Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Quels sont les différents types de blockchains.

Il existe différentes blockchains, les plus connues de nos jours étant Bitcoin (la plus ancienne), Ethereum, Ripple, Hyperledger et Factom.


Ces blockchains peuvent être ventilées dans 3 grandes catégories qui sont :


Blockchains publiques (permissionless blockchains) : ces blockchains, telles que Bitcoin, sont de grands réseaux distribués qui sont exécutés via un token ou jeton natif. Elles sont ouvertes à tous et à tout niveau, et ont un code source ouvert que leur communauté maintient à jour.


Blockchains autorisées (permissioned blockchains) : ces blockchains, telles Ripple, contrôlent les rôles que les individus peuvent jouer au sein du réseau. Elles sont toujours étendues et possèdent des systèmes distribués qui utilisent un token natif. Leur code source peut ou non être open source.


Blockchains privées : elles ont tendance à être plus petites et à ne pas utiliser de token. Leur accès est étroitement contrôlé. Ces types de blockchains sont favorisés par les consortiums qui ont des membres affiliés qui échangent des informations confidentielles.


Il est à noter que pour les puristes, cette dernière catégorie n'est pas considérée comme étant une blockchain dans la mesure où elle déroge quelque peu à l'un des principes libertaires qui stipulait que la blockchain fonctionnait sans tiers de confiance donc sans autorité centrale.... ce qui n'est plus vraiment le cas pour les blockchains privées.



10/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres