Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Les cris des animaux s'adaptent à leur habitat

cris des animaux.PNGL'idée que certains sons sont favorisés par certains milieux est beaucoup plus facilement admise pour les cris des animaux que pour le langage des humains. La "théorie de l'adaptation acoustique" est née dès 1975 avec les travaux du zoologue Eugène S. Morton, qui constata qu'au cœur de la forêt du Panama, les vocalisations des oiseaux se situent dans la bande de fréquence où elles subissent le moins d'atténuation, contrairement à celles des oiseaux évoluant dans des milieux ouverts.

Cette théorie a été vérifiée chez les chiens de prairie du Colorado, les macaques japonais et les tchitrecs malgaches (des oiseaux gobe-mouches). Tous adaptent la fréquence de leurs cris à la végétation, et parfois même à son évolution au gré des saisons.



05/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres