Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Un juge peut-il faire de la publicité ?

Juge.PNGOui et c'est même une obligation ! Mais rien à voir avec le marketing. Depuis 1790, la publicité est un principe fondamental de la justice rendue « au nom du peuple » : tout citoyen doit pouvoir contrôler que les juges travaillent en toute indépendance. Elle s'impose aussi bien lors des débats qu'à l'énoncé du verdict, au civil comme au pénal.
Les portes du tribunal sont ouvertes à tous, et la décision de justice est prononcée en public ou accessible à tous via le greffe du tribunal. Sauf si cette justice rendue au grand jour peut porter atteinte à la dignité des personnes ou troubler l'ordre public. Dans les affaires d'agression sexuelle ou quand l'accusé est mineur, le juge demande souvent le huis clos.
Pourtant, publicité n'est pas synonyme de spectacle. Micros et caméras sont interdits dans les salles d'audience pour préserver la « sérénité des débats ». Depuis 2016, tous les procès d'assises sont enregistrés et les bandes placées sous scellés, qui ne sont levés qu'en cas de besoin, lors d'une procédure en appel. Les procès à dimension historique peuvent aussi être filmés, comme celui du nazi Klaus Barbie en 1985.



04/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres