Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Istyablog : pour savoir en toute décontraction

Nature


A quoi correspond la côte des Squelettes ?

cote des squelettes.PNGLe long de la partie nord du littoral namibien, dans l'ouest de l'Afrique, les sables du désert sont parsemés de carcasses de navires et d'os de leurs infortunés équipages. Pourquoi tant de personnes ont-elles trouvé leur dernière heure sur ces rives ?
C'est en raison des conditions climatiques inhabituelles de la région. L'air chaud et sec du désert de Namib en heurtant l'eau froide du courant Benguela de l'Atlantique crée un brouillard dense sur la mer. La mauvaise visibilité combinée à la force du courant marin et des vents rend difficile la navigation le long de la côte et nombreux sont les navires qui se sont ainsi échoués. La côte ne doit pas seulement son nom lugubre aux quelques marins rescapés qui ont succombé dans ce désert sauvage et étouffant. Il évoque également les carcasses d'animaux qui ont péri sur le rivage à la suite de chasses à la baleine et à l'otarie, autrefois communes dans la région. Les conditions climatiques du désert ont empêché les os de se décomposer et l'on trouve encore ces restes d'animaux aux côtés de squelettes humains.

 

A savoir : Les Bushmen autochtones ont surnommé cette région « Le pays que Dieu a créé un jour de colère ».

20/07/2017
0 Poster un commentaire

Une baleine peut-elle chanter faux ?

Baleine.PNGOui ! Chaque année, à la saison des amours, différentes espèces de baleines se livrent à des vocalises. Dans l'immensité de l'océan, cette communication sonore permettrait aux mâles, les seuls à chanter, de retrouver les femelles. Mais alors que leurs vocalises oscillent entre 16 et 20 Hz, les chercheurs ont enregistré en 1989, au large de l'Alaska, une baleine qui chante sur une fréquence beaucoup plus aigüe : 52 Hz. Son chant combine certaines harmoniques propres aux baleines bleues et au rorqual commun.

Mais on ne sait pas à quoi elle ressemble : personne ne l'a jamais vue.


07/07/2017
0 Poster un commentaire

La forêt française, une richesse sous-exploitée

Forêt.PNGLa France est une grande puissance forestière qui s'ignore. Exode rural aidant, la superficie du couvert forestier a augmenté de 80% depuis le milieu du XIXème siècle.

Résultat, avec 2,7 milliards de mètres cubes sur pied, notre patrimoine forestier est le plus abondant d'Europe. Un potentiel à peine exploité : actuellement, seule la moitié de la croissance annuelle de ces massifs est coupée. Il faudrait déclencher un vrai projet forestier à l'échelle nationale, et trouver des usages aux feuillus (chêne et hêtre) qui peuplent majoritairement nos forêts quand l'industrie fait appel aux résineux, plus légers et réguliers.

Il ne s'agirait pas de tronçonner à tout-va, mais d'entretenir les forêts de manière durable.


05/06/2017
0 Poster un commentaire

Les crabes rouges envahisseurs !

Ile de Christmas.PNGL’île de Christmas, en territoire australien, est régulièrement envahie par des crabes rouges.
Une fois par an des dizaines de millions de crabes rouges descendent de la forêt tropicale pour gagner la côte à des fins de reproduction, recouvrant l’île d’un tapis rouge grouillant.
La migration commence par la saison des pluies, vers octobre ou novembre. Elle est liée aux phases de la Lune et par conséquent des marées.
Ce sont les mâles qui quittent en premier leur refuge tropical. Quand ils ont enfin atteint la plage, ils piquent d’abord une tête dans la mer pour se réhydrater puis ils creusent des terriers dans le sable. Lorsque les femelles arrivent, elles rejoignent leurs amoureux dans le terrier et y font des folies. Une fois l’accouplement passé, les mâles repartent par où ils sont venus, laissant les femelles développer jusqu’à 100.000 œufs. Environ 12 jours plus tard, avant l’aube et à marée haute, les femelles émergent des terriers et vont à la mer où elles expulsent leurs œufs, qui éclosent immédiatement pour donner les larves.
Ces larves grandissent dans l’eau, respirant par des branchies. Ceux qui arrivent à échapper aux courants violents de l’océan et aux prédateurs marins émergent de l’eau quatre semaines plus tard, pour se débarrasser de leur enveloppe extérieure et devenir des bébés crabes.
Les petits, ne mesurant que 5 mm de diamètre, entament alors la marche précédente de leurs aînés en direction de la jungle, où ils vivront sur le plancher forestier. Au bout de quatre ans, ils pourront rejoindre les hardes migratoires et faire à leur tour comme les grands.


03/06/2017
0 Poster un commentaire

La forêt française résiste encore au réchauffement climatique.

Foret.PNGFace au réchauffement, estimé à +1,07 °C entre 1965 et 2008 en France, orchidées, violettes et autres plantes herbacées se maintiennent dans les forêts, sans migrer vers le nord.
Bonne nouvelle ? Pas si sûr. En s'appuyant sur plus de 67.000 relevés floristiques il se confirme un retard dans la réponse des plantes au réchauffement, surtout en plaine. En quarante ans, les communautés végétales ont peu changé ; on ne compte pas plus d'espèces mieux adaptées à de fortes chaleurs. Pourquoi ? Dans les zones arides, pour que des espèces encore plus chaudes s'installent, il faudrait qu'elle viennent d'Espagne ou du Maghreb. Or, la distance est trop importante, sans compter les barrières géographiques : les Pyrénées et la mer. Globalement, les plantes sont plutôt dans une phase de résistance que de migration. Mais elles creusent ainsi un retard, qu'elles risquent d'avoir du mal à rattraper quand le réchauffement sera devenu trop important.


03/06/2017
0 Poster un commentaire

Qu'est-ce que le jacuzzi du désespoir ?

Jacuzzi du désespoir.PNGLe "jacuzzi du désespoir" est un lac de saumure sous-marin du bassin océanique, à un kilomètre sous la surface du golfe du Mexique.
Le lac s'est formé selon un processus appelé tectonique du sel, une dissolution de grands dépôts de sel. L'eau du lac est donc extrêmement salée et bien plus dense que l'eau environnante, ce qui a créé une surface et un littoral distincts.

On l'appelle le jacuzzi du désespoir parce que l'eau salée et le méthane dissous sont toxiques, tuant tout ce qui s'y aventure.


29/05/2017
0 Poster un commentaire

Quel animal vit le plus longtemps ?

Quahog.PNGC’est un coquillage méconnu qui est le doyen du monde animal.
Le record de longévité revient au quahog nordique, un type de palourde de l’océan Atlantique, qui peut atteindre les 400 ans. Un spécimen exceptionnel, âgé de 507 ans, a même été pêché en 2006, au large des côtes de l’Islande. Il a logiquement été baptisé "Ming", en référence à la dynastie (1368-1644) qui régnait sur la Chine au moment de sa naissance.
Son âge a pu être déterminé grâce au nombre de stries (une par an) sur sa coque. Mais à cause d’une erreur de manipulation lors de sa capture, le coquillage est mort après avoir été pêché. Les chercheurs ignorent donc toujours combien d’années il aurait encore pu vivre. Le quahog doit sa longévité à son métabolisme très lent, qui ralentit le vieillissement de ses cellules.


27/05/2017
0 Poster un commentaire

C'est un bricolage génétique qui a rendu les plantes carnivores

Plantes carnivores.PNGOn savait déjà que les plantes carnivores digèrent les insectes grâce à des enzymes ... mais pas d'où ces dernières venaient.

Des biologistes japonais et chinois ont résolu le mystère. En séquençant le génome de Cephalotus follicularis, une plante australienne, ils ont identifié un véritable arsenal pour piéger les insectes, dont 35 gènes impliqués dans la fabrication de sucs digestifs, sans doute "bricolés" à partir de protéines immunitaires. Une adaptation évolutive qui a permis aux plantes de survivre dans des milieux pauvres en nutriments, et serait intervenue indépendamment au sein de différentes lignées.


27/05/2017
0 Poster un commentaire

Y a-t-il des êtres pouvant vivre sans eau ni air ?

Clostridium.PNGLes bactéries du genre Clostridium sont anaérobies strictes : elles peuvent vivre sans air mais ont besoin d'eau. D'autres organismes comme des crevettes peuvent survivre plusieurs années totalement desséchées, mais auront besoin d'un peu d'eau pour redevenir actives.

Si la vie sans eau ni air ne semble pas exister sur Terre, elle est envisagée sur d'autres planètes. Un modèle informatique a démontré que des structures similaires aux membranes cellulaires des organismes terrestres, mais où les atomes d'oxygène seraient remplacés par des atomes d'azote, pourraient exister dans du méthane liquide à -162 °C.


21/05/2017
0 Poster un commentaire

Le plus grand canyon du monde est au Groenland

Il était là, invisible, caché sous 2 km de glace, juste sous le Groenland : c'est pourtant le canyon le plus gigantesque jamais découvert à ce jour.

Détectée par une équipe internationale de chercheurs, cette faille qui s'étire sur près de 750 km détrône largement la canyon chinois du Yarlung Tsangpo, long de "seulement" 500 km, et le Grand Canyon (Etats-Unis), long de 450 km - lesquels restent plus profonds, avec respectivement 5.000 et 2.000 m, contre 800 m de profondeur ici.

Repéré grâce à la compilation de quarante années de données radar et satellite, ce gouffre ne ressemble à aucune structure géologique connue jusque-là et serait même, selon les chercheurs, antérieur à la formation de glace sur l'île, il y a 3,5 milliards d'années. Une découverte qui devrait permettre d'éclairer d'un jour nouveau l'origine de ces monstrueuses failles qui balafrent notre planète en de nombreux endroits.

 


19/05/2017
0 Poster un commentaire