de saler l'eau des pâtes avant qu'elle ne bout. Mais pourquoi ? S'agit-il d'une lubie de cuistot ou d'un geste fondé scientifiquement ?

Il semblerait que ce soit pour une question de bon sens : si on sale l'eau avant d'y plonger les pâtes, le sel aura le temps de se solubiliser et c'est donc une eau salée qui pénétrera dans les pâtes dès le début de la cuisson. Dans le cas contraire, l'eau qui gagnera le cœur des pâtes, en début de cuisson, a toutes les chances d'être très peu, voire pas du tout salée... et les pâtes risquent de paraître bien fades.

L'empirisme culinaire vient des cuisines et non des labos ; il n'en est pas moins fondé !


22/12/2018
0 Poster un commentaire

Pourquoi l'organe de la digestion ne se digère-t-il pas lui-même ?

Estomac.PNGParce qu'il est doté d'un bouclier naturel très efficace : le mucus gastrique !

Il faut bien cela pour préserver l'estomac de son pire ennemi : lui-même ! Car cet organe produit des substances auxquelles peu de choses résistent, en particulier certains acides capables (en éprouvette) de digérer des clous !

Sécrété par des cellules gastriques, le mucus forme une couche protectrice de 0,5 mm d'épaisseur qui empêche les puissantes substances digestives d'entrer en contact avec la paroi de l'estomac.


13/12/2018
0 Poster un commentaire

Comment savoir si 1 mètre mesure réellement 1 mètre ?

mètre-étalon.PNGExit le mètre-étalon en platine irradié, conservé au Bureau international des poids et mesures à Sèvres, où il matérialisait depuis 1889 un mètre équivalent à la quarante millionième partie du méridien terrestre. A partir de 1960, le mètre se définit comme la distance parcourue par la lumière en 1/299792458 s. Ou plus précisément, selon les termes de la dernière Conférence générale des poids et mesures, tenu le 16 novembre 2018, "en prenant la valeur numérique fixée de la vitesse de la lumière dans le vide (c), égale à 299.792.458 lorsqu'elle est exprimée en mètres par seconde".

 

L'intérêt d'une telle définition ? La vitesse de la lumière dans le vide est une constante absolue, fixée avec une quasi-certitude grâce aux horloges atomiques ; la seconde est elle aussi une unité très précisément définie. Ainsi, plus besoin de distribuer des copies du mètre-étalon : chaque laboratoire peut retrouver de lui-même, grâce à des lasers hyper précis, la mesure exacte du mètre. On est bien loin des anciennes références au corps (pied, pouce, ...), à la taille de la Terre ou à l'oscillation d'un pendule !


11/12/2018
0 Poster un commentaire

Pourquoi est-il dangereux de mettre une cuillère dans une tasse de café chaud ?

cuillère dans café.PNGCe n'est pas dangereux en soi, ne lançons pas une psychose sur les terrasses de café !

D'abord, il faut être plus précis. Cette affirmation ne concerne uniquement que le café réchauffé longtemps au micro-ondes. Le sujet est intéressant, car il va recouper un ressenti bien connu. Vous avez peut-être déjà constaté que lorsque vous chauffez au four à micro-ondes un aliment froid, il n'en ressort pas toujours à une température homogène : il est très chaud à certains endroits et presque encore froid à d'autres. Cela vient du fait que les micro-ondes ne pénètrent pas en profondeur dans les aliments qu'elles chauffent.

Dans l'exemple de la tasse de café, cela veut dire qu'une partie de votre café peut-être à une température proche du point d'ébullition, tandis qu'une autre est encore froide. Moralité : Si vous tournez d'un coup avec une cuillère pour mélanger, vous déplacez les masses de froid et de chaud qui se rencontrent. La vapeur produite peut alors jaillir soudainement et expulser du café brûlant.

Prudence donc aux amateurs de café réchauffé.


07/12/2018
0 Poster un commentaire