Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

L'ADN, champion du stockage numérique.

Fiole d'ADN.PNGPlusieurs expériences ont été menées pour utiliser l'ADN comme un support de stockage numérique. L'université de Colombia a réussi une prouesse en concevant le support de stockage affichant la plus forte densité de données jamais créée. Leur technique permet de stocker 100 fois plus d'informations que les précédentes expériences, et de façon parfaitement fiable. Les universitaires ont utilisé le procédé pour stocker plusieurs fichiers imposants (un système d'exploitation, le film français "Arrivée d'un train en gare de La Ciotat", un bon d'achat Amazon, un article de recherche...), le tout représentant 2 Mo, entièrement contenu dans une fiole d'ADN.

Les morceaux de codes binaires sont associés aux bases nucléiques de l'ADN, pour obtenir sa description numérique. Une fois produit sur mesure pour respecter cette description, l'ADN biologique peut être séquencé et donc lu, sans la moindre erreur, pour recomposer les fichiers numériques.

L'ADN pourrait ainsi devenir un support de stockage incomparablement plus performant que tous les supports numériques ayant existé : il est très durable (il ne souffre pas de l'usure du temps), il ne deviendra pas obsolète (contrairement aux cassettes audio, CD-ROM,..., on saura toujours lire son contenu dans plusieurs siècles), il se présente sous forme liquide (une souplesse appréciable, qui ne peut que faciliter son transport) et, surtout, il est un million de fois plus compact qu'un média numérique.

Si la technique développée demeure coûteuse, elle pourrait permettre de stocker un jour l'équivalent de cent mille disques durs (soit 215.000 To) dans ... un gramme d'ADN, la taille d'une goutte d'eau !



27/04/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 46 autres membres