Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Le silence raisonne (Papaye)

4 appréciations
Hors-ligne
Le silence raisonne
De plein d’éclats de voix
Mais il n’y a personne
Qu’un souvenir de toi.
Un courant d’air qui passe,
Une odeur, un parfum,
Ta présence fugace,
Qu’on croit sentir chacun.
Tu es en nos mémoires,
Si présent, si vivant
Qu’on a du mal à croire
Au cruel châtiment.
Et ton rire et ta joie
Que toujours on entend,
Au fond de nous se noient
Perdus dans le néant.
Ils se sont effacés
Comme s’éteint la flamme,
Doucement envolés
Comme s’en vont les âmes.
Le silence raisonne
De plein d’éclats de voix,
Dans nos coeurs le glas sonne
Pour toi qui n’est plus là.
Administrateur du blog

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres