Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Les calculateurs prodiges ont-ils des trucs ?

Alexis Lemaire.PNGDeux catégories de personnes sont capables d'effectuer mentalement des opérations mathématiques complexes. Les premières développent cette aptitude par un entraînement intensif tout en utilisant des méthodes spécifiques de calcul. C'est ainsi que le Français Alexis Lemaire, né en 1980 et titulaire d'un doctorat d'informatique, est champion du monde de calcul de la racine treizième d'un nombre de 200 chiffres.

La deuxième catégorie est celle de calculateurs dotés de dispositions cérébrales hors normes et largement incomprises. Au début du XXème siècle, Alfred Binet, l'inventeur de la mesure du coefficient intellectuel (QI), remarque que les personnes de ce type, dont certaines sont analphabètes, n'ont pas conscience de leurs techniques de calcul. Shakuntala Devi, morte en 2013, expliquait ainsi qu'elle visualisait directement le résultat de l'opération. Elle était capable de multiplier deux nombres de 13 chiffres en moins de trente secondes, soit à peu près le temps que prend l'énonciation du résultat.



22/09/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres