Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Société


L'homme descend-t-il du singe ?

Homme et singe.PNGSi tel était le cas, pourquoi tous les singes n'ont-ils pas évolué jusqu'à devenir des êtres humains ?
C'est peut-être l'une des plus grandes idées fausses au sujet de l'évolution, à savoir que les êtres humains seraient le résultat d'une évolution progressive des singes, anthropoïdes ou non, tels que nous les connaissons aujourd'hui. Tout d'abord, il convient de faire la distinction entre les singes anthropoïdes et les autres singes.
Les petits singes actuels se subdivisent entre les singes du Nouveau Monde (Amérique et Océanie) et les singes de l'Ancien Monde (Europe, Asie et Afrique). Les deux catégories étant des espèces distinctes des singes anthropoïdes. Les singes anthropoïdes  sont eux-mêmes subdivisés en singes de plus petite taille (les gibbons) et en grands singes - ce qui inclut l'être humain.
L'homme ne descend certainement pas des petits singes mais qu'en est-il des grands singes ?
Les grands singes : chimpanzés, orangs-outans, bonobos et gorilles, présentent de nombreuses caractéristiques proches de l'être humain. Mais ce ne sont pas les ancêtres de l'homme. Chacun des grands singes, y compris les humains, a évolué de façon indépendante à partir d'un "ancêtre commun".
Si l'on remonte la lignée des fossiles humains, l'on constate qu'ils deviennent de plus en plus proches des grands singes, avec des dents plus grandes, des cerveaux plus petits et des membres plus trapus.
Si l'on remonte la lignée des chimpanzés, il est clair qu'ils deviennent également plus proches de cet ancêtre commun.
En retournant des millions d'années en arrière, nous constatons que l'évolution de l'homme et celle du chimpanzé sont issues d'un même point qui correspond à une espèce entièrement différente. Il s'agit d'un ancêtre commun.


12/07/2017
0 Poster un commentaire

D'où vient la Franc-Maçonnerie ?

Symbole maçonnique.PNGDu métier des bâtisseurs de cathédrales : la maçonnerie.

Après en avoir appris les rudiments en quelques années auprès d'un maître, l'apprenti était "reçu" sur le chantier et pouvait espérer devenir un jour compagnon, voire maître à son tour.

Les Anciens Devoirs, écrits par des clercs au Moyen Age, assignaient déjà des origines mythiques à l'art de bâtir. Dans le courant du XVIIIème siècle en Angleterre, les grands chantiers religieux se raréfiant, les hommes ne construisent plus d'édifices matériels : ils se nomment alors "francs-maçons" (c'est-à-dire libres) et fondent la maçonnerie "spéculative". Celle-ci s'appuie sur les mythes et les symboles des maçons du Moyen Age.

 

A savoir : La lettre G entre l'équerre et le compas est apparue à partir des années 1720 pour désigner Dieu en anglais (God), puis la géométrie (Geometry), l'art sacré des anciens bâtisseurs.
Plus récemment, de nouveaux mots se sont ajoutés à la liste comme Gnose (connaissance), Gravitation ou encore Génie.

08/07/2017
1 Poster un commentaire

Le glyphosate est-il devenu scientifiquement intouchable ?

Glyphosate.PNGAura-t-on un jour un avis scientifiquement crédible sur la toxicité du glyphosate ? Ou bien ce produit est-il devenu "trop gros pour chuter", comme on le disait des banques en faillite finalement sauvées par l'Etat américain ? On peut se le demander au vu de l'actualité récente du premier pesticide mondial qui, avec ses 800.000 tonnes annuelles vendues (dont 100.000 en France), est devenu un pilier de l'agriculture industrielle.

En tout cas, depuis que cette molécule a été déclarée "cancérigène probable" par le CIRC (Centre International de recherche sur le cancer, affilié à l'OMS) en mars 2015, l'industrie a déployé tout un réseau d'influence sur la question de sa toxicologie. Pas moins de trois comités d'experts ont ainsi démenti son caractère cancérigène. Alors que la presse et les associations ont établi qu'un nombre significatif des membres de ces comités, voire leurs présidents, entretenaient des liens étroits avec les industriels ; et que ces expertises donnaient une importance disproportionnées à des études confidentielles issues des fabricants.

Plus récemment, des courriels internes à Monsanto qui ont fuité aux Etats-Unis ont révélé que des articles blanchissant le Round-Up, signés par des chercheurs académiques, avaient en fait été écrits par des salariés de Monsanto. Et qu'une "taupe" scientifique de l'entreprise au sein de l'EPA, l'agence sanitaire américaine, se serait vantée d'y avoir "tué une étude" sur la dangerosité du glyphosate. Un contexte qui rend plus nécessaire que jamais le lancement de programmes de recherche strictement indépendants et transparents, permettant de produire une science incontestable.


04/07/2017
0 Poster un commentaire

Faire travailler sa mémoire 30 minutes par jour la dope !

Mémoire.PNGRetenir 72 mots en 8 minutes, puis les réciter sans se tromper un quart d'heure après ? Des chercheurs américains et allemands assurent qu'avec le bon entraînement, cette capacité serait à la portée de tous.
51 volontaires ont testé différents exercices de mémoire 30 minutes par jour pendant six semaines. Et l'un d'eux, la "méthode des loci", qui consiste à imaginer une route dont les étapes seraient les mots à retenir, s'est révélé particulièrement efficace. Avant l'étude, les individus retenaient en moyenne 30 mots sur 72 ; ils se souvenaient de plus du double après avoir suivi durant 6 semaines la méthode des loci. L'entraînement a accru chez ces sujets la connectivité entre les réseaux impliqués dans la mémoire et la gestion visuo-spatiale.
Il ne tiendrait donc qu'à nous de sublimer nos capacités mémorielles.


30/06/2017
0 Poster un commentaire

Les jeux vidéo violents ne désensibilisent pas !

Jeu vidéo agressif.PNGLes joueurs de jeux vidéo violents ne sont pas moins empathiques, selon une étude qui bat en brèche une idée étayée par nombre de recherches.

Des psychologues allemands et italiens ont fait passer une IRMf à 15 hommes accrocs aux jeux vidéos violents, et autant de non-joueurs. Aucune différence n'a été décelée dans leurs cerveaux ! Or, au moment du test, les participants n'avaient pas joué depuis au moins 3 heures.

L'empathie ne semble donc pas affectée sur la durée, et la désensibilisation observée dans les études précédentes, menées pendant ou juste après le jeu, ne serait que transitoire. De plus, l'agressivité des joueurs n'était pas accrue.


19/06/2017
0 Poster un commentaire

Usurper une identité : simple comme un coup de fil !

Usurpation identité.PNGEn septembre dernier, le quartier des Halles à Paris a été bouclé à cause de deux petits malins qui ont eu la mauvaise idée de se faire passer pour un prêtre, soi-disant attaqué dans son église. Bien sûr, sur fond d'attaques terroristes en tout genre, la police prend très au sérieux ce genre d'appels.

Mais le problème c'est qu'au moment de vérifier la véracité de l'alerte, la maréchaussée a juste pu constater que le numéro correspondait bien à celui du téléphone fixe de l'église. Bien sûr, les deux loustics ont été arrêtés après s'être vantés de leurs méfaits sur Facebook.

Mais comment des pirates, tellement "expérimentés" qu'ils arrivent à se jouer de la police, se font attraper de cette manière ?

Le problème c'est que ces types d'applis pullulent et qu'il n'est pas du tout nécessaire d'avoir un doctorat en mathématiques pour les utiliser. La preuve c'est qu'ils sont déjà utilisés par les plates-formes de démarchage : ceux qui appellent avec un 05 ou un 01 alors qu'ils sont en Roumanie ou en Côte d'Ivoire par exemple !!! Incertain.

Le comble c'est que ce genre d'applications soit disponible facilement ou que nos forces de l'ordre se fassent posséder par des analphabètes de 15 ans équipés d'un téléphone ! Il y a certainement des choses à revoir pour restaurer un brin de sécurité !


16/06/2017
0 Poster un commentaire

Ebooks : les livres dématérialisés

Ebook.PNGLes versions numériques se développent dans le sillage de l'explosion de l'informatique. Une révolution semblable à celle de l'invention de l'imprimerie, secoue le monde de l'édition, portée par la multiplication des outils électroniques (micro-ordinateurs, smartphones, tablettes, liseuses) capables de stocker des centaines et bientôt des milliers de volumes.
Les premiers livres numériques émergent dans le cadre d'un vaste projet initié, en 1971, par Michael Hart de l'université de l'Illinois (Etats-Unis).
Les textes, tombés dans le domaine public et libres de droits, sont mis à la disposition des lecteurs du monde entier. Gratuitement.
Tel est le projet Gutenberg. Pouvait-on imaginer nom plus emblématique pour un dessein néohumaniste ?


03/06/2017
0 Poster un commentaire

Attention aux sirops et à la Purple drank !

Purple drank.PNGEn 2016, l'Agence du médicament française lançait l'alerte. L'usage d'une nouvelle drogue appelée "purple drank" se répandait à grande vitesse dans les milieux festifs. Un mélange de sirop contre la toux à base de codéine avec des antihistaminiques et un soda, et qui doit son nom à la couleur violette de ces sirops outre-Atlantique.


En France, les premiers cas ont été signalés en 2013 et les pharmaciens se sont vite aperçus d'une augmentation de la demande par des populations atypiques - adolescents, très jeunes adultes. Aussi le mésusage a été mieux contrôlé. Mais c'est plus compliqué lorsque le consommateur ressemble à M. ou Mme Tout-le-monde.


30/05/2017
0 Poster un commentaire

Barbie donne des complexes aux petites filles !

Barbie.PNGPresque toutes les filles ont joué avec une de ces poupées au moins une fois dans leur vie. D'où l'importance du problème : les Barbies, avec leurs proportions irréalistes (atteintes par une femme sur mille en moyenne) donnent des complexes aux petites filles. C'est ce que vient à nouveau de confirmer une série d'expériences menées par des chercheurs américains.

Des centaines de filles âgées de 6 à 8 ans ont été invitées à jouer avec des poupées de différentes corpulences, puis à remplir un questionnaire évaluant leur satisfaction vis-à-vis de leur silhouette. Résultat : trois minutes de jeu avec une poupée trop mince suffisaient à donner des complexes à ces enfants !


27/05/2017
0 Poster un commentaire

Des empreintes digitales en 3D et sans contact

Empreintes digitales.PNGL'identification biométrique par lecture des empreintes digitales fonctionne correctement. Toutefois, elle présente plusieurs inconvénients, à commencer par le fait que la plupart des systèmes se contentent de lire les empreintes en 2D, comme s'il s'agissait d'un dessin plat formé naturellement à la surface de nos doigts. Or les empreintes sont en relief : au niveau microscopique, elles forment des creux et des bosses dont on peut mesurer les hauteurs et les inclinaisons.

La lecture des empreintes en 3D est donc autrement plus précise et plus fiable, mais elle nécessitait jusqu'à présent des systèmes complexes, utilisant plusieurs caméras sophistiquées.

A Hong Kong, les chercheurs de l'université PolyU ont élaboré un dispositif unique en son genre, reposant sur une seule caméra numérique bon marché, assortie de plusieurs LED pour éclairer les doigts selon différents angles, et mesurer ainsi avec précisions les empreintes digitales en 3D (en 2 secondes et avec une précision de 97%).

Mieux, le système fonctionne sans contact, sans avoir à toucher une quelconque surface pour reconnaître les empreintes, évitant ainsi les problèmes d'hygiène.


21/05/2017
0 Poster un commentaire