À chacun son odeur corporelle ? - Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

À chacun son odeur corporelle ?

odeur..PNGContrairement à Jean-Baptiste Grenouille, le protagoniste du roman « Le Parfum » de Patrick Süskind, qui se voit privé d’identité car dépourvu d’odeur corporelle, chaque individu se définit par une odeur qui lui est propre. Celle-ci dépend des réactions biochimiques du corps, et varie tout au long de la vie. Elle serait plus ou moins forte selon l’âge – et notamment plus prononcée de 20 à 30 ans, puis de 45 à 55 ans chez les hommes, selon une étude menée en 2012 par des neuropsychologues américains et suédois.
L’odeur corporelle s’intensifie également sous l’effet du stress, qui génère la production de sueur par les glandes sudoripares apocrines (situées au niveau des aisselles et des organes génitaux). Différente de celle produite par la transpiration, cette sueur nourrit les bactéries présentes à la surface de la peau. C’est le produit de leur digestion qui est responsable de l’odeur dégagée.



28/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 55 autres membres