Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Pour mieux connaître la raie manta

Raie manta.PNGSillonnant autant la pleine mer que les eaux tropicales peu profondes, la raie manta avec ses nageoires pectorales ondulantes peut avoir une envergure de plus de sept mètres.
Il en existe deux espèces distinctes :

 

  1.   La manta birostris, une raie manta géante océanique,
  2.      La manta alfredi, une raie manta de récif.

La raie manta océanique est migratoire. Elle se sert des courants océaniques comme d'autoroutes pour parcourir d'immenses distances à la recherche des meilleurs points de ravitaillements.
La manta de récif, plus petite, nage plus volontiers près des récifs côtiers dans les zones tropicales et subtropicales.
La raie manta est une créature solitaire. Des groupes ne se forment que pour se reproduire. Ces interactions commencent souvent dans les points d'alimentation ou dans les « stations de nettoyage », des zones de récif corallien où les poissons et les crevettes se nourrissent des parasites sur la peau des mantas.
Ces géants sous-marins ne sont pas de grands prédateurs, préférant se nourrir de plancton, ces minuscules créatures microscopiques suspendues dans l'eau. La raie manta mange environ 13% de son poids chaque semaine.



05/05/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres