Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

A quoi correspond le modèle de Dornbusch et Fisher ?

Dornbusch et Fischer.jpgLes deux économistes ont démontré dans les années 1970, qu'en plus des déterminants macroéconomiques tels que croissance et politique monétaire, un autre facteur crucial intervenait dans la détermination des taux de change sur les marchés : les anticipations.

Un bon trader sur le marché des taux de change (mais aussi sur les autres marchés financiers) doit savoir anticiper les futures variations des actifs pour engranger le maximum de bénéfices. Il est donc très sensible aux annonces et aux rumeurs. Les menaces de faillite de la Grèce et les conséquences potentielles d'éclatement de la zone Euro ont des conséquences négatives sur la valeur de la devise européenne.
C'est pour cette raison que l'euro a commencé à baisser quand les marchés ont anticipé la politique d'assouplissement quantitatif de la BCE et au moment où les élections grecques ont accru les tensions sur le paiement de la dette et le maintien de la Grèce dans la zone euro.
Dornbusch et Fisher montrent aussi que, de par sa dépendance forte aux anticipations le taux de change est très volatile (ils parlent d'overshooting) donc très difficile à prévoir, ce qui rend les anticipations ardues et incertaines, créant de forts mouvements sur les marchés.



23/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres