Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

L'internet des plantes existe-t-il ?

Internet des plantes.PNGLes plantes ont-elles aussi leurs réseaux de communication, qui leur servent principalement à signaler les dangers - tels que des insectes, des infections ou une sécheresse - de façon à ce que les plantes prévenues puissent s'en prémunir.
L'une de leurs méthodes consiste à émettre des composés organiques volatiles (les COVs) dans l'air. Les autres plantes les détectent et passent en mode défensif, ou bien envoient des signaux de détresse.
La deuxième méthode met à contribution le mycélium des champignons, une masse de filaments à leur base. Ces filaments relient les racines de différentes plantes, leur permettant de transférer des composés et de communiquer un message spécifique.
La troisième méthode implique la sécrétion par leurs racines de substances chimiques qui sont récupérées dans le sol par d'autres plantes, les alertant du danger.
Ce réseau de communication a été nommé l'Internet des plantes et, comme le nôtre, il a son côté obscur de la force. Certaines plantes n'hésitent pas à voler le carbone des autres via le mycélium, quand d'autres utilisent ce dernier comme méthode d'attaque, libérant des toxines le long des filaments fongiques pour inhiber la croissance de leurs concurrentes.



05/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres