Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

C'est quoi l'anorexie ?

Anorexie.PNGLes femmes sont 9 à 10 fois plus concernées que les hommes : 0,9 à 2,2% d'entre elles connaissent un jour ce trouble, avec deux pics autour de 14 et 18 ans.
Le premier symptôme - et le plus spectaculaire - est bien sûr la perte de poids, qui passe sous la barre des 85% du poids normal. A cela s'ajoute une peur excessive de grossir, un déni de la maigreur, une disparition des règles. La raison de ces dérèglements compte aussi : ils sont dus soit à un régime restrictif, soit à des crises de boulimie suivies de vomissements intentionnel. S'ensuit une grave dénutrition qui entraîne la chute des cheveux, une grande fatigue, des malaises, et même un ralentissement du rythme cardiaque.
Des complications qui peuvent, dans les cas les plus sévères, conduire à la mort.
Toutes les études, ou presque, mettent en avant l'influence de la famille : on trouve plus de personnes ayant des difficultés psychologiques (dépression, anxiété) que la moyenne dans l'entourage des malades. Côté biologique, des recherches pointent le rôle de la sérotonine et de la dopamine, deux substances impliquées dans les comportements addictifs. Les anorexiques seraient ainsi « accrocs » à la maigreur !
Mais ce n'est pas tout : ce trouble serait aussi héréditaire (à 70%) et influencé par des facteurs culturels, tels que la valorisation excessive de la minceur dans les médias. Enfin, l'anorexie se déclenche souvent à la puberté, une période d'intenses bouleversements.
L'amaigrissement pourrait être pour l'adolescente une façon de « reprendre le contrôle ».
La prise en charge combine en général un traitement de la dénutrition et une psychothérapie. Objectif : aider le patient à améliorer ses relations avec son entourage et à retrouver confiance en lui.



07/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres