Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Les mots "in" du digital ou numérique...

Make it digital.PNGSi vous voulez être bien dans votre époque et pro-digital (ou pro-numérique) les notions ou mots suivants sont le minimum à connaître :

 

Atawadac :  Signifie "Any Time, AnyWhere, Any Device, Any Content". L’objectif est donc de rendre vos contenus ou services accessibles tout le temps, partout et sur tous les supports digitaux (notamment mobiles).

 

Big Data : Le phénomène Big Data concerne l’explosion de la volumétrie de données numériques, et de la problématique qu’elle suppose en terme de stockage, de tri, par exemple. Le nombre de données produites dans ces dernières années a été plus importantes que plusieurs décennies. Le journal officiel, en terme de terminologie française préfère le terme de « Données massives », ou « méga-données ».

 

Bitcoin : Bitcoin est une monnaie virtuelle, créée en 2009. La monnaie fiduciaire, sur du papier (billet, chèque ) tend à disparaître au profit de paiements numériques. La monnaie Bitcoin est une monnaie virtuelle permettant des échanges de pair à pair (comme toute monnaie traditionnelle), sur des caractéristiques informatiques : la sécurité est intégrée dans la conception de cette monnaie.

 

Blockchain : La chaîne de blocs (en anglais blockchain) est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (donc sans tiers de confiance).

 

Cloud : Cloud, ou nuage définit le lieu virtuel contenant l’ensemble des données numériques. Le «"nuage" représente Internet, c’est à dire la nébuleuse de données dispersées géographiquement sur la planète, dans les centres de serveurs (super-ordinateurs contenant des données). Historiquement, toutes les données, contenus (data, images, textes, ...) étaient contenues dans l’ordinateur, physiquement en proximité de l’usager. Le développement d’internet permet de stocker les données ailleurs, et d’en disposer comme si elles étaient à proximité. Avoir ses données, photos, vidéos dans le " nuage" signifie qu’elles sont stockées "quelque part", et qu’on peut les retrouver de n’importe où.

 

Coworking :  Le coworking est le rassemblement de plusieurs entreprises utilisant des espaces communs, afin de faciliter les échanges, et de créer des opportunités de partenariat. L’aspect collaboratif dans l’utilisation de l’espace permet de nouer des liens d’échanges, et de nourrir l’innovation par capillarité.

 

Disruption : Signifie "rupture", "brisure". Innovation de rupture (Exemple : compte Nickel avec comptabilisation des écritures en temps réel et non en batch - le soir -, Uber, Blockchain,...).

 

Chatbot  : Le mot est formé de la contraction des termes chat (ou tchat en français) et robot. Un chatbot (ou agent conversationnel) est ainsi un programme informatique capable de comprendre le langage dit naturel, celui que nous utilisons au quotidien, et donc d’interagir avec nous. Un des exemples les plus connus de ce type d’intelligence artificielle est Siri, l’assistant numérique vocal des iPhones. Mais ces robots peuvent également être embarqués dans des messageries, comme Messenger ou Whatsapp. En tant que nouveau canal relationnel, ces dernières ont en effet un énorme intérêt : elles sont massivement utilisées - plus d'un milliard d'utilisateurs, par exemple, pour Messenger - et notamment par la clientèle jeune.

 

Fin-Tech : Ce sont des start-up qui se positionnent sur le marché de la finance en proposant des services de banque en ligne, de paiement mobile, de crowlending, crowsourcing,... Ces multiples entreprises ont toutes pour cible un ou plusieurs métiers traditionnels des intermédiaires financiers réinventés notamment grâce aux outils numériques. (Exemple  : Leetchi, Yomoni, …). Il existait 130 Fintech en France en 2016 (Etude Eurogroup Consulting).

 

GAFA : Géants des technologies et du e-commerce : Google-Apple-Facebook-Amazon : En 2015, 55% de la vie numérique d'un utilisateur (e-mail, e-commerce, musique, vidéo, réseau social…) passait par ces 4 plateformes. Le Groupe Orange avec Groupama pourra y être assimilé.

 

Licorne : Ce terme qui fleure bon la génération internet et la Silicon Valley est apparu la première fois en 2013. Ce concept regroupe les entreprises présentant une certain nombre de caractéristiques communes. A savoir : être installée sur le sol américain, être spécialisée dans les nouvelles technologies, avoir moins de dix années d’existence et être valorisée plus d’un milliard de dollars avant même d’être cotée en Bourse. Désormais ce concept a été ouvert aux entreprises non-américaines .

 

Plateformes : AirBnB, Amazon, Uber, Facebook, Youtube, eBay : Leur valeur est largement coproduite par les agents du réseau. Que serait Facebook sans les contributions de ses utilisateurs ou AirBnB sans les appartements de ses hôtes, mais ceux-ci ne sont jamais en capacité de peser sur les mécanismes de gouvernance et de distribution de la valeur.
Les plateformes bifaces parient sur la désintermédiation. Elles organisent la rencontre entre différentes communautés aux intérêts convergents, pour lesquelles elles doivent créer de la valeur afin de susciter la propension à payer. Tiers de négociation en ce qu'elles favorisent la "rencontre", les plateformes jouent de fait également un rôle de tiers de confiance, contribuant à réduire l'asymétrie d'information et l'aléa moral.



02/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres