Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Que cachent nos bâillements ?

Baillement.PNGC'est une évidence : nous ne bâillons pas quand nous sommes tristes ou joyeux, mais parce que nous sommes fatigués, ou que nous nous ennuyons. Il s'agit là d'une manifestation subite, irrépressible, qui se reproduit plusieurs fois par jour, mais pas toujours pour les mêmes raisons. Si nous éternuons parce que quelque chose irrite nos narines, le rôle physiologique du bâillement est longtemps resté mystérieux. Ou plutôt, nombre de théories ont rivalisé pour expliquer ce phénomène qui, par parenthèse, concerne la majorité des vertébrés. En vrac : bâiller servirait à oxygéner le corps, à refroidir son cerveau, à se détendre, voire à se déboucher les oreilles...
Quel rapport avec la fatigue ou l'ennui ? Au vrai, se mettre à bâiller ne serait pas une manifestation ou un symptôme, mais une réaction.
De même que l'on frissonne pour se réchauffer et non parce que l'on a froid, bâiller serait un moyen de nous tenir... éveillé. De fait, selon certains spécialistes, ce comportement accélèrerait la circulation du liquide céphalorachidien, dans lequel baigne le cerveau, précipitant ainsi l'élimination des molécules (notamment l'adénosine et la prostaglandine D2) qui induisent le besoin de dormir. En les balayant, bâiller réduirait l'envie de fermer les yeux. Une sorte de léger coup de fouet. Ce que tend à valider la mécanique du bâillement : la bouche s'ouvre largement, le pharynx devient quatre fois plus large que la normale, l'air s'engouffre dans les poumons et parvient jusque dans l'estomac, la respiration se bloque, puis une lente expiration, souvent bruyante, clôt cette séquence de quelques secondes (5 à 10). Ces mouvements contractent et étirent les muscles de la face, du cou et du buste tout en apportant - lors de l'inhalation - du sang frais jusqu'au cerveau. Résultat : l'envie de piquer un somme s'éloigne et le cerveau est « réveillé ».



20/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres