Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

L'hydrogène métallique kézaco ?

Hydrogène métallique.PNGLorsque l'on dit hydrogène, on pense gaz, et pourtant l'Université d'Harvard a découvert une face cachée de l'élément le plus abondant dans l'univers.
En le comprimant entre les pointes d'un diamant à des pressions toujours croissantes, l'hydrogène gazeux devient tout d'abord un solide transparent, puis un solide noir opaque. Et à une pression de 495 gigapascals, plus grande que celle du noyau de la Terre, il devient brillant et électriquement conducteur : la caractéristique d'un métal.
L'existence de l'hydrogène métallique a été en fait prédite dès 1935. Ce matériau pourrait être un supraconducteur à température ambiante, c'est-à-dire capable de conduire l'électricité sans résistance (une propriété qui n'existe actuellement qu'à -150 °C) jusqu'à plus de 30 °C ! Il offre la promesse d'un carburant de fusée à haute densité.



21/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres