Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

L'économie circulaire : kézako ?

Economie circulaire.PNGQui pourrait croire que le contenu de nos poubelles recèle des trésors ?

Nous cherchons constamment une façon plus efficace de recycler les déchets. La France est bonne élève, avec 517.000 tonnes de déchets électriques recyclés en 2016, même si cela ne représente que la moitié de ses déchets.

L'économie circulaire fonctionne selon ce principe : plutôt que de finir à la décharge, les déchets sont traités en vue de fournir de l'énergie, sous forme de carburant et d'électricité.

Il existe diverses façons de traiter les déchets, que ce soit avec l'énergie thermique ou des processus biologiques.

Par processus thermiques, il faut entendre des méthodes comme la gazeification, la dépolymérisation thermique et la pyrolyse, des procédures complexes qui nécessitent de hautes températures pour décomposer les déchets et libérer l'énergie.

Les processus non thermiques impliquent des micro-organismes qui décomposent la matière organique et libèrent des biogaz. Ces processus sont plus longs mais plus écologiques. Plus les déchets sont traités à fond, moins ils s'accumulent dans les décharges, ce qui implique moins de dégagements de méthane - un gaz à effet de serre provenant de la décomposition des ordures - et de lixiviat, un liquide résiduel qui pollue les eaux souterraines. Autre avantage : c'est une façon de produire de l'énergie sans avoir recours aux énergies fossiles ni libérer de gaz à effet de serre.

Seul bémol : brûler ces déchets divers libère des produits chimiques dangereux, comme des dioxines et des furanes (des cancérigènes dégagés en brûlant des plastiques tels que le PVC), autant que des métaux lourds, gaz acides, oxydes de souffre et d'azote. Autant de produits qui ont un impact sur l'environnement et la santé.

Conclusion : le mieux serait tout de même de gaspiller moins !



24/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres