Bric à brac - Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Bric à brac


Steak ou charcuterie : quels sont les risques pour la santé ?

Charcuterie.PNGFin 2015, la « viande transformée » (la charcuterie, donc) a été classée « cancérigène » par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Chaque portion quotidienne de 50 g de saucisses, jambons et consorts augmente de 18 % le risque de cancer colorectal. Rien que ça…
La viande rouge (bœuf, porc, agneau, cheval,…), elle, a été classée « probablement cancérigène » : 100 g de viande rouge par jour pourrait augmenter de 17% le risque de cancer colorectal, avec d’autres liens observés pour les cancers du pancréas et de la prostate.

 

D’autres études épidémiologiques montrent un risque accru de diabète et de maladies cardio-vasculaires. Faut-il alors bannir tout rôti de bœuf, escalope de porc et sauté de veau de notre assiette ? Si les experts de l’OMS n’ont pu conclure à une quantité de viande rouge consommable sans danger, ils soulignent la « valeur nutritive » d’un aliment riche en protéines, minéraux (fer, zinc) et vitamines (B12). En revanche, les recommandations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) insistent sur la nécessité de réduire considérablement la consommation de charcuteries (pas plus de 25 g par jour) et de ne pas dépasser 500 g de viande rouge par semaine.

 

Au-delà du risque de cancer, la consommation de viande pose d’autres problèmes. Elle accélérerait notamment les résistances des bactéries aux antibiotiques, qui causent la mort d’environ 700.000 personnes chaque année dans le monde, dont 25.000 en Europe, et pourraient tuer jusqu’à 10 millions d’individus en 2050, selon l’OMS. En effet, avec l’intensification de l’agriculture, les antibiotiques ne servent plus seulement à soigner les infections, mais aussi à les prévenir et même à favoriser la croissance des bêtes. L’Europe a banni l’usage des antibiotiques comme facteur de croissance en 2006. Reste que la consommation mondiale d’antibiotiques en élevage devrait augmenter de 67 % entre 2010 et 2030, en particulier du fait des pays émergents (Chine, Inde, Brésil,…).


16/11/2018
0 Poster un commentaire

Il y a 100 ans était signé l'Armistice de la Grande Guerre.

Armistice 1918.PNGLes 7 et 8 novembre 1918, deux trains sont acheminés en toute discrétion au cœur de la forêt de Compiègne, dans l'Oise. L'un abrite une délégation franco-britannique, menée par le maréchal Foch, commandant en chef des armées alliées ; l'autre, une délégation allemande, conduite par Matthias Erzberger, le représentant de Berlin.

 

Les Allemands ont perdu la guerre, ils le savent. Ne reste plus qu'à l'acter dans un document qui marquera l'arrêt des combats, après quatre ans, trois mois et une semaine d'un conflit devenu mondial. Foch n'a pas choisi ce lieu par hasard.

Le "clairière de Rethondes" est à la fois proche du front et du quartier général de Senlis, et suffisamment isolée pour que les négociations se fassent à l'abri des oreilles indiscrètes. Après trois jours de débats, l'armistice est signé au petit matin du 11 novembre, entre 5h12 et 5h20, dans un wagon-restaurant transformé en bureau de l'état-major allié. Il prend effet "le onzième jour du onzième mois à 11 heures précises".


11/11/2018
0 Poster un commentaire

Le soldat le plus malchanceux de la Grande Guerre

Trebuchon.PNGLe nom d’Augustin Trébuchon est peu connu. Ce berger de 40 ans originaire de Lozère fut pourtant le soldat français le plus malchanceux de l’histoire de la Première Guerre mondiale… puisqu’il fut le tout dernier à être tué !
Il fut abattu d’une balle dans la tête à Vrigne-Meuse (Ardennes), entre 10h45 et 10h55 le matin du 11 novembre 1918. Quelques minutes plus tard, les clairons sonnaient l’arrêt des tirs.

 

Comme lui, de nombreux hommes perdirent la vie le dernier jour du conflit, certains « sacrifiés » par des généraux qui décidèrent de lancer des opérations militaires tout en sachant que le cessez-le-feu avait été acté ! Leur nombre reste incertain, car ils furent comptabilisés parmi les victimes du 10 novembre pour éviter toute polémique…

 

La Grande Guerre fit au total quelques 18,6 millions de morts (dont 8,9 millions de civils) et plus de 21 millions de blessés.


05/11/2018
0 Poster un commentaire

Quelles différences entre les cheveux raides ou frisés ?

cheveux.PNGC'est d'abord une histoire de follicules : les personnes à la chevelure bouclée auraient des follicules asymétriques ; celles aux cheveux raides, des follicules symétriques. En effet, lorsque les cheveux sont fabriqués à partir de follicules asymétriques, ils ont plutôt une forme ovale et ont tendance à vriller, tandis que lorsqu'ils sortent de follicules symétriques, ils sont tout ronds et poussent tout droit.

 

Des chercheurs ont aussi remarqué que la structure des cheveux raides n'est pas la même que celle des cheveux frisés : dans les premiers, la kératine est répartie de façon uniforme ; dans les seconds, elle s'accumule sur l'un des bords du cheveu, ce qui favoriserait le fait qu'il boucle.


04/11/2018
0 Poster un commentaire

Istyablog est à vendre

Blog à vendre.PNG
Istyablog est en vente. Son prix : 1.000 €

 

Pour toute offre cliquez sur  le présent lien


03/11/2018
0 Poster un commentaire

Une valise à roulettes peut-elle être tirée sans qu’elle verse ?

Valise à roulettes.PNGUn accroc sur le sol, un virage trop sec, et voilà notre bagage qui tangue et menace de tomber. Qui n’a pas subi cette avanie de la valise à roulettes, qui oblige à la remettre sans cesse en équilibre ?
Eh bien, de jeunes physiciens français ont pris le problème très au sérieux.
Une petite croix d’aluminium lestée de deux masses avance sur un tapis roulant : et voilà un avatar de valise pour étudier en laboratoire le mystère du « roulis hollandais » - un clin d’œil à l’ivresse titubante des marins d’Amsterdam…
Pour mettre en équation la satanée ivresse de la valise, il a fallu tout à la fois projeter dans l’espace mathématique des « angles de Tait-Bryan », du « nombre de Froude », des « diagrammes de bifurcations », puis la remplir d’une bonne dose de trigonométrie et charger le tout dans des ordinateurs.
Verdict ? Théorie et expérience l’affirment : la prochaine fois que votre valise menacera de verser… accélérez ! C’est la seule manière de la remettre sur ses roulettes.

 

CQFD….


01/11/2018
0 Poster un commentaire

Conduire supprime-t-il le mal des transports ?

Mal des transports.PNGAvoir la nausée à chaque virage est surtout le fait des passagers, comme si tenir le volant protégeait de ce mal !
Or, même si c’est rare, il peut arriver à certains conducteurs de souffrir de cinétose, comme l’on désigne ce fameux « mal des transports » qui concerne aussi bien la voiture que le train et l’avion.
Trouble qui peut aller jusqu’aux vomissements, et qui découle d’une discordance entre deux types d’informations qui renseignent notre cerveau sur nos changements de direction et nos accélérations linéaires. À savoir, d’une part, les informations visuelles et, d’autre part, celles issues de capteurs de mouvement dans notre oreille interne (« otholithes ») et dans nos muscles et nos viscères (« récepteurs synesthésiques »). Ces derniers capteurs sont capables de percevoir les mouvements réels que nos yeux peuvent ne pas voir. Voilà pourquoi nous éprouvons ce phénomène de cinétose de préférence à certains moments : lorsqu’on lit en voiture, que l’on regarde le paysage par la fenêtre ou même lorsqu’il fait nuit noire. Certaines parties du système nerveux s’activent alors de manière incohérente. Sont notamment perturbés les neurones situés entre le cerveau et la moëlle épinière, qui contrôlent le fonctionnement des viscères (intestins, estomac,…). D’où la survenue de nausées. Les conducteurs, eux, sont moins sensibles à  ce mal, parce qu’en se focalisant sur la route, ils perçoivent mieux le mouvement réel de leur corps et anticipent davantage les changements de direction, limitant la disparité entre les informations provenant des yeux et celles perçues par leurs capteurs de mouvements. Mais ils peuvent cependant éprouver ce trouble, lorsqu’ils se concentrent moins sur la route, par exemple.
Afin de limiter la survenue de la cinétose chez les passagers, les médecins conseillent de s’asseoir à l’avant, de bouger la tête le moins possible, de regarder l’horizon par le pare-brise, de ne pas se focaliser sur le paysage qui défile, de ne pas lire,…
À noter que les enfants de 3 à 12 ans et les femmes sont les plus sensibles à ce mal de cœur – sans que l’on sache vraiment pourquoi.


31/10/2018
0 Poster un commentaire

Un camion glisse-t-il davantage sous la pluie ?

camion sous pluie.PNGSi on se réfère à la physique des corps en mouvements, le poids du camion devrait naturellement handicaper ce type de véhicule, car à vitesse égale, plus lourd est un objet, plus il aura tendance à glisser.

Mais, dans la pratique, cette influence s'avère négligeable. La raison : Les pneumatiques sont adaptés au gabarit des véhicules afin, justement, de garantir les capacités d'adhérence. Et cela vaut pour tous les types de véhicules, légers ou lourds. Sans compter que les constructeurs automobiles truffent leurs engins d'outils qui permettent de compenser les éventuels défauts d'adhérence, comme les correcteurs de trajectoire ou encore le système antiblocage des roues.

Au final, l'adhérence d'un véhicule dépend donc principalement de trois facteurs : la qualité des pneumatiques, les conditions environnementales (pluie, neige,...) et l'état de la chaussée. Et, a priori, une citadine n'est pas plus sûre qu'un camion quand il s'agit d'éviter la glissade.


19/10/2018
0 Poster un commentaire

En quoi s’ennuyer serait-il bon ?

ennuyer.PNGSe sentir désœuvré est naturellement perçu comme désagréable, surtout par les enfants qui ont du mal à rester « sans rien faire ». Et pourtant, chez ces derniers, les psychologues assurent que ce détachement des stimulations extérieures est bon pour la construction de soi. Selon une étude britannique de 2014, l’ennui peut favoriser la créativité ! La moitié des 80 participants devait effectuer une tâche fastidieuse pendant 15 minutes (recopier les numéros d’un annuaire), alors que les autres réalisaient une activité plus stimulante. Ensuite, ils devaient tous passer à une activité créative : les réalisations les plus astucieuses provenaient du groupe qui s’était ennuyé auparavant ! L’ennui peut donc avoir du bon.
Reste que d’après d’autres études, lorsqu’il est récurrent, il peut aussi être le signe de troubles psychologiques : insuffisance d’attention, hypersensibilité… Pis : l’ennui intense se traduirait par une mort prématurée, d’après une étude anglaise de 2009. Les personnes déclarant s’ennuyer beaucoup plus que les autres avaient tendance à avoir une mauvaise hygiène de vie (alcool, drogues). Et l’ennui va de pair avec le stress : tous les paramètres physiologiques liés au stress augmentent au cours d’une période d’ennui.


05/10/2018
0 Poster un commentaire

D’où provient le bruit du robinet qui goutte ?

Robinet qui goutte.PNGEn utilisant une caméra ultrarapide et des capteurs sonores, des physiciens britanniques et français ont montré que ce bruit si agaçant ne provient pas des goutte elles-mêmes, mais de bulles d’air créées lors de l’impact et entraînées sous l’eau. Leurs oscillations font vibrer la surface, qui se comporte alors comme une enceinte acoustique générant ces sons clairs et exaspérants.


03/10/2018
0 Poster un commentaire