Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

La science du boomerang

Boomerang.PNGUn bâton lancé va fendre l’air en une ligne relativement droite avant de s’écraser au sol, mais un boomerang va opérer un grand arc et revenir dans notre main. Quel est ce miracle ?
La clé est dans sa forme. Le boomerang a deux ailes aérodynamiques : une face plate, l’autre bombée.
Cette forme modifie le flux d’air qui l’enrobe, créant une différence de pression au-dessus du boomerang comme sous lui, et donc une élévation. Ce n’est pas tout…
La façon de tenir le boomerang a son importance. La face bombée doit se trouver vers nous et la face plane vers l’extérieur. Le boomerang est lancé par l’aile inférieure, en position verticale.
Dès qu’il quitte la main, il commence à tourner. Dans l’air, l’aile supérieure tourne vers l’avant, tandis que l’aile inférieure tourne en arrière.
Avec l’élan et la rotation, le boomerang continuerait de tourner dans le même sens, mais une autre force est ici appliquée.
L’aile supérieure se déplaçant plus vite que l’inférieure, l’aspiration est plus forte d’un côté que de l’autre et fait pencher le boomerang, qui finit par opérer un cercle complet avant de revenir à l’endroit d’où il a été lancé.



11/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres